Collectif de familles de victimes décédées dans

l’attentat du 8 Mai 2002 à Karachi

__________________________________________________________________________________________

Le fil de l’actualité…

 

ATTENTAT DE KARACHI : 2002 – 2012

Ne les oublions pas

 

14 Octobre 2013 :

L'argent, le sang et la démocratie

L’argent, le sang et la démocratie

 

Ce documentaire sera diffusé le Mardi 15 octobre de 20:50 à 22:20 sur Arte

Réalisateurs : Jean-Christophe Klotz , Fabrice Arfi

Synopsis : Le 8 mai 2002, à Karachi, au Pakistan, un attentat tue onze employés de la Direction des constructions navales de Cherbourg. Aussitôt, l’organisation terroriste al-Qaida est désignée comme responsable. Dix ans après les faits, l’enquête va faire surgir, notamment grâce aux révélations de la presse et aux investigations du juge antiterroriste Marc Trévidic, qui a repris le dossier en 2007, une seconde affaire : un éventuel financement illicite lors de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995. Quatre contrats d’armement avec l’Arabie Saoudite et le Pakistan auraient servi à financer celle-ci, moyennant le versement de commissions dont les bénéficiaires auraient rétrocédé un pourcentage au staff d’Edouard Balladur.

16 avril 2013 : Renaud Donnedieu de Vabres (conseiller spécial de François Léotard alors ministre de la Défense d’Edouard Balladur entre 1993 et 1995) est pour la seconde fois mis examen, cette fois ci pour recel d’abus de bien sociaux au préjudice des deux sociétés qui avaient conclu des contrats d’armements avec le Pakistan et l’Arabie Saoudite en 1994.

14 Janvier 2013 : Le parquet de Paris a fait appel de la décision de juges d’enquêter pour déterminer si Nicolas Sarkozy s’était rendu complice d’une violation du secret de l’instruction.

9 Janvier 2013 : « Sarkozy directement visé par une enquête judiciaire en marge de l’affaire Karachi:

Depuis le mercredi 9 janvier, Nicolas Sarkozy est sous la menace directe d’une mise en examen dans une enquête judiciaire ouverte en marge de l’affaire de Karachi. Trois juges d’instruction du tribunal de Paris – Sylvia Zimmermann, Sabine Kheris et Camille Palluel – instruisent en effet en toute discrétion, depuis le mois de novembre, la plainte déposée contre l’ex-chef de l’Etat le 18 juin par l’avocat de plusieurs familles de victimes de l’attentat de Karachi, Me Olivier Morice, pour « violation du secret de l’enquête et de l’instruction », et « violation du secret professionnel ».

La plainte vise également celui qui fut, à l’Elysée, le conseiller chargé de la communication de M. Sarkozy, Franck Louvrier, et son ex-ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux, soupçonné quant à lui d’ »entrave » à la justice. Elle s’appuie sur un communiqué diffusé par la présidence, le 22 septembre 2011, alors que des articles de presse évoquaient l’éventuelle implication de l’ex-chef de l’Etat dans le volet financier de l’affaire de Karachi. « S’agissant de l’affaire dite de Karachi, affirmait le communiqué, le nom du chef de l’Etat n’apparaît dans aucun des éléments du dossier. Il n’a été cité par aucun témoin ou acteur de ce dossier (…). Cela apparaît dans les pièces de la procédure. »

PRINCIPE D’INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE
Cette déclaration – par ailleurs inexacte sur le fond –, dont les services dirigés par M. Louvrier avaient endossé la paternité, violerait le principe d’indépendance de la justice dont le chef de l’Etat est institutionnellement le garant, l’Elysée n’étant pas censé avoir connaissance de pièces directement issues d’une procédure gérée, à Paris, par les juges d’instruction du pôle financier Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke.
Dans un réquisitoire du 5 novembre 2012, le parquet de Paris a d’abord estimé que, s’agissant de M. Sarkozy, les juges ne pouvaient instruire. « Le communiqué du 22 septembre [2011] constitue un acte accompli pour les besoins de l’action politique du président de la République afin de lui permettre d’assurer dans les meilleures conditions la conduite des affaires de l’Etat au sens de l’article 5 de la Constitution », observe le ministère public.
Le parquet pense que « quel que soit le type d’informations qui serait à l’origine de ce communiqué et le canal par lequel elles auraient été obtenues, la détention d’informations concernant des procédures susceptibles d’affecter tant l’image de son action institutionnelle que le cours de son mandat présente un lien direct avec la fonction présidentielle et qu’ainsi le président de la République bénéficie de l’irresponsabilité définie par l’article 67 alinéa 1er le Constitution ». Selon le parquet, l’article 67 dispose que le chef de l’Etat « n’est pas responsable des actes accomplis en cette qualité (…) et qu’il n’a à en répondre ni pendant, ni après son mandat ».
MIS EN CAUSE EN SA QUALITÉ DE MINISTRE DU BUDGET
Une analyse rejetée par Me Morice qui, dans un mémoire remis aux trois juges le 6 décembre 2012, a notamment fait observer que « les faits en cause sont d’évidence dépourvus de tout lien avec les fonctions de président de la République ». L’avocat souligne que le fameux communiqué « traite exclusivement de la mise en cause de M. Nicolas Sarkozy dans l’affaire dite ‘de Karachi’. Or, celui-ci n’est pas mis en cause dans cette affaire en sa qualité de président de la République, mais en sa qualité de ministre du budget du gouvernement dirigé par M. Edouard Balladur de 1993 à 1995. »
Or, dans leur ordonnance du 9 janvier, les trois magistrates se rangent à l’avis de Me Morice, et rejettent l’interprétation du parquet. L’article 67, écrivent-elles, « ne précise nullement que le président de la République n’a pas à répondre, après son mandat, des actes accomplis en cette qualité. Que, pas davantage, l’article 67 n’exclut les faits accomplis pendant son mandat. » « Bien au contraire, notent les juges, la réforme constitutionnelle du 23 février 2007 a institué non pas l’inviolabilité de la personne du chef de l’Etat, mais celle de sa fonction. »
Les juges en veulent pour preuve les conclusions du répertoire pénal Dalloz, qui précisait en janvier 2009 : « Le nouvel article 67 pose ainsi le principe de l’inviolabilité du chef de l’Etat durant son mandat (…) Cette inviolabilité est toutefois conçue comme temporaire pour la seule durée du mandat, et elle ne doit pas empêcher le cours de la justice. Elle ne peut que le retarder. » Une analyse signée dans le Dalloz par un éminent juriste, François Molins, aujourd’hui… procureur de Paris !
Au terme de leur ordonnance, les trois juges d’instruction observent qu’au surplus, « à le supposer établi, le fait de permettre la divulgation d’informations issues d’une instruction en cours n’entre pas dans les fonctions du président de la République, telles qu’il les tient de la Constitution ». « Attendu, dès lors, que l’irresponsabilité du chef de l’Etat ne pourra être retenue en l’espèce (…), il y a lieu d’informer sur les faits visant M. Nicolas Sarkozy », concluent les magistrates.
PAS D’IMMUNITÉ PRÉSIDENTIELLE POUR SES COLLABORATEURS
M. Sarkozy n’est pas seul à être désormais sous la menace de poursuites dans cette affaire. Deux de ses proches sont également susceptibles d’être mis en examen. Sur ce point, le parquet de Paris en convient : dans son réquisitoire du 5 novembre 2012, le procureur note ainsi, à propos de M. Louvrier, signataire du communiqué controversé, que « les membres du cabinet du président de la République ne semblent pouvoir bénéficier d’une extension permanente de l’irresponsabilité du chef de l’Etat, dans la mesure où les causes d’irresponsabilité et d’immunité étant personnelles, elles ne peuvent voir leur champ élargi en l’absence de dispositions contraires ». En clair, les collaborateurs directs du chef de l’Etat ne sauraient se réfugier derrière l’immunité présidentielle.
D’ailleurs, la cour de cassation a depuis tranché en ce sens, dans une autre affaire menaçant M. Sarkozy et ses proches, celle dite ‘des sondages de l’Elysée’. Dans une décision du 19 décembre 2012, la haute juridiction a jugé qu’ »aucune disposition constitutionnelle, légale ou conventionnelle, ne prévoit l’immunité ou l’irresponsabilité pénale des membres du cabinet du président de la République ».
Enfin, dernière mauvaise nouvelle pour M. Sarkozy, son ancien ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux, est lui aussi désormais dans le collimateur des trois juges, également saisis par le réquisitoire du parquet des délits d’ »entrave, complicité et recel de ce délit ». M. Hortefeux est accusé d’avoir révélé à son ami Thierry Gaubert l’audition par la police judiciaire de son épouse, Hélène Gaubert, le mettant en cause dans le dossier Karachi (Le Monde du 23 septembre 2011). Une enquête préliminaire sur ces faits avait abouti à un classement sans suite, mais le parquet comme les juges ont estimé recevable la constitution de partie civile des familles de victimes. Les trois magistrates vont donc pouvoir instruire sur ces faits susceptibles d’être reprochés à l’ex-ministre de l’intérieur. »
Article du 09/01/13 parut sur Le Monde.fr écrit par Gérard DAVET et Fabrice LHOMME.

29 Octobre 2012 : Nicolas Bazire, l’ancien directeur de la campagne d’Édouard Balladur en 1995, a été mis une nouvelle fois en examen. Cette fois ci pour recel d’abus de bien sociaux.

17 Septembre 2012 : La cour d’appel de Paris a validé, l’enquête sur le volet financier. La procédure était contestée par Ziad Takieddine, Nicolas Bazire et Thierry Gaubert, tous trois mis en examen dans cette affaire. Ils mettaient en cause le travail des juges, estimant qu’ils avaient travaillé pendant plusieurs semaines « hors saisine », en dehors du champ de leurs investigations. Les avocats des trois hommes demandaient la levée de la mise en examen de leurs clients et l’annulation de l’enquête.

Nous sommes extrêmement satisfaits de cette décision, la validation complète de la procédure et un désaveu cinglant pour les mis en examen.

25 Juin 2012 : Rencontre avec le juge Trévidic.

Un parallèle entre l’assassinat du journaliste américain Daniel Pearl et l’attentat de Karachi en 2002 est étudié par le juge Marc Trévidic

Pris en otage en janvier 2002 au Pakistan, le reporter du « Wall Street Journal », dont la femme était française, avait été exécuté par ses ravisseurs moins d’un mois plus tard.

Dans les deux affaires, la piste islamiste avait d’abord été privilégiée.

Or après l’enlèvement de Daniel Pearl, ses ravisseurs avaient envoyé leurs revendications aux autorités américaines exigeant la livraison d’avions de combat F-16 promise dans un contrat signé avec le Pakistan en 1990. Fin 2002, cette piste avait été mentionnée dans le rapport Nautilus, rédigé pour le compte de la DCN par Claude Thevenet. Celui-ci avait évoqué le « contrat des F-16 gelé » par Washington et considéré que l’assassinat du journaliste avait pu « constituer un avertissement » pour que la France honore le versement de commissions prévues par le contrat d’armement Agosta avec le Pakistan en 1994, et gelées en 1996.

Ces derniers éléments récupérés viennent crédibiliser le rapport Nautilus. Il est étonnant que Claude Thevenet avance cette hypothèse dès 2002 et que la DST affirme ne pas en être informée. Il existe une similitude très intéressante entre les deux dossiers.

Dans les deux cas, les personnes présentées comme auteurs de l’assassinat et de l’attentat sont innocentes. L’enquête sur l’assassinat de Daniel Pearl a d’ailleurs été réouverte il y a quelques mois.

18 Juin 2012 : Une plainte avec constitution de partie civile pour « violation du secret de l’instruction » a été déposée devant le doyen des juges d’instruction de Paris.

Elle vise Nicolas Sarcozy, son ex-conseiller en communication Franck Louvrier et Brice Hortefeux, et concerne un communiqué de l’Elysée publié le 22 septembre 2011 :

« S’agissant de l’affaire dite de ‘Karachi’, le nom du chef de l’Etat n’apparaît dans aucun des éléments du dossier. Il n’a été cité par aucun témoin ou acteur de ce dossier. Il y est donc totalement étranger d’autant plus qu’à l’époque où il était ministre du Budget, il avait manifesté son hostilité à ce contrat comme cela apparaît dans les pièces de la procédure », pouvait-on lire dans ce texte.

Ce communiqué fait « clairement apparaître que la présidence de la République et certains conseillers de l’Elysée ont eu personnellement connaissance des ‘éléments du dossier’ ainsi que des ‘pièces de la procédure’ ». « Ladite connaissance constitue une immixtion intolérable du pouvoir exécutif auprès de l’autorité judiciaire de nature à entraver (…) le bon déroulement de l’information judiciaire et la recherche de la vérité ».

Une première plainte a été déposée le 26 septembre auprès du parquet de Paris. Elle a été classée sans suite en décembre. Avec cette nouvelle plainte, un juge d’instruction va être désigné. Il devra dire s’il y a lieu de mener une enquête ou non.

11 Juin 2012 : L’homme d’affaires Abdul Rahman El Assir, réputé proche de Ziad Takieddine, a été arrêté il y a quelques jours dans un hôtel en Suisse. Recherché depuis plus de 2 ans dans l’affaire Karachi, il est accusé de recel d’abus de biens sociaux et de blanchiment aggravé dans la cadre de ses activités présumées d’intermédiaires en armement du gouvernement Balladur. Sa demande d’extradition aurait d’ores et déjà été demandée par la France.

06 Juin 2012 : Le président de la République François Hollande a confirmé les engagements pris lors de sa campagne lors d’une rencontre avec les familles à Caen, il s’est engagé a :

- faire réexaminer la déclassification, par les nouveaux ministres concernés, de documents qui avaient reçu un refus de la part de la commission consultative du secret de la défense nationale afin de voir s’ils ne pourraient pas être transmis directement au juge.

- envisager une réforme du secret de la défense nationale, pour voir dans quelle mesure ces documents pourraient être transmis beaucoup plus facilement à la justice.

- accorder la protection statutaire aux ayants droits des victimes de l’attentat.

01 Juin 2012 : Les familles de victimes demandent que l’enquête ouverte pour blessures involontaires après la plainte des blessés contre la DCN soit élargie à l’homicide involontaire. Cette enquête a été confiée au juge antiterroriste Marc Trévidic.

15 Mai 2012 : Thierry Gaubert a été mis en examen pour blanchiment aggravé dans le cadre du volet financier de l’affaire Karachi.

4 Mai 2012 : Les familles de victimes de l’attentat de Karachi ont saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pour faire condamner la France qui laisse au seul pouvoir exécutif la décision de déclassifier un document secret défense .

24 Avril 2012 : Mise en examen de Ziad Takieddine pour blanchiment aggravé par les juges instruisant le volet financier de l’affaire Karachi.

4 Avril 2012 : La Cour de cassation a jugé que les familles des victimes de l’attentat de Karachi pouvaient se constituer parties civiles dans le volet financier sur l’ensemble des chefs de corruption et d’abus de biens sociaux concernant le contrat Agosta. Dans son arrêt, la Cour de cassation considère que les faits dénoncés sous ces qualifications sont « susceptibles de se rattacher par un lien d’indivisibilité aux faits d’assassinat ».

21 Décembre 2011 : Mise en examen de Dominique Castellan, ancien PDG de DCN-I, la branche internationale de la Direction des constructions navales, pour « abus de biens sociaux ».

14 Décembre 2011 : Mise en examen de Renaud Donnedieu de Vabres pour « complicité d’abus de biens sociaux ».

__________________________________________________________________________________________

Vos commentaires :

293 Réponses à Accueil

  1. l'UMP ou la vénale politique

    Courage à vous. La totale vérité sur cette affaire ne sera probablement jamais établie. L’essentiel est que justice soit rendue : beaucoup vous a été pris, l’équivalent devra être pris à ceux qui sont responsables de cette tragédie.

    Sur l’affaire de l’attentat, je suppose que personne ne se sacrifiera pour sauver les fesses de qui que ce soit. Dès qu’il y a des morts, on rechigne à avouer une faute que l’on a pas commise, même pour sauvegarder la liberté et l’honneur de ses idoles.

    Sur l’affaire du financement illégal de la campagne de M. Balladur, je suppose que ce sera l’opposé. Nombreux font déjà la queue en s’auto-flagellant, M. Donnedieu de Vabres et M. Guéant en tête, pour endosser la responsabilité de la faute supposée. Tout cela pour sauver leur dieu, le sacro-saint M. S.

    Connaissant les loustiques mis en examen, je crains qu’aucune de ces deux affaires n’arrivent à son terme avant les élections présidentielles de 2017. Le fait même d’avoir afficher dans les médias, une possible violation du secret de l’instruction par M. S. et ses collaborateurs, Mme Morano en tête, et de façon aussi naïve, n’avait manifestement qu’un seule objectif : retarder l’avancée de l’affaire puisque les élections de 2012 étaient très proches.

    Mais je ne perds pas pour autant espoir. J’ai l’intime conviction que M. S. a gravement fauté, et pour cela il devra payer tôt ou tard.

    [Repondre]

  2. BA

    Lundi 22 avril 2013 :

    Affaire Karachi : mise en examen de Renaud Donnedieu de Vabres.

    L’ancien ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres, déjà mis en examen pour abus de biens sociaux dans le volet financier de l’affaire de Karachi, a été de nouveau mis en examen le 16 avril pour recel d’abus de bien sociaux au préjudice des deux sociétés qui avaient conclu des contrats d’armements avec le Pakistan et l’Arabie saoudite en 1994, a-t-on appris lundi 22 avril de sources concordantes.

    Conseiller spécial de François Léotard, alors ministre de la défense d’Edouard Balladur (1993-1995), M. Donnedieu de Vabres avait été mis en examen une première fois le 15 décembre pour complicité d’abus de biens sociaux par les juges d’instruction Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke, chargés du volet financier du dossier Karachi.

    Les magistrats tentent de déterminer si des rétrocommissions, alimentées grâce à l’intervention d’intermédiaires dans les contrats signés en 1994 avec le Pakistan (Agosta), et l’Arabie saoudite (Sawari II), ont financé la campagne présidentielle de 1995 d’Edouard Balladur et le Parti républicain de M. Léotard.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/04/22/affaire-de-karachi-mise-en-examen-de-renaud-donnedieu-de-vabres_3164358_3224.html

    [Repondre]

  3. SCHELLHORN

    Courage pour les familles des victimes de l’attentat de Karachi et leurs avocats. Le clan Balladur voit se rapprocher l’heure de rendre des comptes à la Justice. Sarkozy quant à lui va devoir occuper des avocats à temps plein vu le nombre d’affaires politico-financière auxquelles il est associé! Pour autant, la piste criminelle de l’attentat à Karachi est dans l’impasse au Pakistan. Je doute que les Français puissent savoir la vérité sur les auteurs (mouvements radicaux islamiques pakistanais?) et surtout sur les commanditaires (ISI – bureau des affaires afghanes?) de ces meurtres.

    [Repondre]

  4. Finance Internet

    Une pensée pour cet tragédie !!
    Merci pour cet article qui hélas nous r’appelle de mauvais souvenir. Mais il faut continuer a en parler et surtout ne pas l’oublier.

    [Repondre]

  5. BA

    Jeudi 18 octobre 2012 :

    Karachi : pour la première fois, un témoin cite le nom de Balladur.

    Pour la première fois, un témoin interrogé dans l’enquête sur l’affaire Karachi a cité sur procès-verbal le nom d’Edouard Balladur comme destinataire de rétrocommissions liées à des contrats d’armement, a indiqué jeudi 18 octobre une source proche de l’enquête, confirmant une information de Paris-Match.

    Interrogé par l’AFP, l’entourage d’Edouard Balladur a répondu ne pas vouloir faire « de commentaire sur des allégations ridicules.

    Un proche de Nicolas Sarkozy, Thierry Gaubert, mis en examen dans ce dossier, avait ouvert le 2 mai 1995 un compte et un coffre-fort en Suisse, à la banque Safdie, à Genève, selon Paris-Match. « Thierry [Gaubert] avait gardé de l’argent en Suisse sur ce compte et ce coffre pour Nicolas Bazire et aussi pour Edouard Balladur. C’est ce que Thierry m’avait dit à l’époque, qu’il allait chercher en Suisse de l’argent de Bazire et de Balladur », a déclaré le 25 juillet aux enquêteurs, Hélène de Yougoslavie, ex-épouse de M. Gaubert, selon un extrait de procès-verbal d’audition publié par Paris-Match. Une source proche de l’enquête a confirmé à l’AFP la teneur de ce procès-verbal.

    Selon Hélène de Yougoslavie, « Nicolas Bazire et Edouard Balladur ne voulaient pas savoir les modalités pratiques mais simplement récupérer l’argent ». « Une partie de l’argent était prévue pour Edouard Balladur. C’est Bazire qui récupérait l’argent de Balladur et était chargé de le lui remettre », a-t-elle ajouté.

    DES « SACS » D’ARGENT LIQUIDE

    Lors de ses premières auditions, à la fin de 2011, Hélène de Yougoslavie avait déjà accusé Thierry Gaubert et l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine de se rendre en Suisse pour y récupérer des « sacs » d’argent liquide qu’ils remettaient à Nicolas Bazire, qui fut directeur de campagne d’Edouard Balladur, premier ministre candidat à la présidentielle de 1995. M. Takieddine, plusieurs fois mis en examen dans ce dossier, a de nouveau rejeté ces accusations. Ziad Takieddine a demandé « une seule preuve » qu’il a été « à une banque quelconque » pour y retirer « pour Thierry Gaubert une somme quelconque », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Paris.

    Jeudi, dans une procédure en marge de l’affaire, M. Takieddine a été condamné pour diffamation envers son ex-épouse Nicola Johnson, qui lui reprochait de l’avoir accusée dans un reportage télé d’avoir fait disparaître des documents « secret-défense ».

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/10/18/karachi-pour-la-premiere-fois-un-temoin-cite-le-nom-de-balladur_1777799_3224.html

    [Repondre]

  6. weinreb

    bonjour

    une pensée a vous ce dimanche

    bisous on vous oublie pas !

    [Repondre]

  7. D'ANGELO Régis

    Gardez confiance, gardez courage ! La vérité jaillira bientôt. Les coupables seront punis et Sarkozy paiera pour tous ses mensonges. De tout coeur avec vous,

    Cordialement,

    Régis D’ANGELO, un citoyen qui s’est réveillé.

    [Repondre]

  8. olivier.L

    Un simple message pour une tante et deux cousines, dont j »ai un vague souvenir d’enfant:
    Courage pour votre combat pour la verité, votre père doit etre fier de vous.

    [Repondre]

  9. Dominique

    Je pense à vous en ce jour anniversaire d’un épouvantable événement. Espérons que M. Hollande tiendra ses engagements envers vous. Il ne peut vous refuser la vérité à vous et vos chers parents disparus il y a dix ans.

    [Repondre]

    Legros Harald Repond:

    Il est clair que l’arrivée de François Hollande est une bonne chose, sachant en plus que son porte-parole n’était autre que Bernard Cazeneuve le député Maire. Il a promis et je pense qu’il respectera sa parole de rendre la justice plus transparente et indépendante de son autorité. Votre lobbying acharné de 10 longues années (!) vous fait honneur et la vérité apparaît effectivement petit à petit, mettant en avant l’éthique quasi-inexistante de nos gouvernants…

    [Repondre]

  10. MARIE

    Lettre OUVERTE A M.SARKOZY
    Arrivez-vous, Monsieur SARKOZY, à être en sérénité avec votre conscience, lorsque vous regardez dans votre miroir, le matin en vous rasant? Alors que vous savez, la situation catastrophique dans laquelle se retrouvent des centaines de justiciables à travers votre pays.

    Lien BLOG: combatcontreinjustice.over-blog.com

    [Repondre]

  11. Mitch

    Hollande lévera le secret défence,les voyous et corrompus qui sont à la tête de l’état vont être jugés et condamnés.

    [Repondre]

  12. defre64

    Que de mépris,que de lâcheté, que de manipulations et de mensonges…comment a-t-on pu en arriver là? Des hommes politiques de notre pays manquant tellement de courage, se moquant tellement des valeurs les plus élémentaires de notre société et faisant de nous des hommes…
    Merci pour votre combat.
    Puisse-t-il faire surgir la vérité, ouvrir la porte à de nombreuses révélations et mettre fin, un jour peut-être, à tant de privilèges et de profits !
    Merci enfin de lutter pour que l’on existe autrement que par notre bulletin de vote.
    Toutes nos pensées pour les victimes et leurs familles, guides de nos droits et de leurs devoirs, tout notre soutien indéfectible et tous nos voeux de courage. Merci à vous…

    [Repondre]

  13. Fontaine

    Bonjour,
    Je suis de tout coeur avec vous dans cette recherche qui, j’en suis sûr, vous mènera à connaitre, trés bientôt, toute la vérité. La pétition d’AVAAZ a recueilli pour l’instant 117 000 signatures ce qui est énorme vu la date de mise en circulation (le 27 septembre) et il faudra bien que N Sarkozy se décide à lever le SD sur tous les dossiers; la pression va se faire de plus en plus forte. De son côté Médiapart fait un super boulot médiatique qui permet à la population de connaitre les faits réels et fait surtout acancer l’enquête de belle façon. Je vous transmet toute mon énergie dans ce combat inégal et difficile.
    COURAGE A TOUS, VOUS SEREZ BIENTOT RECOMPENSES DE VOTRE TENACITE !!

    [Repondre]

  14. David G.

    A propos de Mr. GUEANT, ce fameux « grand serviteur de l’Etat », ce Mr. « qui sait tout mais qui ne dit rien », sera-t-il, un jour (?), entendu par la Justice sur la « disparition » (ou assassinat) de Robert BOULIN … lui qui officiait à l’époque (et déjà) au ministère de l’Intérieur ?

    P.S: Mr. GUEANT était à l’époque conseiller technique au cabinet de Christian BONNET, ministre de l’Intérieur.

    [Repondre]

  15. Dominique Audurier

    Bonsoir,
    Oui, depuis deux jours, une pétition est mise en ligne sur Avaaz, et il y a déjà plus de 74 000 signataires. Alors, partagez l’information avec vos amis, sur les réseaux sociaux et surtout agissez. Merci, d’avance, ceci afin que cela ne se reproduise pas.

    http://www.avaaz.org/fr/france_levee_du_secret_defense/?fp

    Le constat est choquant! Le Président Sarkozy bloque en ce moment l’enquête judiciaire sur l’affaire Karachi – le plus grand scandale de corruption en France depuis 50 ans. Seul un immense tollé général aujourd’hui pourrait l’obliger à dévoiler la vérité.

    La commission chargée du secret défense vient de recommander la déclassification de documents relatifs à l’affaire, mais le Président fait la sourde oreille, dans l’espoir de voir ce feuilleton nauséabond s’éteindre. Or, à l’approche des élections présidentielles, Sarkozy ne peut se permettre d’ignorer les citoyens – si nous sommes suffisamment nombreux à réclamer une totale transparence dès maintenant, nous pourrions l’obliger à révéler les secrets de Karachi et mettre en lumière la corruption.

    [Repondre]

  16. ZAGO

    Tout ce déballage nauséabond autour d’une affaire puante .Je fais toutes mes condoléances à toutes les familles.Nous connaissons bien les affaires liées à Mr BALLADUR puisqu’il a été PDG du tunnel du Mont Blanc durant de longues années et que durant toutes ces années , la sécurité a été SACRIFIEE au profit des dividendes des actionnaires(dont Balladur) S’en est suivi un accident prévisible et un combat des familles pour faire valoir leurs droits , comme pour vous .(C’était pratiquement la faute du chauffeur du camion) Décidément,cet homme est au centre de pas mal de scandales financiers et moraux .

    [Repondre]

  17. BOURGOIN Xavier

    Bonjour, je ne sais pas si vous êtes au courant, mais il y a une autre pétition pour lever le secret défense. Nous sommes déjà près de 50 000 à l’avoir signée:

    http://www.avaaz.org/fr/france_levee_du_secret_defense/?cl=1292134643&v=10473

    Faite passer le lien.

    [Repondre]

    Le démocrate Repond:

    @BOURGOIN Xavier, Merci pour le lien car bien que inscrit sur les liste d’avaaz, je n’ai pas reçu cette pétition, bizarre..

    [Repondre]

  18. Gerrit Coddens

    Bonjour,
    J’ai l’impression qu’il commence y avoir une lueur d’espoir de vérité pour vous
    et c’est tant mieux. C’est aussi grâce à votre persévérance et votre courage
    que je salue.
    Aujourd’hui Guéant a dit que Monsieur Sarkozy n’est concerné par aucune affaire. Lui aussi ou bien ment ou bien a accès aux dossiers de façon illégale.
    Tenez bon!
    GC

    [Repondre]

  19. BOURGOIN Xavier

    Je viens de transmettre le lien vers ce site à tous les contacts de ma boîte mail en demandant aux destinataires de le relayer par tous les moyens.
    Je le laisserai également dans les commentaires des articles consacrés à cette affaire par les journaux en ligne.

    J’espère que le pays tout entier vous apportera son soutien pour que justice soit faite sur cette affaire.

    [Repondre]

  20. surmely alain

    L’affaire Karachi- »Karachigate »-nous invite à réaliser que l’Etat,à son sommet,est capable de sacrifier délibérément la vie de 11 compatriotes au nom de querelles de clans(clan Balladur contre clan Chirac,M.Sarkozy alors ministre du budget n’étant qu’un simple exécutant devenu depuis lors un bénéficiaire)désireux de s’emparer du pouvoir laissé vacant depuis la fin du 2ème septennat de François Mitterrand.Des politicards prêts à tout pour parvenir au sommet de l’Etat manifestent alors leur mépris sans borne pour la démocratie comme pour la République.Il n’est plus seulement question de petits arrangements à la petite semaine entre amis pour se partager les postes,les prébendes et les avantages qui vont avec.Il s’agit d’abonder les caisses de partis supposés l’emporter à la présidentielle de 1995 puis la présidentielle de 2002 et même la présidentielle de 2007.C’est une priorité absolue pour les politicards de la droite française:il faut obtenir de l’argent par tous les moyens pour gagner,à défaut de pouvoir gagner en s’appuyant sur un large réseau de militants et de soutiens dans la société civile.De l’argent il y en a dans l’industrie pétrolière,beaucoup même.MM.Pasqua le savent fort bien.Il y en a également pas mal dans les poches de dictateurs africains de la pire espèce.M.Bourgi a éclairé récemment cette face assez sombre et méconnue de la « diplomatie » française.Il y en a aussi(beaucoup également)dans le commerce des armes.C’est l’enjeu,précisément,de l’affaire Karachi.Là où nous avons un petit souci c’est que plutôt que de verser l’argent des commissions(lié au contrat signé)comme convenu aux Pakistanais,ce qui aurait permis de sauver les salariés français de la DCN devenus de simples variables d’ajustement dans l’affrontement Chirac-Balladur, l’argent semble avoir été versé(malencontreusement)via des intermédiaires aux ordres de MM Balladur et Sarkozy(alors ministre du budget)sur un compte de campagne de l’équipe Balladur-Sarkozy(ce dernier étant déjà le numéro 2 de l’équipe Balladur),en espèces.L’arrêt des versements de commissions(sur décision du chef de l’Etat Jacques Chirac) aux Pakistanais a abouti à l’attentat que l’on sait en mai 2002 (= mesure de rétorsion,les mauvais comptes ne faisant jamais les bons amis).L’argent alors en circulation,c’est-à-dire décaissé (depuis le ministère du budget)et suspendu par la décision de M.Chirac s’est alors soit évaporé soit transformé en rétro-commissions(de 0,01 % à 100 % des commissions).Ces rétro-commissions,parfaitement illégales soit dit en passant,réapparaissent bien dans les comptes de campagne de M.Balladur :nous disposons de toutes les preuves matérielles.Si l’on suit bien le cheminement des sommes décaissées on part de l’ « équipe »(ou du « gang »)de M.Sarkozy (= le budget de l’Etat) et on aboutit également à l’ « équipe » de M.Sarkozy (les caisses de campagne de M.Balladur).Et c’est en même temps la raison pour laquelle M.Chirac a mis un terme au versement de ces commissions :celles-ci permettaient d’abonder les caisses de ses rivaux MM.Balladur,Sarkozy,Copé,Bazire,Gaubert,Takkiedine & Co.On ne se fait pas de cadeau à droite.En revanche, le peuple et le contribuable sont sommés de faire des cadeaux et sacrifier même des vies humaines à la droite.Le prix en est un élevé.En ce sens ce serait bien une contine pour enfants ou une fable.La morale publique,enseignée à nouveau dans les écoles de la République,y gagnerait.Si ces éléments d’information étaient expliqués,démontrés et étayés la droite aurait à affronter un séisme d’une magnitude de 8 à 9 sur l’échelle de Richter,en quelque sorte(M.Dumas n’ayant apporté dans cette affaire qu’une aide assez marginale somme toute).Dans tous les cas de figure cette affaire constitue un séisme politique d’une ampleur inimaginable.

    Nous devrions pouvoir passer,après avoir mis tout cela au clair,à la VIè République.

    [Repondre]

    bluerider Repond:

    @surmely alain,

    cela s’appelle la raison d’Etat. C’est elle qui a mené à presque toutes les guerres sans preuves, ou provoquées chez l’adversaire désigné comme coupable alors que c’est l’aggressé qui est en fait l’agresseur.

    la liste de faits « inversés » est longue. dernier en date: le prétendu massacre imminent en Libye.

    de l’autre côté de l’Atlantique, des familles de victimes regroupées dans l’association NYCCAN veulent aussi la vérité…. sur un certain 11-septembre, dont on sait avec certitude aujourd’hui, qu etous les rapporst officiels publiés ne sont qu’un écran de fumée face à des vérités plus profondes, loin des islamistes et proches du pétrole.

    Le juge Bruguière a tout fait pour cacher la vérité sur Karachi, en cristalisant le dosssier sur la théorie officielle islamiste. Or là comme en 2001, la vérité est à chercher du côté de raisons bien plus terre à terre: finance, spéculation, contrôle des hydrocarbures face à la Chine, containment des émancipations populaires arabes, qui ont quand même eut lieu, mais étouffées ou bombardées dans l’oeuf…

    réflechissons tous aux réflexions de nos élus, qui ont toujours beaucoup plus d’informations que nous, et font travailler des prévisionnistes et des officines de conseil stratégique dans la plus grande confidentialité.

    l »Etat a ses raisons, que la raison n’a pas.

    bien à tous, BR

    [Repondre]

  21. Guillaume AUTIER

    Reaction au 22 Septembre 2011 : Dans un communiqué, l’Elysée affirme que «Nicolas Sarkozy n’apparaît dans aucun des éléments du dossier».

    Je trouve ce communiqué très intéressant et il permet de déduire 3 éléments importants :
    - Le dossier d’instruction étant soumis au secret, l’Élysée avoue donc l’avoir (mal) lu.
    => Il y a donc une violation flagrante des articles 1er et 41 de la loi du 29 juillet 1881, 11 du Code de procédure pénale, 226-13 et 321-1 du Code pénal, 109 du Code de procédure pénale, 10 et 6 de la Convention européenne des droits de l’homme, violation des droits de la défense.

    - Pourquoi avoir contrevenu à ces lois si l’intéressé n’avait rien à se reprocher ?
    => Ce communiqué est une « bourde » tellement énorme qu’aucun scénariste de série B n’oserai l’écrire. Pour simplifier : « Je suis innocent : la preuve je suis allé illégalement fouiller dans les dossiers et je vous affirme que je ne suis pas cité dedans ». Pour paraphraser notre président : « Mais qui pourrait croire une pareille fable ? ».

    - C’est quand on se sent « pris à la gorge » que l’on commet le plus d’erreur. La panique empéche tout raisonnement rationnel et seule la logique de fuite persiste. Ce communiqué est le résultat d’une décision prise à la hâte. N’importe quel étudiant en première année de droit aurait réagit. Et si on a rien à se reprocher pourquoi avoir peur ?

    Avons nous,’les familles’, déposé une plainte pour violation du secret de l’instruction ? – si non est t’il pertinent de le faire ?

    Guillaume AUTIER
    Beau-fils d’une victime décédée dans l’attentat de karachi

    [Repondre]

    Guillaume AUTIER Repond:

    @Guillaume AUTIER, lorsque j’ai parlé d’un dépôt de plainte pour violation du secret de l’instruction : je voulais parler d’une plainte basée uniquement sur le communiqué de l’Élysée. C’est tout de même un document officiel non ?

    [Repondre]

  22. lemétayer thierry

    bonjour, après avoir lu votre livre ainsi que celui du juge Marc Trévidic, je tenais simplement à vous témoigner mon respect et ma sympathie pour la manière dont vous menez ce combat pour la vérité.

    vous êtes un exemple dont j’essaie modestement de m’inspirer dans l’affaire nous concernant directement.

    bien à vous,

    thierry lemétayer, famille partie civile pour le naufrage du GV642421 aussi appelé BUGALED BREIZH le 15 janvier 2004

    [Repondre]

  23. Iceman

    Tous ceux qui nous gouvernent actuellement sont pourris jusqu’à l’os… Et même, jusqu’à la moelle ! Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Hortefeux qui est « écouté » en train de dire à Gaubert « Elle balance pas mal… » alors que ce dernier est en garde à vue mais que les policiers ne lui ont pas encore pris son téléphone… Et après ça, hortefeux qui ose prétendre que ce coup de fil n’est que l’appel donné à un ami… on croit rêver. Et Morano qui, à n’en pas douter ne s’entend pas parler, nous dégoise des inepties du genre « ça prouve que la République est vraiment irréprochable » (Sic…)
    Ils ne savent plus quoi faire pour étouffer l’affaire. Le Juge (notez que je mets un « J » majuscule) Van Ruymbeck est un type bien, intègre, honnête et empreint de ce qui fait un véritable métier : la conviction quasi sacerdotale qu’il faut le faire bien. Coûte que coûte. Contre vents et marées. Et ce, même si les vents sont contraires. Même si les marées risquent de le « débarquer ».

    Continuez Monsieur Van Ruymbeck !!! La France est avec vous. Je veux parler de la vraie France. Pas celle de nos dirigeants. Ceux-là de toute façon, n’ont pas la France dans le sang. Ils n’ont que l’intérêt personnel et l’argent qu’ils peuvent retirer de toutes leurs magouilles.

    [Repondre]

    jajoue Repond:

    @Iceman,
    Ben voyons, en voilà encore une qui une mémoire sélective.
    Le problème, c’est que ce genre de maguouille a été mis en place par les socialistes (vedettes de Taiwan, Dumas et Cie).
    Le problème, c’est que Chirac a voulu y mettre fin lorsqu’il a eu connaissance des rétrocommissions, et que cela a probablement occasionné l’attentat.
    Si les socialistes n’avaient pas instauré ce genre de saloperie, cet attentat n’aurait pas eu lieu.
    Faudrait pas confondre !
    Quant à la commission téléphonique, on peut se poser la question : qui a écouté le téléphone de Heurtefeux, et qui a DIFFUSE la communication téléphonique ?
    Faudrait pas faire deux poids deux mesures

    [Repondre]

    videdesens Repond:

    @jajoue, les rétro comissions ça a pas commencé avec les socialistes, ça a toujours existé depuis la nuit des temps, depuis que les contrats existents, depuis l’homme des cavernes.

    Ton UMP s’effondre, pyramide grotesque avec un nain à sa tete

    [Repondre]

    Fontaine Repond:

    @jajoue,
    Deux poids, deux mesures ?? Le téléphone sur écoute était celui de Thierry GAUBERT et non BH !! Gaubert était dans l’oeil du cyclone depuis quelques temps et surveillé ce qui a permis de coincer qui l’on sait…
    Il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas reconnaitre que BH a prévenu Gaubert et trahi le secret de l’instruction pour protéger toute l’équipe de mafieux qui siège à la tête de l’UMP.
    Et sinon, comme le disait « videdesens », les rétrocommissions existent depuis trés longtemps; Chirac a voulu y mettre fin car celles qui devaient être versées en 1995 devaient aller sur les comptes de ses opposants (Balladuriens).

    [Repondre]

  24. May

    Bonjour à tous,
    Toute mon admiration à ces familles courageuses qui ne flanchent pas malgré, on se doute, une pression énorme!! J’étais moi même à DCN INDRET à cette époque et je n’oublie pas que des collègues sont décédés pour quoi?? pour quels intérêts??
    « Qui peut croire une fable pareille ? », déclarait Sarkozy en juin 2009! Quelle honte et aucun respect pour les victimes et les familles et dont on a profité dans le sang et les larmes pour faire croire à un attentat islamiste « le SUPER alibi » et avec les mines de circonstance!
    Quel cynisme et j’espère bien que toute la lumière sera faite si le juge reste debout.. Il faudrait un GRAND mouvement populaire pour soutenir ces familles dans leur combat et ce juge courageux !

    [Repondre]

  25. FORET

    Aux familles des victimes, à leur avocat , au juge Van Ruymbeck… Nous sommes nombreux avec vous de tout cœur dans votre combat !

    [Repondre]

    videdesens Repond:

    @FORET, je suis d’accord avec vous qui voulez établir la vérité et les responsabilités de ceux qui ont par leur actes ont fait mourir des ingénieurs innocents.

    Je suis quand meme plus réservé sur le juge Van Ruymbeke depuis qu’il a massivement instruit à charge l’affaire Kerviel.

    Je ne lui fais plus confiance

    [Repondre]

  26. Valerian

    Bonjour,

    Les responsables de cet attentat ignoble sont des islamistes, tous les faits matériels le prouvent
    Les retro commissions ont peut être existé mais sont sans lien avec l’attentat
    Les enfants des victimes veulent s’en prendre au président de la republique pour valoriser les victimes de l’attentat mais tout cela est absolument inutile et ne conduira a rien, ni sur le plan judiciaire ni sur le plan politique

    [Repondre]

    admin Repond:

    Bonjour,
    Permettez nous de douter que vous connaissez les éléments matériels de cette affaire puisque, à moins que vous ne soyez partie civile ou mis en cause, vous n’avez pas accès au dossier ! Sachez que le juge Trévidic, qui connaît son métier, n’ a à sa disposition aucun élément sérieux pour étayer la piste Al Qaïda. D’ailleurs, la piste islamiste a été abandonnée dans les semaines qui ont suivi le drame, bien les autorités se soient bien gardées de nous en informer. Il a d’ailleurs été révélé il y a peu qu’il n’y avait même pas de kamikaze (cf. rapport de l’institut médico-légal que le juge Bruguière a « omis » de verser au dossier).
    Cependant, libre à vous de penser que rechercher la vérité sur la mort de 11 français est totalement inutile. Pour le moins, cette affaire concerne chaque contribuable français …

    [Repondre]

    Tournesol Repond:

    @Valerian.
    C’est bizarre, vous tenez le meme discourt que certaines personnes avec qui j’ai l’occasion de parler de temps en temps, au sujet d’une autre très grosse affaire dont le procès en appel s’ouvrira prochainement. Etant témoin de proximité iimmédiate (à quelques centeines de mètres) j’ai constaté un certains nombre d’évènements précurseurs ainsi que de nombreux témoins qui ne’ont jamais laissé aucun doute sur l’erreur de l’hypothèse officielle. Les gens me répondent (souvent)… Pourquoi des terroristes auraient pris ce dépot comme cible??? Il ne représente pas de symbole??? Les carburants de la fusée Ariane était produit à quelques centaines de mètres, Toulouse représente le fleuron de l’aéronautique. avec Airbus….. Et ce tas de 300 tonnes était constitué de 80 tonnes de nitrate d’ammonium dont la finalité de sa production est justement de favriquer des explosifs. Les autorités affirment des choses… mais la réalité est tout autre…

    [Repondre]

  27. David

    Monsieur Van Ruymbeck, les citoyens français vous observent: ils vous regardent faire et entreprendre!
    Vous êtes le symbole du Courage et de l’Intégrité, l’exemple d’une Justice qui, par ses Juges d’Instruction, peut encore être et restée Indépendante. Monsieur Van Ruymbeck continuez votre travail qui mènera assurément sur le chemin si tortueux et entravé de la Vérité, … vous tenez le bon bout!

    [Repondre]

    Legros Harald Repond:

    Quelle belle nouvelle! Les portes-valises de Balladur et Sarkozy sont enfin identifiés comme tels. Le juge a l’air extrêmement motivé et rien ne l’arrêtera. Votre long travail et votre courage vont finir par payer… Vous êtes exemplaires.

    [Repondre]

  28. christophe iskenderian

    une étape de plus dans l’avènement de la vérité.
    courage.

    [Repondre]

  29. weill

    je ne peux qu’être avec vous dans votre chagrin et dans votre combat.
    une équipe ignoble avec des buts sordides nous dirige

    [Repondre]

  30. David

    Quelles différences entre messieurs Bruguière, Courroye et Trévidic, Van Ruymbeck ? D’un côté, des juges intègres et courageux … de l’autre, des magistrats soumis et iniques.

    Avis aux fonctionnaires des ministères de la Justice, de l’Intérieur et de l’Économie et des Finances: avant le départ (plus que probable) en mai 2012 des responsables de vos administrations respectives (à qui on aura surement et préalablement demandé d’effacer toutes traces suspectes de leurs passages aux affaires), pensez à faire des photocopies de leurs dossiers sensibles … Tous à vos photocopieuses, c’est un devoir citoyen qui vous est demandé! merci à vous.

    [Repondre]

  31. BA

    Un nouveau témoin avait révélé aux policiers avoir eu connaissance de transports de fonds opérés en espèces, depuis la Suisse, par l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takkiedine avec deux proches de Nicolas Sarkozy : Thierry Gaubert et Nicolas Bazire.

    http://www.mediapart.fr/journal/france/130911/karachi-takieddine-devant-le-juge-sarkozy-en-danger

    Qui est Nicolas Bazire ?

    Nicolas Bazire est un membre du clan Balladur-Sarkozy.

    Pendant la deuxième cohabitation, Nicolas Bazire est le directeur de cabinet du Premier ministre Édouard Balladur, entre mars 1993 et janvier 1995. Il prend la présidence de l’Association pour la réforme, une association créée par Édouard Balladur après l’élection présidentielle de 1995.

    Fin 1995, il est nommé associé-gérant de la banque Rothschild & Cie, en charge des fusions-acquisitions et membre du Conseil de surveillance. Membre du Conseil de surveillance de cette banque en 1999, il devient alors directeur général du Groupe Arnault, fondé par Bernard Arnault, ainsi que du pôle presse de Louis Vuitton Moët Hennessy (LVMH), DI Group (La Tribune, Investir, etc.), et directeur du développement et des acquisitions de LVMH.

    Il est depuis 1993 un proche de Nicolas Sarkozy et un de ses conseillers personnels. Il a été son témoin lors de son mariage avec Carla Bruni le 2 février 2008.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Bazire

    Qui est Ziad Takkiedine ?

    Ziad Takkiedine est un membre du clan Balladur-Sarkozy.

    Lisez cet article :

    Dans l’Affaire Karachi, Ziad Takieddine est accusé d’avoir joué l’entremetteur entre la classe politique française et le Pakistan pour assurer la vente de frégates françaises. Celui-ci aurait été imposé dans les négociations à la dernière minute, et aurait empoché une somme d’argent anormalement élevée pour son rôle d’intermédiaire. En 2010, l’homme d’affaires riposte, accuse le camp Chirac, et porte plainte pour tentative d’assassinat.

    Signé le 21 septembre 1994, le contrat Agosta dessine selon le journaliste Guillaume Dasquié un « schéma de corruption [qui] profite en particulier à Ali Zardari – époux du Premier ministre de l’époque Benazir Bhutto, avant de devenir plus tard président du Pakistan ».

    Selon les photos et documents publiés par Mediapart et l’interview diffusée sur France Inter, Ziad Takkiedine est un ami proche de personnalités politiques liées à Nicolas Sarkozy : l’ancien ministre de l’intérieur Brice Hortefeux, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy mêlé au scandale du 1 % logement Thierry Gaubert, le secrétaire général de l’UMP et ex-ministre du budget Jean-François Copé, et Dominique Desseigne, dirigeant du restaurant le Fouquet’s.

    Après la victoire de la droite en 2002, Ziad Takkiedine organise une fête le 27 juin 2002 rassemblant les anciens partisans d’Édouard Balladur en 1995 dont Renaud Donnedieu de Vabres, ex-ministre aux affaires européennes et futur ministre de la culture, Jean-François Copé (qui confirme plusieurs autres invitations dans sa villa du cap d’Antibes et à l’étranger), secrétaire d’État aux relations avec le Parlement, Brice Hortefeux, alors membre du cabinet du ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy, Christian Estrosi alors député, Thierry Gaubert, et Étienne Mougeotte, alors vice-président de TF1.

    Les documents obtenus par Mediapart font apparaître à la date du 7 avril 2004, un « avoir de la famille Copé » de 19 050 euros dans les comptes de l’intermédiaire, au moment où Ziad Takieddine s’emploie à décrocher des marchés d’État au ministère de l’intérieur, alors dirigé par M. Sarkozy, dont le contrat « Miksa » de protection des frontières de l’Arabie Saoudite, suivi en direct par Brice Hortefeux et Claude Guéant, en relation étroite avec Ziad Takieddine.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ziad_Takieddine

    [Repondre]

  32. Baptiste..

    Bonjour , j’ai 14ans et je suis le noeuveu de Mon oncle (Jean-Pierre Delavie ) , qui est décédé dans cet attentat a Karachi , je n’avais que 5 ans lorque les faits ont eu lieu , je cherche toujours a savoir pourquoi ces faits ont eu lieu , Je suis encore triste de savoir que je ne verrais plus mon oncle , le meilleur oncle du monde , le plus gentil , L’oncle qu’il faudrait avoir au moins une fois dans sa vie..

    [Repondre]

  33. Dietrich Peter

    Tout est indivisiblement lié et relève de la compétence exclusive de la Haute Cour de justice rétabli avec le situation légale bafouée. le tripotage de l’affaire est référenciée sur mes blogs avec les règles judiciaires et juridiques applicables

    MEDIAPART 31 AOÛT 2011 | La juge qui horripile le pouvoir. PAR MICHEL DELÉAN.
    Habituée des affaires sensibles, la juge Isabelle Prévost-Desprez s’est déjà heurtée plusieurs fois aux banques, aux grands patrons, et au procureur de Nanterre Philippe Courroye. Ses propos sur des remises d’espèces à Nicolas Sarkozy menacent aujourd’hui de relancer l’incendie de l’affaire Bettencourt.

    MEDIAPART 31 AOÛT 2011 | Bettencourt: l’Elysée en travers de la justice. PAR FRANÇOIS BONNET.
    Dessaisie de l’affaire Bettencourt, la magistrate de Nanterre, Isabelle Prévost-Desprez, détaille dans le livre Sarko m’a tuer les manœuvres et les pressions du pouvoir pour étouffer l’affaire. Elle dit avoir été espionnée tandis que les témoins «avaient peur». «Il était impératif de me débarquer», dit-elle. Son récit vient compléter nos nombreuses enquêtes sur ce scandale qui menace aujourd’hui encore la présidence. Analyse ci-dessous par Peter Dietrich et ajouté en complément sur la page 11.
    Réactions à | Rue89 | 31/08/2011 | Une juge met en cause Sarkozy dans l’affaire Bettencourt. Par LAURENT MAURIAC.
    Et à Nouvelobs | 31/08/2011 | Nouvelle accusation dans l’affaire Bettencourt : pourquoi Sarkozy n’attaquera pas. AFFAIRE BETTENCOURT. « L’un (des témoins) m’a dit qu’il avait vu des remises d’espèces à Nicolas Sarkozy » chez Liliane Bettencourt. C’est la confidence d’Isabelle Prévost-Desprez, ancienne juge dans cette affaire, à deux journalistes qui l’ont reproduite dans leur livre « Sarko m’a tuer ». Cette grave accusation fait-elle courir des risques judiciaires à Stock, maison éditrice de l’ouvrage ? En théorie oui, mais pas en pratique répond Emmanuel Pierrat, avocat spécialisé dans le droit de l’édition. Sélectionné et édité par Hélène Decommer.
    Depuis longtemps, longtemps, (blogs p. 3 et 9) il a été fait, sans conteste aucune, aux pourris de la Justice, aux crapules du Conseil d’État et aux cloportes vendus de la gallérie du grotesque du gouvernement que le dessaisissement de la juge Isabelle Prévost-Desprez, ce rare juge intégré est manifestement illégale, une forfaiture manifeste pour les initiés en droit, comme le renvoi à Bordeaux de l’affaire à passer à la trappe avec quelques cérémonies de propagande électorale pour passer les miraculés en martyres du disfonctionnement de justice organisée astucieusement par leur avocats payés à prix d’or, des procureurs récompensés par les truands des bagnoles gros cylindrée…
    Va Fillon avec tes préjugés puérils à côté de la plaque ! Les cabotins politiques de la même paroisse ne ratent pas un pour se pommader réciproquement des compliments dont ils ne pensent pas un mot : ces faisans sont stipendiés pour ces frimes par la camarilla milliardaire de leur avocaillon de merde Sarko-les-pots-de-vin. Dans le scoop de sa prosodie captieux du public crédule de toutes les pourritures infectes « vu à la télé », désinformé systématiquement par des mensonges et travestissement bouffons de la vérité, le point cardinal de l’enjeu politique est passé sous silence depuis des décennies. Après ses coups d’éclat aux juges a quia Paris dans les affaires Chaumet/Chalandon, Pasqua…, le principal intervenant bâillonné, empêché de se manifester dans la procédure avec ses dossiers irréfutés et irréfutables, s’est fait dégommer par des violences physiques et psychologiques par les anciens ministres de l’Intérieur la gueule de vin Pasqua (p.6), Sarko-les-pots-de-vin… (p. 10), allant jusqu’à la tentative d’assassinat déjoué de justesse. La criminelle complicité marginale de l’ancien juge d’instruction de Lyon Philippe Courroye est devenue un facteur incontestable, incontesté, jamais démenti dans ces tripatouillages judiciaires (p.9).
    Voilà le chiendent de la procédure, si tant que ces procédés de fripouilles soient encore digne de l’appellation « procédure ». La preuve vivante de la véracité notoire des imputations à Sarko-les-pots-de-vin de la juge d’instruction Isabelle Prévost-Deprez, dégommée, de la notoriété des dénonciations des témoins muselée, cet intervenant féru en droit a démontré de A à B, « l’illégitimité politique et l’illégalité constitutionnelle » de la gouvernance des « gangsters d’État de l’État gangster », des pitoyables fantoches de la grande finance internationale hyper-mafieuse, une bande de malfaiteurs associés, bassement bakchichés et maquereautés par les narco et pétrolas, les satellites de sur leur orbite : nos cupides et fourbes grands commis d’État artificieux et intéressés, nos parjures de juges putréfiées dans corruption, toute cette canaille intouchable avec leurs magots incontrôlés sur les comptes numérotés en Suisse (Couve de Murville).
    Pour échapper aux poursuites pénales, cette « coalition des fonctionnaires criminels » a « concerté contre la loi (la Constitution même) et contre l’exécution des lois », a sabordé la Haute Cour de justice pour le remplacer subrepticement par la « blanchisserie » de la justice de la République, a, en tapinois, dépénalisé dans le nouveau code pénal le « complot contre la sureté de l’État par des attentats patents contre son régime de la démocratie égalitaire en matière judiciaire, fiscale, électorale… », et, « des attenants contre ses intérêts économiques essentiels (p.7) ». Défrayant actuellement les chroniques des scandales politico-crapuleuses, sous l’égide des mascarades des contorsionnistes de la justice, du droit et des désinformations par la diffusion des fausses nouvelles, les « escrocs de haute vole » ne peuvent plus être inquiétés sérieusement si la situation légale, avec la Haute Cour de Justice, ne sont pas rétablies.
    Ce sont des « questions préjudicielles » et des « questions préalables » dont l’examen « in limin litis », avant l’examen de tout autre question dans la procédure, nos procureurs à toutes mains et juges soudoyés sont tenu de faire examiner ou examiner sous peine des forfaitures criminelles. Il en résulte, pour des juristes digne de ce nom, que la continuation frauduleuse de ces mascarades judiciaires sont « nulles d’une nullité substantielle et d’ordre public », sans valeur juridique aucune dans un État de droit, si ce n’est qu’en preuves des concertations criminelles contre la démocratie… et des droits à l’indemnisation des victimes au tarif du magot Tapie-double-face. Dietrich13.wordpress.com./P. 11. Juriste DEA. Criminologie. Sciences pénales. Paria judiciaire bâillonné par la criminalité politico-judiciaire.

    [Repondre]

  34. BUNEL

    Sur mon site, j’ai mis en ligne une contribution accessible par la page d’accueil.
    Je compatis aux douleurs des familles de la DCN. Et ceci d’autant plus que je ne suis pas convaincu que l’on cherche au bon endroit. Et pour des raisons aisément compréhensibles.
    Cordialement à tous

    [Repondre]

  35. Jean lombard

    http://fr.finance.yahoo.com/news/Claude-Gu%C3%A9ant-interm%C3%A9diaire-latribune-4134753754.html?x=0

    Claude Guéant + Taddiekine = affaire de ventes d’armes avec la Lybie = commissions durant la campagne pour l’élection Pré&sidentielle de Sakozy en 2007 !!!! tout se rejoint. Sarko a peut-être eu peur que Kadafy ne fasse des révélations, ce qui expliquerait son empressement à l’attaquer sous prétexte qu’il tuait son peuple ( à mon avis, Sarko s’en fiche du peuple Lybien mais pas de sa réelection en 2012, surtout après l’affaire de MAM avec la Tunise et Ben Ali ). ).

    [Repondre]

  36. david

    Dans cette affaire d’Etat, comment se fait-il que les principaux acteurs politiques de ce système organisé de corruption (de Mr. Balladur à Mr. Sarkosy) n’ont pas encore été « cuisinés », interrogés, interviewés publiquement et comme il se doit par des « Journalistes » dignes de ce nom ?

    P.S: on en a marre d’une presse aux ordres, de pseudos-journalistes qui nous servent la messe, de médias audio-visuels médiocres et couards. Qu’ils s’en aillent tous! on saura les remplacer …mais d’ici-là, que Justice et Vérité soient rendues

    [Repondre]

  37. Anon.yme

    Un lien intéressant pour vous :
    http://yannickprimel.wordpress.com/2010/04/16/altantuya-shaariibuu

    « La fin justifie très souvent les moyens, mais qu’est-ce qui justifie la fin ? »

    [Repondre]

  38. LOMBARD Jean

    http://www.mediapart.fr/journal/international/190511/attentat-de-karachi-un-nouveau-rapport-met-mal-la-these-de-lattaque-sui

    [Repondre]

  39. tandaba

    “Il est vrai que j’ai rencontré des responsables d’enquête français et que j’ai suivi cette affaire avec la police pakistanaise, en partie à la demande des autorités françaises d’ailleurs. Mais je n’ai jamais dit à qui que ce soit que cet attentat n’était pas lié à Al-Qaïda et qu’il y avait un lien avec le non-respect d’un contrat. Je n’ai même jamais entendu parlé de cette thèse. C’était bien Al- Qaïda”.
    Randall Bennett
    « Le juge Trévidic a confirmé l’existence de rétro-commissions illicites, notamment par les propres documents internes de DCNI qui, dans le cadre de ses échanges avec ses conseils, reconnaissait l’existence de ses rétrocommissions. »
    Olivier Morice
    Et si les deux verions se rejoignaiebnt ?

    [Repondre]

  40. Jean-Pierre Henry

    Bonjour

    Je suis entrain de lire votre bouquin, et suis effaré de ce que j’y découvre

    Cadre à la DCN de Toulon, déjà en 2002, j’avais refusé de participer à la cérémonie organisé dans notre établissement, non par irrespect pour les victimes, mais afin de ne pas m’associer à la mascarade organisée par la direction ( aussi bien locale que nationale).

    Je vous soutiens pleinement dans votre action, vient de signer la pétition, et espère que votre procès débouchera sur la condamnation des bénéficiaire des retro-commissions , s’il s’avère que l’arrêt du versement des commissions est à l’origine de ce drame

    [Repondre]

  41. LOMBARD Jean

    Arrêté à l’aéroport du Bourget, de retour de Lybie…… Les douanes ont saisi 1,5 million d’euros en liquide dans l’avion qu’il occupait….Placé en garde à vue, Takieddine a été discrètement remis en liberté dimanche soir..et voilà DISCRETEMENT remis en liberté. Certaines personnes devaient avoir intérêt à ce qu’il soit rapidement relaché avant qu’il ne parle trop…mais qui a donné l’ordre de le relacher ?

    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/de-retour-de-libye-ziad-takieddine-interpelle-au-bourget-07-03-2011-1303618_53.php

    [Repondre]

  42. LOMBARD Jean

    un nouveau témoin a parlé, celui qui portait les valises de billets à la banque :

    http://www.liberation.fr/societe/01022323904-reaction-sur-karachi-le-recit-d-un-porteur-de-mallettes-de-billets-de-la-campagne-balladur:sortBy-lastCommented:page-1:target-3469409#3469409

    [Repondre]

  43. LOMBARD Jean

    2 nouvelles intéressantes dans Livération :

    http://www.liberation.fr/societe/01012323763-reperes

    http://www.liberation.fr/societe/01012323762-karachi-le-juge-van-ruymbeke-se-rapproche-du-clan-balladur

    Ces 2 juges Trévidic et VRB font du très bon travail. Espérons qu’ils vont faire tomber cette clique de menteurs qui se croient à l’abri de toute tentative de recherche de la vérité par de vrais juges INDEPENDANTS.

    [Repondre]

  44. mpbroudic

    Bonjour
    Je viens de lire « on nous appelle les Karachi »
    Effarant!
    Bon courage aux juges, et au collectif dans cette bataille inégale.

    N’y aurait-il pas au niveau de l’ Europe des recours qui permettraient de contraindre les Etats européens au respect des lois ?

    Je vais suivre l’évolution de cette affaire, et vous apporte mon soutien.

    [Repondre]

  45. LOMBARD Jean

    Un raisonnement à courte vue : depuis le docteur Freud, chacun sait les ravages opérés par le silence et la violence que peut revêtir le retour du refoulé.

    [Repondre]

  46. LOMBARD Jean

    http://www.lepoint.fr/politique/francs-macons-la-main-invisible-27-01-2011-130544_20.php

    et la franc-maçonnerie….elle en bloque des enquêtes aussi….un vrai panier de crabes…le procureur de Montgolfier s’y est attaqué à Nice et il a réussi à faire tomber un juge Franc-maçon corrompu par ses relations malsaines…mais il a eu beaucoup de mal surtout dans le Sud-Est où ça sent la mafia à plein nez…..voir aussi wikileaks13…il s’en passe des magouilles mafieuses à Marseille avec les Guérini aux commandes……cette FRANCE est sur une mauvaise pente….alors donner des conseils aux dictateurs ça ne fait pas peur……..et MAM elle s’y connait : intèrieur, défense, affaires étrangères, elle connait tous les coups fourrés à tous les niveaux…c’est pour ça qu’elle reste pour tout bloquer……Mercier n’est qu’un pinocchio dans cette fine équipe qui a des casserolles de plus en plus lourdes à trainer…

    [Repondre]

  47. LOMBARD Jean

    La cour d’appel de Paris a refusé lundi d’élargir le volet financier de l’enquête sur l’attentat aux faits de corruption et a jugé irrecevables les constitutions de partie civile des familles de victimes.

    C’ets l’époque !!! je viens de prendre un refus de la cour d’appel des juges d’instruction de Toulouse, suite à des demandes d’actes justifiées dans l’enquête sur la mort étrange de mon fils de 24 ans découvert mort et froid au milieu des VF en plein midi, sur la voie ferrée entre Toulouse et Montauban le 26 sept 2008…..et un non-lieu à venir…je suis de tout coeur avec vous et je comprends mieux que quiconque votre combat….l’important c’est que le juge soit bien INDEPENDANT..ce qui n’est pas le cas pour moi…..

    [Repondre]

  48. Ory Yolande

    Bravo aux familles pour leur combat. Sachez que l’immunité de ces « intouchables » ne dure qu’un temps. Ce qui n’était qu’une fable pour l’Etat est en train de devenir une histoire nauséabonde. Je suis obligée de me résoudre à croire que malheureusement, notre France, terre des hommes, n’est pas plus exemplaire que ceux qui sont montrés du doigt dans d’autres pays. J’espère que nous Français intègres feront ce qui se doit pour éviter que notre pays ne sombre totalement.

    [Repondre]

  49. Référencement Naturel

    Je viens de signer la pétition, j’espère simplement que cette fois ci, les responsables sauront faire face à leurs responsabilités et ne se déroberont pas une nouvelle fois…

    [Repondre]

  50. christophe iskenderian

    Ce soir sur France 2 au cours de l’émission »semaine critique » Bernard Henri Levy souhaiterai que la vérité sur l’affaire éclate pourquoi pas grâce a Wikileaks.
    il serait surprenant que sur les 250 000 éléments que contient cette banque de données, aucun document n’apparaisse sur cette tragédie ou concernant l’assassinat de Daniel Pearl.
    bon courage

    [Repondre]

  51. Jean Lombard

    Et allez un chantage d’Accoyer…..si le député communiste Candelier n’avait pas remis les documents de la mission parlemntaire au juge Trévidic, Accoyer n’aurait pas provoqué une réunion le 15 décembre pour décider s’ils seront remis OFFICIELLEMENT au juge…… « celà pourrait mettre en danger la porocédure du juge Trévidic »…allez… ils vont la jouer « vice de forme » ou je ne sais quel argument pour rendre nulle la procédure !!!!

    http://fr.news.yahoo.com/4/20101207/tts-france-karachi-accoyer-ca02f96.html

    « Le député a remis le 1er décembre les procès-verbaux et enregistrements des auditions de la mission d’information dont il a lui même fait partie alors que Bernard Accoyer a refusé de livrer ces documents au nom de la séparation des pouvoirs.

    « Je le regrette profondément. Je condamne cette attitude », a dit le président de l’Assemblée nationale lors d’un point de presse. « Cette confusion, ces renoncements à respecter un engagement officiel pourraient mettre en danger la solidité de la procédure qui est conduite par le juge Trévidic. »

    Le bureau de l’Assemblée est convoqué le 15 décembre pour discuter à nouveau s’il convient ou non de transmettre ces enregistrements au juge antiterroriste. »

    [Repondre]

  52. Jean Lombard

    Excellente analyse dans médiapart ==>>>

    Dominique de VILLEPIN connaissait certainement l’interview de LEOTARD par la mission parlementaire, c’est pour cette raison comme je le disais le 2/12/2010 sur sa déclaration en tant que témoins auprès du juge Marc TREVIDIC qui instruit le volet terroriste il avait comme objectif prioritaire :

    <>

    En tout cas ça commence à s’énerver sérieusement dans tout le landerneau des corrompus et complices de cette belle affaire d’Etat et cela devient très très intéressant :

    Hervé Morin, qui vient de quitter le poste de ministre de la Défense a nié et protesté sur France Info vendredi, menaçant François Léotard de poursuites. « S’il venait à réitérer les mêmes déclarations, je demanderais les éléments de preuve et je porterais plainte dans la seconde » Le pauvre..

    Avec cette nouvelle révélation la balle étant maintenant dans le camp Chirac-de Villepin nous attendons avec impatience les autres pièces du dossier que les juges vont se faire un plaisir de distiller au compte goutte pour connaître les réactions, croiser les déclarations des uns et des autres et établir des preuves irréfutables.

    En fait nous assistons à une audition médiatique sans précédent je crois dans l’histoire de la justice. Bravo Mrs les juges.

    Et en effet « Sachons patienter… » comme vous le dites Gérard HUMBLOT. La tête de l’hydre va bientôt tomber..
    Fabrice ARFI et Fabrice LHOMME, La République vous en sera reconnaissante.

    03/12/2010 18:17Par InfoMedia répondrealerter

    [Repondre]

  53. Jean Lombard

    dans médiapart ==>>>

    Merci Fabrice ARFI, merci Fabrice LHOMME. Et merci aussi à Jean-Jacques CANDELIER, qui a renvoyé ACCOYER, le politicard UMP aux ordres, dans les cordes… Ce qui est bien avec les politicards, c’est qu’on attend qu’ils soient précis dans leurs réponses, mais non, ils oublient, ils supposent, ils biaisent, il semblerait que, etc. On a eu l’exemple avec DE VILLEPIN qui, à aucun moment, ne veut qu’il soit dit que l’ATTENTAT de KARACHI soit lié à un arrêt d’arrosage de commissions et de rétrocommissions, car, dans ce cas, c’est lui et CHIRAC, qui seraient bien mal embarqués… dans les sous-marins AGOSTA… Depuis que l’AFFAIRE D’ETAT KARACHI a été mise sur la place publique grâce aux magnifiques enquêtes de Fabrice ARFI et de Fabrise LHOMME – Cf. leur livre « LE CONTRAT », l’on n’assiste de la part des mis en causes – politicards, intermédiaires, consultants, etc. -, qu’à des dérobades, des « bottages en touche », des dénégations, des propos méprisants, des amnésies, des mensonges avérés, etc. Mais, la Vérité est à portée de main… Sachons patienter….

    03/12/2010 11:26Par Gérard HUMBLOT

    [Repondre]

  54. Jean Lombard

    Là c’est le BOUQUET…….c’est de mieux en mieux…..bon je vais arrêter de poster ici mais c’est plus fort que moi…..ecoeurant….

    http://www.mediapart.fr/journal/france/021210/karachi-l-entrave-etait-organisee-par-le-gouvernement-selon-le-depute-cazeneuv

    « L’entrave etait organisee par le gouvernement, selon le depute Cazeneuve »…..il ne va pas se faire des copains Cazeneuve…chapeau bas….

    [Repondre]

  55. Jean Lombard

    Eh voilà………..merci Mr LEOTARD ! Heureusement que le député a « sorti » les documents de la commission parlementaire. Si celà ne prouve pas que l’UMP a cahé au peuple de France un « aveu » de Mr Léotard, je ne sais pas ce qu’a voulu faire M. Accoyer, président de l’assemblée nationale, en refusant de donner ces documents au juge Trévidic….j’en avais parlé récemment dans mon post du 1er Décembre :

    « Le Figaro vole au secours de NS :

    http://www.20minutes.fr/article/631889/politique-karachi-nicolas-sarkozy-reticent-vente-sous-marins-pakistan

    mais un internaute commente …..>>>>

    » Torgniolle—01.12.2010 – 14h05Le député PCF du Nord, Jean-Jacques Candelier, a indiqué mercredi avoir remis les procès-verbaux d’auditions de la mission d’information parlementaire sur l’attentat de Karachi, dont il a été membre, au juge antiterroriste Marc Trévidic.

    On comprends pourquoi Sarko est de mauvais poil depuis hier…… »

    ———————————————————————

    ……comment ne pas chercher à mettre au jour leurs SECRETS derrière lesquels ils se cachent avec un grand sourire et se moquent du peuple….c’est insupportable…je le sais, il y a 2 ans que ça dure pour moi, alors qu’ils ont quelques photocopies à faire et la vérité est dessus…pauvre France, pauvre Justice….il faut tout remettre à plat…Arnaud Montebourg le propose..une 6ième République avec un grand ménage….même si celà semble utopique, c’est surement la seule solution pour sortir de ces scandales judiciaires à répétition….c’est inoui ce que j’ai pu découvrir et qui n’est pas médiatisé grace à la complicité passive du journalisme de masse…

    [Repondre]

  56. Jean Lombard

    et voilà…. Le Figaro vole au secours de NS, ils se renvoient la balle : « M’sieur, M’sieur c’est pas moi, c’est lui.. » …..je me souviens qu’il « faillotait » déjà avec son institutrice……

    Drôle de FABLE : en 1994, NS était au courant du contrat mais y était opposé…..mais il a quand même signé et auusi pour la création de la société Heine au Luxembourg :

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/11/30/01016-20101130ARTFIG00698-karachi-les-documents-qui-exonerent-sarkozy.php

    « Par la suite, Nicolas Sarkozy, d’abord hostile à la vente des sous-marins, aurait-il lui-même donné son accord à la création, au Luxembourg, de la société Heine, «shadow compagny» chargée de gérer les commissions liées à ce contrat (versées aux décisionnaires pakistanais, légales jusqu’en 2000), et éventuellement les rétrocommissions (illégales, elles, destinées à des responsables français)? La police luxembourgeoise a cité, au conditionnel, le nom de Nicolas Sarkozy dans un rapport de janvier 2010. Le juge Renaud Van Ryumbeke, lui, a récemment mis la main, au cours d’une perquisition à Bercy, sur un document particulièrement instructif: il s’agit des notes prises par un fonctionnaire du ministère du Budget au cours d’une réunion avec les responsables de la Direction des constructions navales (DCN). »

    « Quelques années plus tard, en 2006, Nicolas Sarkozy est à nouveau membre du gouvernement, mais à l’Intérieur cette fois, lorsque les administrateurs de la société Heine s’inquiétant d’une éventuelle liquidation par les autorités luxembourgeoises, tentent d’alerter le gouvernement. À travers deux courriers, le ministre de l’Intérieur renvoie les intéressés vers… le ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie. »

    …et voilà NS, alor ministre de l’intèrieur a renvoyé le bébé à MAM, ministre de la défense…c »‘est pas moi, c’est elle »…et elle c’est « secret défense »…quelle équipe….

    ça c’est la version Figaro, il faut voir ce que dit médiapart…si quelqu’un a lu dans médiapart, il peut me répondre ici…qu’on ne loupe rien, merci…

    [Repondre]

  57. Daniel Pagès

    Tout mon respect pour le courage des familles des victimes que je connaissais en partie.
    Je ne me fais pas d’illusion sur la franchise et encore moins sur l’humanisme des « maîtres » du gouvernement actuel qui pratiquent le profit de quelques-uns au détriment du plus grand nombre, avec une ironie méprisante, sans souci de justice comme de compassion . Si la « real politick » a toujours été de mise, le business à outrance est de plus en plus d’actualité, totalement décomplexé par les dirigeants actuels, et pas seulement dans les ventes d’armes…Et de ce fait, ouvrier de l’entreprise concernée, je m’interroge si l’opposition face à la recherche de la vérité n’est pas seulement liée à la protection de « hauts-placés », mais aussi au fait que les ventes de sous-marins sont toujours d’actualité, vers des pays « pauvres » dont les systèmes politiques ne sont pas vraiment des modèles de probité (comme le nôtre, d’ailleurs ). La vérité sur l’attentat de Karachi serait-elle susceptible de créer un effet « boule de neige » ?

    [Repondre]

  58. Jean Lombard

    @Hubert,
    il faut prendre celà au 1er ou au 2ième degré ? vous pensez que ces 2 jeunes femmes Magali et Sandrine, ont des visées politiques ? franchement….. »ce n’est pas sérieux » ….comme dirait notre Président : vous avez l’esprit mal tourné…..lorsqu’on perd un être proche et cher dans ces conditions, les considérations bassement politiques passent en dernier plan…..ça ne vous est jamais arrivé bien sur….sinon vous ne diriez pas celà….

    [Repondre]

  59. Jean Lombard

    Le Figaro vole au secours de NS :

    http://www.20minutes.fr/article/631889/politique-karachi-nicolas-sarkozy-reticent-vente-sous-marins-pakistan

    mais un internaute commente …..

     » Torgniolle—01.12.2010 – 14h05Le député PCF du Nord, Jean-Jacques Candelier, a indiqué mercredi avoir remis les procès-verbaux d’auditions de la mission d’information parlementaire sur l’attentat de Karachi, dont il a été membre, au juge antiterroriste Marc Trévidic.

    On comprends pourquoi Sarko est de mauvais poil depuis hier…… »

    [Repondre]

  60. Jean Lombard

    Excellent commentaire dans médiapart, mais ils sont tous très pertinents….si avec toutes ces preuves les personnes concernées « survivent aux enquêtes » c’est à y perdre son credo en une Vraie Justice :

    « Magnifique travail. Merci. En clair, Jean-Marie BOIVIN est muet, TAKIEDDINE est amnésique, ACCOYER, président de l’assemblée nationale est intraitable avec la séparation des pouvoirs(sic), Jean-Louis DEBRE, président du Conseil constitutionnel ne veut rien entendre pour communiquer le PV des campagnes présidentielles de 1995, oû les comptes de BALLADUR et CHIRAC sont frelatés, mais validés par le très intègre Roland DUMAS, Renaud DONNEDIEU DE VABRES est spécialisé en tartufferies, François LEOTARD n’a plus de mémoire, BALLADUR s’arc-boute sur la vente de gadgets pour expliquer le versement, en une seule dois, de 10.250.000 FRANCS sur son compte de campagne, Charles PASQUA est le roi de l’OMERTA, les journalistes, qui s’écrasent et s’esclaffent devant leur maître SARKOZY, n’osent pas la moindre petite question sur KARACHI – à part le courageux journaliste de l’agence France-Presse, à Bruxelles le 19 juin 2009 -, et, pour finir, MARIN, le procureur, aux ordres, qui refusent la constitution de parties civiles aux familles « KARACHI », au prétexte que lesdites familles n’apportent pas la preuve de la relation de l’attentat et du non-versement des rétrocommissions…. Mais, justement, pour prouver ce rapport, monsieur le procureur, vous ne devez pas entraver le travail des magistrats instructeurs, qui enquêtent sur ce drame, qui a fait 15 victimes, dont ONZE ingénieurs et techniciens français, qui laissent 27 ORPHELINS. Monsieur le procureur, en la circonstance, il ne s’agit pas uniquement de compassion…., mais de JUSTICE!  »

    30/11/2010 10:48 Par Gérard HUMBLOT

    [Repondre]

  61. Jean Lombard

    Le juge Van Ruymbeke veut élargir son enquete à l’Arabie Saoudite, mais le Procureur Marin va tout faire pour l’en empêcher…..bien entendu….( c’est moi qui le dit, mais on a déjà vu pareil verrouillage )….une Justice 100% Indépendante….un rêve Français !!! :

    http://www.mediapart.fr/journal/international/291110/karachi-le-juge-veut-elargir-son-enquete-larabie-saoudite

    [Repondre]

  62. Jean Lombard

    L’affaire Karachi dans l’émission de France Inter de Daniel Mermet : « là-bas si j’y suis »….. très bien expliquée .. avec les journalistes de médiapart…bien sur, elle passe à 15 heures, donc juste bon pour quelques retraités.

    Si vous avez un peu de temps écoutez « là-bas.org », celà vaut le coup…..il faudrait qu’ils le passent à 20h30 sur FR2 ou FR3, mais là c’est bien « verrouillé » par le POUVOIR !!!

    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2048
    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2049

    [Repondre]

  63. Jean Lombard

    Cet article de médiapart est ahurisssant : il y avait des sommes beaucoup plus importantes qu’au Pakistan pour le contrat en Arabie Saoudite et le dénommé Jean Marie Boivin se déplaçait entre les sociétés Luxembourgeoises et les paradis fiscaux pour faire les tranferts d’argent sans laisser de traces écrites ou téléphoniques….il en savait tellement qu’ils ( les politiques concernés ) l’ont payé pour quil se taise……

    http://www.mediapart.fr/journal/international/291110/karachi-le-juge-veut-elargir-son-enquete-larabie-saoudite

    ..et toutes ces magouilles financières seraient une FARCE !!! vivement qu’un wikileaks à la Française aille mettre son nez là-dedans…..

    [Repondre]

  64. Hubert

    Bonjour,

    Je vous soutiens également. Il est clair que l’attentat de 2002 est du a l’arretvdes commissions en 1995, que le président était au coeur de tout ça avec toute la droite au pouvoir : chirac, Villepin …

    Bien sur, c’est tout a fait par hasard que l’affaire ressorte maintenant en même temps que la sortie du livre.

    Votre avocat est un homme calme et désintéresse, comme vous d’ailleurs.

    C’est un hasard total que vous douée soutenus par tous Les médias de gauche et que Mediapart soit au centre de toutes les revelations.

    Votre action est complètement apolitique et impartiale.

    Tout est clair.

    Bravo continuée comme ça. Vous etes super crédibles.

    [Repondre]

    admin Repond:

    Bonsoir Hubert,
    Je vois que vous mettez beaucoup d’énergie à tenter de nous décrédibiliser … pour ma part, mon énergie est vouée à une cause plus noble, me semble t’il : la recherche des assassins de mon père ainsi que de tous ceux qui leur auraient fourni le mobile. Peut être faudrait il vous expliquer à quel point cet attentat a gâché nos vies ? ou comment notre combat est un poids qui nous « bouffe » un peu plus chaque jour ? je pense que cela serait vain avec des gens comme vous. Continuez à cracher votre venin si le coeur vous en dit, après tout, nous sommes pour la liberté d’expression et la différence d’opinion…

    [Repondre]

    Hubert Repond:

    @admin,

    Bonsoir,

    Je suis convaincu que vous êtes honnête et que vous souffrez réellement. Je suis également convaincu que certains utilisent cette souffrance bien réelle a des fins personnelles et/ou politiques beaucoup moins nobles et beaucoup moins avouables. Peut être vous en rendrez vous compte dans quelques mois ou dans quelques années. Vos amis ne sont pas ce que vous croyez …

    [Repondre]

    Hubert Repond:

    @Hubert,

    Vos amis ne sont peut être pas ceux que vous croyez.

    Ceci etant dit, je ne vous embeterait plus.

    Bien a vous

    [Repondre]

    Jean Lombard Repond:

    @Hubert,

    …et cette information « confidentiel défense » déclassifiée vous en faites quoi ? s’ils ne mentaient pas tout le temps, les politiques seraient surement plus crédibles…et la justice aussi d’aileurs (sauf quelques juges honnêtes, intègres et indépendants comme Trévidic et Van Ryumbeke) :

    http://www.mediapart.fr/journal/france/241110/karachi-des-documents-saisis-par-les-juges-contredisent-nicolas-sarkozy

    si un jour vous avez affaire à une Justice qui ne recherche délibérément pas la VERITE malgre les preuves mulitiples (comme c’est le cas pour la mort de mon fils de 24 ans) vous changerez peut-être de discours…..alors vous feriez mieux d’apprécier le bon trabvil des juges Trévidic et VRB..

    [Repondre]

  65. Hilgert Suzette

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20101129.OBS3817/chronologie-les-principaux-evenements-lies-a-l-affaire-karachi.html

    [Repondre]

  66. gaby

    Devedjian soumet l’hypothese d’un attenat mené par l’inde,et pourquoi pas israel qui n’appreciait pas du tout l’armement du Pakistan

    [Repondre]

  67. Michel Gauthier

    Affaire Karachi. Renaud Donnedieu de Vabres mis en cause (Le Télgramme.com, 27 novembre 2010 à 16h29)
    « Un ancien membre du cabinet de l’ancien ministre de la Défense François Léotard, en poste de 93 à 95, met en cause l’ancien ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, dans l’affaire Karachi. Ce dernier se serait occupé des intermédiaires libanais dans un contrat d’armement lié au dossier.
    Patrice Molle, ancien membre du cabinet de François Léotard, affirme dans un entretien au Monde, que Renaud Donnedieu de Vabres, ancien ministre de la Culture, serait très directement lié à l’affaire Karachi. Evoquant des « rétrocommissions », il affirme que ce dernier s’était occupé des intermédiaires libanais dans un contrat d’armement lié au dossier. Il était à l’époque conseiller spécial de François Léotard.
    « Tout Paris sait qui a imposé les intermédiaires libanais dans le dossier Agosta, Renaud Donnedieu de Vabres traitait tout cela directement, il référait en personne au ministre. Les rétrocommissions, ça ne passe pas par le cabinet officiel, ça s’est joué dans les circuits parallèles », explique Patrice Molle.
    Selon divers témoignages, deux hommes d’affaire libanais auraient été imposés par le pouvoir, et notamment par le cabinet de François Léotard, peu avant a conclusion du contrat de vente de sous-marins Agosta conclu entre le France et la Pakistan le 21 septembre 1994. Renaud Donnedieu de Vabres aurait reconnu avoir rencontré les deux hommes, lors de son audition devant le juge Renaud Van Ruymbeke, qui enquête sur un volet financier de l’affaire, affirme l’AFP »
    http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/affaire-karachi-renaud-donnedieu-de-vabres-mis-en-cause-27-11-2010-1129835.php

    [Repondre]

    Jean Lombard Repond:

    @Michel Gauthier,
    petit à petit, la Grande Omerta va peut-être se fissurer. Le problème c’est qu’il faut des PREUVES aux juges et elles sont surement dans les SECRETS de ces Messieurs bien protégées par le secret défense…..ce qui rassure c’est qu’ils sont nombreux à ne pas avoir la conscience tranquille, et ça ça fait du bien……ils ont du mal à se regarder dans la glace le matin……et nous le savons !!

    [Repondre]

  68. David

    Amis journalistes,
    allez donc demander à tous les obséquieux, les importants, les suffisants de l’U.M.P., à tous les sbires du chef de l’Etat, à toute la garde rapprochée du « Président » Sarkosy, si l’affaire de Karachi est bien ,comme lui-même l’affirme, une fable ?

    [Repondre]

  69. Michel Gauthier

    EDITO du site Internet du journal « La Montagne » du 26 novembre:
    http://www.lamontagne.fr/france_monde/edito/crever_l_abces_@CARGNjFdJSsBFxICAhs-.html
    « De révélations en révélations, la pelote Karachi se dévide et laisse apparaître des lézardes dans les lignes de défense. Le président de la République affirmait n’avoir rien à voir avec cette histoire, mais toute une série de documents, rapports d’enquête de police, courriers et notes, viennent le démentir en levant un coin de voile sur l’opacité des contrats, commissions et rétro commissions en cause. En attendant la fameuse liste des destinataires dont l’ancien président Giscard d’Estaing ne doute pas qu’elle existe, pour l’instant à l’abri du secret défense.

    Les « omni embêtements » quotidiens dont faisait part hier « l’omni président », ne risquent donc pas de s’estomper. L’autre ligne de défense sur les comptes de campagne d’Édouard Balladur est elle aussi mise à mal puisque l’on sait désormais au prix de quelles contorsions ils ont été validés par le Conseil constitutionnel. Ou plutôt par le président de l’époque, dont la voix aura été décisive. Face aux irrégularités encore plus graves des comptes de Jacques Chirac, Roland Dumas n’a pas voulu invalider l’élection elle-même. Le politique a primé sur le droit, ce qui n’est pas sans soulever d’autres sérieuses questions.

    À ce stade, répétons-le, le lien entre les irrégularités des comptes de campagne, des rétro commissions et l’attentat de Karachi, n’est pas prouvé. Peut-être ne le sera-t-il jamais. Ce qui semble moins exclu, en revanche, c’est que les coulisses obscures des contrats d’armement en cause et de leurs rétro commissions ne finissent par s’éclairer pour peu que tous les documents sortent et que témoignent d’autres acteurs de l’époque.

    La mèche allumée se rapproche du baril de poudre, de cette vérité qui, si elle éclate en affaire d’État, fera l’effet d’une déflagration politique. Sans doute est-ce cette crainte qui explique les tentatives d’éteignoir des deux enquêtes en cours, noyées dans les souhaits hypocrites que la justice agisse en toute liberté. Au lieu de ces révélations au compte-gouttes, sorte de supplice quotidien pour la démocratie, pourquoi ne pas crever l’abcès quoi qu’il en coûte ? Avant qu’il ne soit trop tard.

    XAVIER PANON »

    [Repondre]

  70. annie

    Chaque jour qui passe donne à comprendre que la France traine beaucoup de casseroles. Elle a un visage dont la beauté n’est plus attrayante. Par cosequent elle est mal placée dans le concert des Nations pour distribuer des notes de bonne conduite, de Democratie, des droit de l’homme, la bonne gouvernance, le respect de l’environnement… Et tout cela , il a fallu que SARKO soit au pouvoir pour que la Grande France soit désacralisée. Pour nous la France mérite mieux.

    [Repondre]

  71. Jean Lombard

    ça y est ….Villepin a retourné sa veste..ils sont tous dans le même bateau….malgré un semblant de guéguerre médiatique, ils se protègent entre eux..là il fallait protéger Chirac, alors oublié Sarkozy…il n’y a plus qu’une solution ; lire médiapart encore et encore, et croire que les juges Trévidic et Van Ruymbeke vont faire le boulot le plus loin qu’ils pourront…..il faut toujours y croire et encore expérer que la VERITE sortira…….

    [Repondre]

  72. Michel Gauthier

    Bonjour Messieurs et Mesdames, membres de ce collectif.
    Permettez moi tout d’abord de partager mes sentiments de honte citoyenne et je vous prie de croire à mon soutien pour qu’enfin, nous tous citoyens Français, sachions si oui ou non des malversations politico-fiancières ont causé la mort de vos proches. Et que si c’est la cas, que les coupables soient jugés devant la justice de notre nation, pas celle d’un régime politique tellement corrompu et indigne d’un pays tel que le notre qu’en comparaison, le « Président » Nord-Coréen mériterait d’obtenir le prix Nobel de la Paix. C’est tout dire.
    Curieux de l’actualité via internet, je n’avais pourtant pas euconnaissance de votre site. Je l’ai lu et j’en suis humainement bouleversé. Bravo ! ! Bravo pour ce combat pour la vérité, et qu’enfin vous puissiez faire un réel deuil de la disparition de vos proches.
    Ce jour, un député de l’Assemblé Nationale a « OSE ! » être prêt à remettre à la justice les PV de la mission parlementaire sur l’attentat de Karachi, bientôt cachés sous secret défense, il s’entend. C’est un homme de gauche, comme moi, mais il a aussi le mérite d’assumer pleinement son mandat.
    Suite à cette information, ma curiosité m’a amenée à feuilleter les pages internet du journal « Le Monde ». http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/25/karachi-un-depute-pret-a-remettre-a-la-justice-les-pv-de-la-mission-parlementaire_1445007_3224.html (NDLR: la rédaction du site peut bien sur supprimer ce lien).
    J’ai noté ce petit commentaire de M. Bernard Accoyer, Président de l’Assemblé Nationale, je site:
     » « Au final, dans ces notes, il n’y a rien, ou pas grand-chose. (…). La déontologie, ça existe encore aujourd’hui, non ? »
    Oui, Mesdames et Messieurs, en lisant de tels propos, qui je le répète font honte à notre pays, je vais de ce pas demander la nationalité Nord-Coréenne.
    Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789 (Préambule à la constitution de la République)
    Art 7: (…) Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis (…)

    [Repondre]

  73. republicain

    Saura-t-on un jour la vérité sur l’attentat ?
    En tous cas ce que cette affaire a révélé sur les pratiques de nos dirigeants est déjà terrifiant :
    - vendre des armes au Pakistan et à l’Arabie Saoudite (qui plus est « à perte »)
    - verser des pots de vin (appelés pudiquement « commissions ») pour corrompre des décideurs locaux sans se soucier de où vont ces sommes énormes dans des pays qui produisent des terroristes à la pelle faut avoir le gout du risque !
    Après avoir qualifié de « fable » ces pratiques, le pouvoir a changé de stratégie, se défendant en disant :
    - qu’il n’y a pas de « preuves »
    - et, c’est intéressant, l’actuel Chef de l’Etat nie avoir été le trésorier de la campagne Balladur (ce qui est vrai il en était le porte parole)
    Ce n’est donc plus une « fable » mais « il n’y a pas de preuves » et « ce n’est pas moi c’est un autre ». Au fond le système de défense des délinquants ordinaires.
    Mais à ce stade on se dit que le VRAI trésorier (Galy Dejean) a du être longuement entendu par la justice, les media, la commission parlementaire etc … et bien pas du tout !
    Seul Mediapart l’a interrogé sur la provenance des sacs d’espèces en grosses coupures déposés au lendemain de la présidentielle de 95 : il s’est dit très étonné, a renvoyé sur l’encaisseur lors des meetings (Bassot décédé dans un accident de voiture fin 95) et puis silence radio.
    C’est dire si on a envie de connaitre la vérité !
    Cette « affaire » nous en aura appris de belles sur l’état de notre démocratie :
    - le Conseil Constitutionnel et l’Assemblée Nationale peuvent refuser de remettre des documents demandés par la Justice. Ainsi il ne suffit pas que le Chef de l’Etat bénéficie de l’immunité, que les ministres et députés se jugent entre eux par le biais de la CJR (un peu comme si les conducteurs en état d’ivresse étaient jugés par … leurs potes de bistrot !) ils s’arrogent aussi le droit d’entraver la justice dans une enquête qui concerne le décès de 11 de nos concitoyens, de possibles délits de corruption, de trafic d’influence, abus de biens sociaux … ! Y-a-t-il une démocratie au monde où celà est possible ?

    -

    [Repondre]

  74. LOMBARDIN

    Bon courage , continuez à vous battre pour faire établir la vérité .

    JC

    [Repondre]

  75. BA

    Attentat de Karachi : des documents contredisent Nicolas Sarkozy.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/11/24/karachi-des-documents-contredisent-nicolas-sarkozy_1444286_823448.html

    [Repondre]

  76. David

    Et Monsieur PASQUA, le spécialiste du commerce des armes, où est-il dans tout ça, dites le moi ? quel est donc son rôle, hein ?

    [Repondre]

  77. Jean Lombard

    Le juge Bruguière est resté sourd et aveugle aux pistes liées au contrat des sous-marins, pourtant rétenu par DCNI dés 2002 dans un courrier adressé au juge !!!….celà prouve que certains juges ne sont pas indépendants et ont des oeuillères ( influencés, orientés…??, va savoir…).

    http://www.mediapart.fr/journal/international/221110/karachi-comment-le-juge-bruguiere-rate-lenquete

    [Repondre]

  78. Gus Audiber

    Salut.

    Un seul mot résume tout
    République bananière

    [Repondre]

    Jean Lombard Repond:

    @Gus Audiber,

    C’est celà..on y est….moi j’avais dit il y a 2 ans, quand ils ont « suicidé » mon fils de 24 ans…. »on se croirait dans le sud de l’Italie en Calabre dan sla mafia »…..et c’était vers Toulouse…et j’avais raison…j’ai le dossier complet qui le prouve et j’espère un jour faire un site du même genre que celui-ci avec « pubs » dans médiapart…on va faire exploser le système POURRI et CORROMPU…….il faut arrêter ça avant que cela ne s’aggrave …qu’au moins nos morts aient servi à quelque chose pour que celà ne se reproduise plus…..

    ON VA Y ARRIVER…..courage….

    [Repondre]

  79. Attentat de Karachi : pour la vérité et la levée complète du secret défense

    Bonjour,

    Depuis février, nous avons créé un groupe Facebook demendant la levé du secret défense. Avant-hier, nous avons déposé une pétition sur mesopinions.com : http://www.mesopinions.com/Attentat-de-Karachi—pour-la-verite-et-la-levee-complete-du-secret-defense-petition-petitions-f42956d7563b18ca00e523a505a7bddc.html

    Nous avons recueilli plus de 1000 signatures en 48h00. Peut-être cela peut il vous être utile. Nous nous tenons à votre disposition si nous pouvons vous aider.

    Cordialement.

    Renaud Veeckman

    [Repondre]

  80. BA

    Est-ce que vous avez entendu ce que vient de déclarer l’ancien président de la République ?

    Invité de Bibliothèque Médicis sur Public Sénat, Valéry Giscard d’Estaing (VGE) s’est exprimé sur le dossier Karachi.

    L’ancien président de la République a affirmé qu’il existait une liste des rétrocommissions protégée par le secret défense. Or, « le secret défense n’a rien à voir avec celles-ci », a-t-il assuré.

    Alors que d’importantes zones d’ombre existent dans le dossier Karachi, Valéry Giscard d’Estaing est lui au moins certain d’une chose : « Il existe une liste des rétrocommissions puisqu’on la protège par le secret-défense. Si elle n’existait pas on n’aurait pas besoin de la protéger », a-t-il expliqué.

    http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/vge-retrocommissions-un-scandale-n-ont-rien-voir-secret-defense-56520

    [Repondre]

  81. Dupont Marc

    Je suis un ancien instructeur de l’école de formation technique de l’arsenal.

    j’ai travaillé avec vos pères à karachi, j’ai beaucoup d’émotion a vous dire

    combien, je suis fière ,du combat que vous livrez pour connaître

    la vérité, je crois que le pot de terre va finir par avoir raison du pot de fer.

    merci pour tout ce que vous faites.

    [Repondre]

    Magali DROUET Repond:

    @Dupont Marc, Merci à vous Marc…même si vous m’avez fait beaucoup souffrir en cours d’automatisme ;o)

    [Repondre]

  82. Hilgert Suzette

    Bonjour,

    Tout d’abord, je voudrais vous dire que je peux comprendre ce que vous devez ressentir après une telle catastrophe et vous avez tout mon respect et soutien.

    Je viens de visiter votre site « Vérité-Attentat Karachi » et je suis frappée par beaucoup de similitudes avec ce que nous vivons pour le moment.

    Nous sommes (ma fille et moi, originaires du Gr.D. de Luxembourg) concernées par le drame du vol AF 447 Rio _ Paris du 01.06.2009 dans lequel ma fille a perdu son père et nous nous sentons absolument abandonnés par toutes les instances responsables de ce drame.

    Après cette catastrophe, j’ai commencé à rechercher et j’ai trouvé des choses terribles et horribles, des mensonges, des corruptions etc. bref j’en suis aujourd’hui persuadée que le père de ma fille (avec 227 autres victimes), a été sacrifié pour sauvegarder les intérêts de l’industrie aéronautique et de quelques particuliers, car les raisons qui ont conduit au drame sont connues depuis vingt ans !

    On nous ment, on fait tout pour ne pas retrouver l’épave, on nous raconte des histoires incroyables et j’en passe. (En fait, c’est celà qui nous blesse le plus).

    Cette catastrophe aussi est un « Mensonge d’Etat ». On classe les documents sous le « secret-défense » c’est tellement simple.

    Nous nous battons afin de connaître la vérité, car c’est aussi le dernier cadeau que nous pouvons faire à son père et pour éviter que pareille catastrophe ne se reproduise.

    Pour conclure, je veux vous dire que j’admire votre courage, n’abandonnez pas, vous y arriverez .

    L’honnêteté et le respect des vies des autres doit passer avant le mensonge, le profit et les intérêts privés et industriels.

    Avec tout mon respect,

    [Repondre]

    Brigitte Picart Repond:

    @Hilgert Suzette,

    Par ailleurs, concernant l’affaire de l’attentat au colis piégé du bd Malesherbes ) Paris en dec. 2007, il semblerait que l’avocat blessé ait lui-même participé à une opération visant à camoufler juridiquement deux tentatives d’assassinat en les faisant passer pour des accidents de la route. Je suis bien placée pour en parler car la victime de ces attentats, c’est moi. Le colis piégé avait donc pour but de le tuer pour qu’il ne parle pas après avoir accompli son forfait honteux.
    Les commanditaires étaient des membres de ma famille, et s’ils ne sont pas mafieux ils s’en rapprochent beaucoup car toutes mes démarches pour obtenir justice sont contrecarrées, je n’arrive pas à faire parvenir mes courriers au Procureur de laRépublique parce qu’il y a des complicités qui détournent mon courrier au sein de la poste et du personnel admin au Palais de Justice. En plus la police est pourrie, mais alors POURRIE jusqu’au trognon, et à en juger par le comportement suspect des flics anti-terroristes qui ont voulu m’auditionner dans l’affaire du colis piégé, ils seraient eux-mêmes les faiseurs de la bombe qui a tué la secrétaire du cabinet d’avocats.
    En plus, même les officiels chargés d’octroyer ou non l’aide juridicitonnelle, sont des ripoux aussi bien au TGI d’Evreux que de Paris. Donc les bénéficiaies croient avoir quelqu’un qui a été choisi plus ou moins au hasard, mais en fait l’avocat désigné a déjà un plan d’action dont le bénéficiaire de l’Aide ne sera pas tenu au courant et l’issue de la procédure est décidée avant même la rédaction des assignations.
    Je fournis tous les détails sur les divers attentats avec documents à l’appui sur mon site web http://brigittepicart.com
    Dites-moi, y a-t’il quelqu’un d’intègre dans cette charogne qui a pour nom la République Française?

    [Repondre]

    Brigitte Picart Repond:

    @Hilgert Suzette,
    J’ai très vite suspecté que le gouv Fr était impliqué dans cette catastrophe. En effet l’avion est tombé du ciel juste après avoir dépassé la côte nord du continent sud-américain et avoir commencé son vol au-dessus de l’eau. Il était alors dans la ligne de mire de la base de Kourou en Guyane Fr.
    Ce qui a attiré mon attention c’est que les déclarations du gouv parlaient beaucoup de la côte ouest de l’Afrique qui n’avait rien à voir mais jamais de la Guyane Fr qui est pourtant plus proche et d’où auraient pu être lancés des secours et opérations de recherche, comme si on cherchait à attirer notre attention dans la direction opposée à la base de Kourou. Il était très facile de lancer un missile à partir de la base aérienne de Kourou contre un avion à l’endroit om s’est produit le drame.

    Quand j’ai émis cette hypothèse dans un commentaire sur YouTube quelqu’un m’a répondu d’un on paternaliste comme si j’étais folle mais sans apporter d’argument convaincant.

    [Repondre]

  83. Pierre Rayssiguier

    Je vous soutiens de tout coeur dans votre lutte contre la raison d’Etat. Votre courage est admirable et je suis convaincu qu’une très grande majorité de Français vous soutient également. Il en va de la survie de notre démocratie ! Le prix du sang qu’ont payé vos familles rend encore plus odieux le double langage que tient à votre égard le pouvoir actuel, en refusant sous des prétextes divers mais tous fallacieux, l’accès des juges aux documents nécessaires à la manifestation de la vérité dans cette terrible affaire de corruption politique.
    Courage à vous, vous avez notre soutien !

    [Repondre]

  84. simplesanstete

    Vous vous attaqué au monstre froid d’un secret d’état encore tiède et à sa violence légitime, bonne chance quand même.
    G.D.

    [Repondre]

  85. gasmi

    Bonjour,

    Je suis de tout coeur avec les familles des 11 martyrs sacrifiés sur l’autel de la corruption d’état, du despotisme et de la politique de bas étage.
    Puisse Van Rumbeck faire toute la lumière sur cette effarante affaire d’état et que la Justice aille jusqu’au bout .
    Si celle-ci est muselée, celà prouvera que la France est devenue une république bananière et qu’il nous restera à nous citoyens l’arme suprême qu’est l’urne.

    [Repondre]

  86. sympathie

    Bonjour,

    Vous avez toute ma sympathie. Je comprends aussi une chose qui n’est presque jamais dite: comment ce refus obstiné de la vérité multiple encore votre douleur. Il ne s’agit donc pas d’un crime du passé. Le crime continue et vos souffrances continuenet. En réfléchissant, je pense que les éléments de langage récents vendent d’une certaine manière la mèche. Ils disent que le temps entre l’arrêt des payements et l’attentat est trop long. Je pense qu’il y a un élément clef que l’on vous cache. Il doit y avoir un élément qui s’est passé en 2002 qui a constitué la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et qui complète la responsabilité de ceux qui sont responsables. Il a dû y avoir une rancune côté pakistanais et on a dû faire quelque chose qui a ravivé cela en 2002. Comme par hasard, Monsieur Juppé était ministre de défense à cette époque et comme par hasard, il fait partie du nouveau gouvernement.
    On va essayer d’effacer les traces de cela et après on fera appel à la présomption d’innonce en criant haut et fort qu’il n’y a pas de preuves.
    J’espère qu’il y aura une personne au bon endroit qui aura encore un tout petit grain d’humanité et qui fera sortir la vérité. Bon courage.

    [Repondre]

  87. Henri Marnet-Cornus

    Magali et Sandrine, je viens de lire votre livre. Votre courage face aux turpitudes des décideurs impose le respect. Votre action est un exemple à suivre pour tous les citoyens en quête de justice et de vérité.

    [Repondre]

  88. Hubert

    Qui vous manipule ?

    La cabale organisée contre le President, hier bettencourt, aujourd’hui Karachi. Ce n’est pas par hasard. Un groupe de personnes veut calomnier le pouvoir en place pour tenter de le détruire.

    [Repondre]

    admin Repond:

    Bien sûr … et ces mêmes « personnes » ont créé toute une batterie de documents portant les initiales N.S. ! ils sont vraiment très forts …

    [Repondre]

  89. Justice et Vérité contre la Corruptio

    Lettre ouverte au Parlement français

    Préambule

    Après les affaires des Frégates Lafayette, affaire Clearstream, l’affaire Woerth-Bettencourt, l’affaire Karachi ou Karachigate défraye la chronique et suscite la plus vive émotion suite au décès injuste de 14 innocents dont 11 citoyens français, dans un atroce attentat survenu au Pakistan en marge d’un contrat de vente de submersibles, aujourd’hui objet des pires soupçons.

    Or, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 en son article 15 dispose que :« La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration. »

    En soutien aux familles des victimes, à Magali Drouet et Sandrine Drouet comme tous les autres ici ou là, victimes d’une certaine « raison d’Etat », autrement dit de la corruption, nous publions cette lettre ouverte aux honorables parlementaires français que chaque citoyen, électeur, contribuable, est invité à diffuser largement et à faire parvenir par voie postale aux élus de la République de son choix.

    Lettre ouverte au Parlement français le 22 novembre 2010

    Mesdames, Messieurs les Honorables Parlementaires,

    Par la présente, nous tenions à vous faire part de notre désarroi et de notre indignation face au scandale public de l’affaire d’État constituée par l’attentat de Karachi et de liens éventuels avec le versement de commissions, à l’étranger, voire de rétro-commissions, en France, pour un contrat d’armement portant sur la livraison et la fabrication de trois sous-marins de classe Agosta au Pakistan, drame qui n’est pas sans évoquer l’affaire des Frégates de Taiwan, liée, dit-on, à une certaine affaire Clearstream, affaires où la corruption, aux yeux de certains, aurait touché les plus hautes sphères.

    Un Honorable Parlementaire a déclaré, en juin 2009 : « Il n’y a qu’un seul objectif à atteindre : la vérité », dix jours après que le Premier Magistrat de France ait, lui, énoncé publiquement : « C’est ridicule franchement, c’est grotesque. Qui peut croire à une fable pareille ? » accroissant ainsi la douleur des familles des 11 victimes françaises, citoyens innocents et patriotes, immolées, selon toute apparence, sur l’autel de la « raison d’État » ; autrement dit, le versement de commissions voire de supposées « rétro-commissions ».

    Combien de millions d’euros pour l’argent de la corruption ? Et qui en furent les destinataires ultimes ? N’est-ce pas là les questions essentielles auxquelles nos Institutions doivent permettre de répondre en toute transparence et, bien entendu, dans le respect de la séparation des pouvoirs ?

    En résumé pour élargir le débat : Avons-nous le droit de savoir, nous les citoyennes et les citoyens français, la destination finale de nos contributions ? Un simple citoyen, électeur, et contribuable, même le plus modeste, le plus démuni, le plus insignifiant, vous savez ce vulgus pecum objet de tant de mépris, a-t-il, oui ou non, le droit de savoir ce que l’Administration fait de son précieux argent si promptement accaparé par le Trésor public ? En d’autres mots, les Françaises et les Français, ont-ils le droit d’exiger que les agents publics, grands commis de l’État voire autres ministres intègres, leur rendent compte de leur administration ? Et leur rendent des comptes tout court, point par point, sou par sou, au lieu de se contenter de règlements de comptes qui mettent en deuil notre démocratie en même temps que la République tout entière.

    « Il est évident que toute la lumière doit être faite sur ce qui s’est passé et j’y tiens particulièrement » affirmait Madame Michèle Alliot-Marie en qualité de Garde des Sceaux et Ministre de la Justice, elle aussi en juin 2009, alors que, depuis le 2 septembre 2002, le juge d’instruction, chargé de l’enquête idoine, savait que, selon un des patrons de la Direction des Chantiers navals, c’était un contrat en marge de la vente de submersibles qui était, censément, à l’origine du sanglant attentat de Karachi.

    Que comptez-vous faire, que comptent faire pour le peuple les élus du peuple, alors, pour relancer la mission d’information parlementaire ad hoc et inviter les ministres concernés, à la Justice, à la Défense, aux Affaires étrangères (dont le ministre, de 1993 à 1994, était M. Alain Juppé avec pour directeur de cabinet M. Dominique Galouzeau de Villepin, tous deux sous la férule de M. Édouard Balladur) à participer à l’oeuvre de vérité ?

    Depuis 7 longues et interminables années les familles des victimes attendent cette vérité dont vous vous devez d’être les garants. En effet, aujourd’hui, à l’horizon de 2012, c’est la France qui a besoin de cette vérité, car, dire non à la corruption, c’est, face aux crises actuelles et aux défis de l’avenir, dire oui au redressement national, au développement durable et à une société d’équité.

    En l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs les Honorables Parlementaires, l’expression de nos sentiments républicains et citoyens.

    Le Peuple français

    Destinataire :
    Assemblée nationale 126, rue de l’Université 75355 PARIS 07 SP

    Lien: http://justicecontrelacorruption.blogs.nouvelobs.com/

    [Repondre]

  90. H. Patrick

    Tout transpire le mensonge dans les déclarations récentes et passées des politiques au pouvoir et/ou impliqués de près ou de loin dans cette affaire que je suis de très près depuis deux ans, à commencer par le dernier mensonge public de Sarkozy qui a déclaré à Lisbonne que toutes les demandes de documents faites par les juges avaient été satisfaites… Et le rapport de la commission d’enquête parlementaire bloqué par Bernard Accoyer ? Et les minutes des délibérations du Conseil Constitutionnel sur les comptes de campagne, bloquées par Jean-Louis Debré que le gouvernement peut autoriser à rendre publiques ? Et le secret défense opposé depuis des années ? Et je ne parle pas du travail curieux du 1er juge d’instruction, Bruguière, qui est passé à côté de la vérité en négligeant, écartant voire obtenant de la Cour d’Appel l’autorisation de détruire des pièces du dossier, puis a essayé sans succès d’entamer une carrière politique de député en soutenant Sarkozy en 2007… Que de coïncidences malheureuses ! L’attentat commis 3 jours après la réélection de Chirac qui avait interrompu en 1995 le versement des commissions… Et l’implication de Sarkozy dans la création au Luxembourg et le suivi des sociétés offshore mêlées à l’affaire au titre des commissions ? Pas impliqué, de près ou de loin à l’affaire ? Et tant d’autres faits !
    Bravo à votre collectif, bravo à vos porte-parole, bravo pour votre détermination, continuez à ne pas vous laisser impressionner par ce président qui vous a méprisé et continuez à affirmer votre ténacité pour connaître toute la vérité, je sais que la France entière est derrière vous. Et vos pères, frères, fils disparus peuvent être fiers de vous et du courage dont vous faites preuve pour leur mémoire. Et les français aussi pour votre combat pour la vérité.

    [Repondre]

  91. virginie

    Vu sur I tv :
    « bientôt » des procès en appel des trois acquittements dans l’attentat de karachi.

    [Repondre]

  92. Jean Lombard

    @ Magali et Sandrine + avocat Me Morice…..

    Si celà peut vous aider il y a une informations très importante sur les déclarations de Claude Thévenet (rapport Nautilus) en Juillet 2009 :

    Extrait page 2 : « Quelles ont été vos sources, à l’origine de vos différents rapports «Nautilus»?
    Sur Nautilus, il a fallu d’abord trouver une (ou plusieurs) source(s) capable(s) de répondre à ces deux questions : qui est derrière l’attentat, que savent les autorités pakistanaises ? J’ai approché un ami, ancien officier du SAS (Special Air Service, unité antiterroriste britannique) qui avait fait ses classes avec le président pakistanais (de 1999 à 2008) Pervez Musharraf. Mais nous ne nous sommes pas entendus sur le règlement de ses prestations, notamment parce qu’il souhaitait se rendre à Karachi et à Islamabad et qu’il avait de grosses prétentions budgétaires. Je me suis rabattu sur un ex-agent du MI6 [l'équivalent anglais de la DGSE] que m’avait présenté, bien longtemps avant, un ancien du cabinet d’investigation anglo-saxon Kroll.

    Que s’est-il passé alors?
    Je l’ai rencontré une première fois à Paris, fin mai ou début juin 2002, dans les salons d’un hôtel, pour lui soumettre ma problématique et lui remettre une avance. Je l’ai revu peu après, en Belgique cette fois, pour qu’il me remette ses premières conclusions. Ce sont celles qui figurent dans le premier rapport «Nautilus», de septembre 2002. J’ai été troublé, et c’est là que j’ai contacté un journaliste pakistanais, que je savais proche de l’ISI [les services secrets pakistanais], qui m’a confirmé que la piste d’un règlement de comptes anti-français, non imputable à la mouvance islamiste, était la piste la plus vraisemblable. »

    [Repondre]

  93. Jean Lombard

    Dés le 13 octobre 2010, médiapart publiait un article très intéressant sur le « secret » du conseil constitutionnel, où se trouvent les comptes de campagne présidentielle d’Edouard Balladur. Les policiers ont déjà fouillé dans less achives du Conseil Constitutionnel :

    http://www.mediapart.fr/journal/france/131010/comptes-de-campagne-de-balladur-le-ps-veut-la-verite

    Extrait : « Leurs oreilles, déjà, doivent siffler. Car mercredi 13 octobre, le groupe socialiste à l’Assemblée nationale s’est emparé de la récente «trouvaille» de la Brigade centrale de lutte contre la corruption de Nanterre, chargée d’une enquête préliminaire sur les «rétrocommissions» qui auraient été imposées par le gouvernement français lors de la vente de sous-marins au Pakistan en 1994 (contrat Agosta) puis recyclées dans la campagne d’Edouard Balladur en 1995.

    En fouillant les archives du Conseil constitutionnel (théoriquement inaccessibles jusqu’en 2020), les policiers ont découvert que les «Sages» avaient validé le compte de campagne de l’ancien premier ministre en octobre 1995 contre l’avis des rapporteurs adjoints (ces hauts fonctionnaires du Conseil d’Etat ou de la Cour des comptes, qui avaient instruit le dossier pendant trois mois). Eux avaient préconisé un «rejet» pur et simple. Dans leurs conclusions, les rapporteurs avaient en particulier tiqué sur une recette en liquide de 10,25 millions de francs «dépourvu(e) de justificatifs»…

    [Repondre]

  94. Jean Lombard

    le journal 20 minutes.fr censure…allez sur médiapart..

    Don_Jérome—22.11.2010 – 13h18

    Ne vous donnez plus la peine de commenter les articles de ce torchon de journal.
    Hier, vers 17h00 nous avons assisté a un balayage complet de nos commentaires sur cette affaire de  » KARACHI » un article mettant en cause Sarkosy.
    2 pages complètes(soit près de 90 commentaires.) on été censuré provoquant un « Tollé » général parmi tous ses participants…..
    Ce n’est pas tolérable que l’on supprime des commentaires tout cela parce qu’un ou plusieurs modérateurs sont des « Pro Sarko ».
    La charte de ce journal ne correspond pas avec l’attitude de ces individus.
    La liberté d’expression doit être de rigueur……nous ne sommes ni des gamins, ni des voyous.
    Une pétition devrait être en cours ces jours ci sur internet contre ce journal.

    Patcommente91052—22.11.2010 – 14h10en réponse à Don_Jérome

    Bonjour,
    Ce n’est plus la peine de commenter entre Samedi & hier + 280 Liens sont supprimés dans la minute …
    Sur 20 Minutes.fr, il est interdit de s’exprimer
    Pour obtenir plus d’infos vraies sur toutes les affaires en cours aller sur le site mediapart

    [Repondre]

  95. Eric Claxon

    Bientôt en Une de Presse règlements de comptes au sujet des contes de Karachi……

    Certains serons amenés a se taire sous la pression politique d’autres auront un accident pendant l’ouverture de la chasse cet hiver

    Liste des chasseurs et des gibiers

    Nicolas Sarkozy
    Edouard Balladur
    Nicolas Bazire,
    Brice Hortefeux
    Michèle Alliot Marie
    Charles Pasqua
    Dominique De Villepin
    Renaud Donnedieu de Vabres
    François Léotard
    Hervé Morin
    Alain juppé
    Jacques Chirac

    Et les ramifications étrangères…

    [Repondre]

  96. Bernard Pariset

    Bonjour, je suis votre combat avec beaucoup d’intérêt et je suis de tout coeur avec vous. Je suis révolté d’entendrles mensonges quotidiens de nos gouvernants, Sarkozy en tête. C’est intolérable. Bon courage.

    [Repondre]

  97. sankeur

    N’aurions-nous pas intérêt à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour vivre en paix ?
    Avons-nous tout tenté pour que les guerres cessent ?

    L’esprit humain souffre d’une carence intellectuelle fondamentale : pour qu’il comprenne la valeur d’une chose, il faut le priver de cette chose.

    Ce qui est désordre, violence, attentat au droit d’autrui, doit être réprimé sans pitié…

    [Repondre]

  98. Jean Lombard

    Juppé a perdu la mémoire…..en rentrant au gouvernement…..

    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/juppe-je-n-ai-pas-eu-a-m-impliquer-dans-les-ventes-de-sous-marins-au-pakistan-21-11-2010-1265137_53.php

    [Repondre]

  99. ADVACN

    L’attentat de Karachi, c’est 14 morts dont 11 Français, martyrs de la politique du profit à tout prix, victimes innocentes de la « raison d’État » et de son droit régalien au mépris d’autrui. Oui, le député Bernard Cazeneuve, maire de Cherbourg, a raison, il est absolument nécessaire de relancer la mission d’enquête parlementaire sur cette lugubre et bien sordide affaire d’État. Qui furent les bénéficiaires des commissions ? Les destinataires ultimes d’éventuelles rétrocommissions ? On veut savoir qui et combien. Non seulement les familles des victimes, mais tous les citoyens ont un droit on ne peut plus légitime à connaître la vérité, toute la vérité, rien que la vérité. Et c’est pourquoi nul n’est interdit de l’exiger haut et fort des pouvoirs publics comme des représentants du Peuple. Alors, confirmez dès aujourd’hui par écrit à votre député, à votre sénateur, que vous l’exigez cette vérité, pleine et entière, républicaine et citoyenne. Mettre fin à la corruption est dans l’intérêt de notre pays. Mettre fin à la corruption est même la condition sine qua non à l’exercice d’une démocratie qui ne soit pas qu’une pure « fable », une farce lamentable, à la façon Sarkozy et consort. Merci de votre témoignage, Magali et Sandrine. Et surtout courage, car il en faut, sachant que, à l’horizon 2012, tous les démocrates épris de justice vous accorderont un soutien sans faille.

    [Repondre]

  100. David

    Pour mieux comprendre le personnage de Claude Guéant, replongez vous dans son histoire politique (celle des années 1990), sa carrière professionnelle et dans les relations qu’il entretenaient déjà avec le monde des affaires et de l’argent … vous verrez que tout cela est très instructif… Bonnes recherches à vous.

    [Repondre]

  101. Le Moal

    La présente lettre du citoyen Claude Guéant est l’archétype de la duplicité et de la langue de bois comme seuls les politiciens au coeur de la corruption savent en être l’expression.

    Elle est en plus truffée de mensonges grossiers et de méconnaissance du droit, ce qui suppose que le citoyen Claude Guéant soit vaniteusement convaincu de l’ignorance et de la bêtise de ceux au-dessus desquels il se croit.

    L’exemple le plus flagrant est sans conteste celui-ci :

    «Il convient de souligner que les positions récemment adoptées, pour ce qui les concerne, par le Conseil Constitutionnel et par l’Assemblée nationale de ne pas communiquer certaines informations ne sont fondées que sur le respect des exigences découlant de la Constitution et de la loi. Cela n’a rien à voir avec la protection du secret de la défense nationale.»

    La Constitution, que le citoyen Claude Guéant utilise abusivement comme référence, et dont manifestement il aurait besoin d’en approfondir le contenu, contient dans son préambule le respect de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789. Cette seule indication transforme le contenu de cette Déclaration en droit positif, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du droit constitutionnel.

    Or, l’article 15 de cette vénérable Déclaration dispose :

    « La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration. »

    Ce dispositif est réputé, comme tous ceux que contient cette Déclaration, comme Naturel, Sacré, Inaliénable et Imprescriptible… En résumer ces précisions indiquent qu’aucune loi ne pourra jamais y porter atteinte sous quelque forme que ce soit, car ce serait un sacrilège, une aliénation et rendrait ce dispositif prescriptible…

    De ceci il découle que le refus du Conseil Constitutionnel et de l’Assemblée nationale de communiquer à la justice (pouvoir qui doit rester séparer des deux autres) les informations demandées sont des atteintes au droit et des violations à la Constitution, ce qu’en terme courtois, mais ferme, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 appelle : des actes arbitraires, dont elle précise dans sont article 7 :

    « Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires doivent être punis. »

    En outre, il convient de rappeler que dans l’affaire des sous-marins vendus au Pakistan, les responsables (directs ou indirects) de la moindre malversation tomberaient sous le coup des redoutables articles 432-12 et 432-13 du Code pénal…

    Ce qui ne serait que justice…

    [Repondre]

    Lebec Repond:

    @Le Moal, s’il est vrai que la DDHC a valeur de droit positif, valeur consacrée par le Conseil lui-même depuis juillet 1971, il est permis cependant de se demander si juridiquement le Conseil Constitutionnel peut être qualifié « d’agent public » au sens de l’article 15 ? Il s’agit avant tout, juridiquement, d’une institution, au même titre que le Conseil d’Etat, le Sénat, l’Assemblée Nationale et non pas me semble-t-il, d’un agent de l’état accomplissant des actes d’administration et chargé dans le cadre de sa mission de service public, de rendre compte à la Société.
    Qu’en pensez-vous ?

    [Repondre]

  102. david gianios

    Concernant votre déclaration dans le Parisien, « ils sont tombés sur deux petites pestes qui ne lâcheront rien », c’est peut-être, en effet, ainsi que vous voient les responsables des décisions prises, des bénéficiaires des rétrocommissions, mais qu’en est-il de leurs sens des valeurs?
    Moi, la douleur, le mépris, les voir se pavaner devant mon poste de télévision, en sachant que l’un d’eux, ou tous, savent, ou ont une part de responsabilité…
    Quand je revois Michèle Alliot-Marie, répondant à Bernard Cazeneuve, à l’assemblée nationale, le 13 Octobre 2010, « … en tout état de cause, il n’y a dans cette affaire, aucune entrave à la justice, et il n’y en aura aucune. »
    Je pense qu’il y a vraiment de quoi devenir dingue…
    Ne lâchez rien.

    [Repondre]

    Magali Drouet Repond:

    @david gianios, Pour revenir à l’article du Parisien, je tiens à signaler que la partie concernant l’argent des associations est une mauvaise interprétation du journaliste quant à notre livre. Que cet article ne reflété pas mes propos.

    Pour ce qui est de ma réaction à Sarkozy, les mots sont bien ceux que j’ai utilisés

    [Repondre]

    Jean Lombard Repond:

    @Magali Drouet,
    votre réaction dans le journal du dimanche est parfaite. Le seul problème c’est qu’il faudrait que ce soit repris dans les mêmes termes par d’autres journaux pour qu »une majorité de Français comprennent bien ce qu’on vous a fait subir pendant des années..par exemple, ne pas vous donner accés au dossier d’instruction pendant 6 ans..c’est incroyable…dans mon cas j’ai eu accés au dossier d’enquête préliminaire au bout d’un an et au dossier d’instruction au bout de 2 ans, mais j’ai du bataillé avec mon avocat pendant 4 mois à chaque fois pour avoir le CD-ROM.
    Je viens de regarder FR2 / 13h15, Benoit Hamon a très bien résumé la situation chez Laurent Delahousse.
    Bon courage et bonne chance.

    [Repondre]

    Jean Lombard Repond:

    @david gianios,
    Oui ils font devenir dingue……j’en sais quelque chose depuis 2 ans que je lutte pour faire reconnaitre le meurtre de mon fils de 24 ans et depuis 2 ans ils mentent, ne produisent pas les documents SNCF et auditions indispensables, alors qu’il y a des éléments incontournables dans le dossier qui montrent d’évidence que mon fils ne s’est pas suicidé, mais il y a toute une clique qui se protège dans la gendarmerie, la SNCF et la Justice (et si je l’écrit c’est que j’en suis sur, j’ai le dossier d’enquête préliminaire et le dossier d’instruction : j’ai démasqué toutes les tentatives de camouflage….ça fait peur de voir celà..on imagine le nombre d’enquêtes pas faites…c’est affolant..).
    Le problème c’est qu’ils ont utilisé la presse contre moi, ma famille et les 3 frères et soeurs, parties civiles, et que seuls on ne peut rien faire contre cette Justice pourrie……et je suis loin d’être le seul : il y a beaucoup de cas que l’on trouve dans des blogs ou des sites internet : http://www.suicides-imposes.fr http://www.maitre-eolas.fr blog.infos-victimes.fr et aussi l’étrange affaire de Tarnac : http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/11/tarnac-retour-sur-deux-ans-d-enquete_1438023_3224.html

    [Repondre]

  103. Jean Lombard

    @BA
    exact …sidéré est bien le mot…il a un souffle à couper le souffle…mais l’important c’est que le peuple de France le croit…..ce sont des manipulateurs…il va bien falloir qu’ils arrêtent de mentir ( Guéant, Sarko, MAM, Morin : « on a donné tous les documents »…..mais oui, bien sur, on vous croit..).

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/21/attentat-de-karachi-les-propos-de-sarkozy-sonnent-comme-un-aveu_1442997_3224.html#xtor=AL-32280184

    [Repondre]

  104. BA

    « Le ministre de la Défense comme moi-même sommes décidés à ce que tous les documents qui seront demandés soient communiqués en temps et heure », a dit Nicolas Sarkozy lors d’une conférence de presse en marge du sommet de l’Otan.
    « A ma connaissance, aujourd’hui pas un document n’a été refusé », a-t-il ajouté.
    Le président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré a refusé de transmettre à Renaud Van Ruymbeke les délibérations sur les comptes de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995 car elles sont couvertes par le secret pendant 25 ans.
    Le juge espérait éclaircir avec ce document l’origine de versements en espèces non justifiés de plus de 13 millions de francs.
    Le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer a également refusé au juge d’instruction Marc Trévidic la transmission des témoignages de protagonistes entendus par une mission parlementaire.

    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE6AJ03T20101120?pageNumber=1&virtualBrandChannel=0

    Je suis sidéré par cette phrase de Nicolas Sarkozy :

    « A ma connaissance, aujourd’hui pas un document n’a été refusé. »

    [Repondre]

  105. Jean Lombard

    http://fr.news.yahoo.com/4/20101120/tts-france-karachi-sarkozy-ca02f96.html

    « Des familles des victimes – 11 salariés de la Direction des chantiers navals (DCN) – demandent à la justice l’audition comme témoin du président français, de son prédécesseur Jacques Chirac et de l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin.

    Le juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke essaye d’établir s’il y a ou non un lien entre cet attentat et une affaire de rétro-commissions versées à l’occasion de la vente au Pakistan, en 1994, de sous-marins fabriqués par la DCN.

    « Le ministre de la Défense comme moi-même sommes décidés à ce que tous les documents qui seront demandés soient communiqués en temps et heure », a dit Nicolas Sarkozy lors d’une conférence de presse en marge du sommet de l’Otan.

    « A ma connaissance aujourd’hui pas un document n’a été refusé », a-t-il ajouté.
    ===>>> c’est FAUX !!!

    Quand on lit le livre, on s’aperçoit que c’est loin d’être la vérité…..il faudrait que l’avocat et les familes viennent parler aux JT de 20 heures pour dire ce qui a été fait en réalité (promesses de Sakozy et promesses de MAM et Hervé Morin pas tenues ou si peu : lire le livre et médiapart).

    J’espère que cette médiatisation va obliger Sarkozy et le nouveau ministre de la Défense M Mercier, à tenir leurs promesses mais il reste encore Accoyer pour l’assemblée nationale et Debré pour le Conseil Constitutionnel qui bloquent les informations détenues chez eux en application d’on ne sait trop quel secret (pas …-défense…mais un autre…qui empêche les enquêtes de se faire..)…. et pendant ce temps-là on continue à manipuler le peuple Français….qui prend parti pour Sarkozy ou Villepin pensant que c’est une nouvelle occasion d’en découdre politiquement et imagine que les familles se trouvent manipulées par les politiques…

    [Repondre]

  106. Mag

    @benoit : vous écrivez « Accorder au gouvernement une responsabilité dans un attentat commit en 2002 pour une décision prise en 2005 me parait largement discutable. »
    Si vous souhaitez discréditer les familles…tentez au moins de ne pas écrire de connerie… la décision d’arrêt des commissions a eu lieu en 1995 pas 2005…
    Il vaut parfois mieux « fermer sa gueule » plutôt que d’écrire (ou dire) des conneries…Sarko en a encore fait les frais aujourd’hui… Toute la lumière a été faite, rien n’est caché aux familles…mais il déclare  » le gouvernement transemttra les documents aux juges en temps et en heure »…Et la séparation des pouvoirs??? Monsieur sarko 1er… il ne s’agit pas d’un pseudo remaniement pour lequel vous pouvez jouer « le maitre du temps », il s’agit d’un crime odieux pour lequel la justice doit se faire!!!!!

    [Repondre]

  107. Jean Lombard

    @benoit
    Vous n’avez rien compris et vous êtes bien le seul sur ce blog d’ailleurs……..Lisez le livre, allez voir dans médiapart qui explique toute l’affaire depuis le début ( 1euros pour 15 jours), et ensuite venez faire des commentaires : là vous parlez de 2005 !!!! les faits de blocage des commissions et rétrocommissions datent de 1995 et non de 2005 (prise de pouvoir par Jacques Chirac et défaite de Balladur aux élections Présidentielles)….avant de parler, il faut savoir de quoi on parle…ou alors vous êtes de mauvaise foi.
    Magali et Sandrine ont fait un énorme travail pour écrire leur livre (et si ce qui est écrit était faux, elles auraient été attaquées en diffamation..) et on y voit bien tous les blocages qui ont eu lieu de la part des politiques (ce n’est pas un problème de droite ou de gauche, ce sont les faits qui comptent) au pouvoir, pour empêcher que l’enquête se fasse…je sais de quoi je parle je suis actuellement confronté à la justice « qui refuse de faire une enquête » alors que tous les éléments pour faire avancer le dossier lui tendent les bras…..ils regardent ailleurs…..c’est exactement ce qui se passe pour l’attentat de Karachi….j’approuve la remarque de admin : « allez voir ailleurs ….échangez avec les « menteurs »…pas besoin de gens comme vous qui niez l’EVIDENCE…les familles ont assez souffert comme celà…..je subi la même chose avec ma famille et ses amis, pour mon fils de 24 ans mort de façon très étrange et qu’on nous a « suicidé » et celà depuis 2 ans (j’ai des preuves dans un dossier d’enquête car je suis partie civile et je connais bien les manipulations employées par cette Justice et cette gendarmerie -dans mon cas- à la « botte » du pouvoir pour enterrer les enquêtes qui gênent)…..
    Alors, SVP, un peu de RESPECT aux familles du drame de Karachi…allez « baver » vos « doutes » en d’autres lieux…ici les familles ont besoin de soutien JUSTIFIE

    [Repondre]

  108. Jean Lombard

    benoit a écrit : « Accorder au gouvernement une responsabilité dans un attentat commit en 2002 pour une décision prise en 2005 me parait largement discutable.
    Votre introduction en matière sur ce site fait de même. Il n’y a aucune argumentation valable, vous énoncez des faits et en tirez immédiatement des conclusions.
    La procédure engagée ressemble plus a une histoire d’argent dans un contexte politique.
    Bref ca me parait lamentable »

    @benoit ==> Vous n’avez rien compris et vous êtes bien le seul sur ce blog d’ailleurs……..Lisez le livre, allez voir dans médiapart qui explique toute l’affaire depuis le début ( 1euros pour 15 jours), et ensuite venez faire des commentaires : là vous parlez de 2005 !!!! les faits de blocage des commissions et rétrocommissions datent de 1995 et non de 2005 (prise de pouvoir par Jacques Chirac et défaite de Balladur aux élections Présidentielles)….avant de parler, il faut savoir de quoi on parle…ou alors vous êtes de mauvaise foi.
    Magali et Sandrine ont fait un énorme travail pour écrire leur livre (et si ce qui est écrit était faux, elles auraient été attaquées en diffamation..) et on y voit bien tous les blocages qui ont eu lieu de la part des politiques (ce n’est pas un problème de droite ou de gauche, ce sont les faits qui comptent) au pouvoir, pour empêcher que l’enquête se fasse…je sais de quoi je parle je suis actuellement confronté à la justice « qui refuse de faire une enquête » alors que tous les éléments pour faire avancer le dossier lui tendent les bras…..ils regardent ailleurs…..c’est exactement ce qui se passe pour l’attentat de Karachi….j’approuve la remarque de admin : « allez voir ailleurs ….échangez avec les « menteurs »…pas besoin de gens comme vous qui niez l’EVIDENCE…les familles ont assez souffert comme celà…..je subi la même chose avec ma famille et ses amis, pour mon fils de 24 ans mort de façon très étrange et qu’on nous a « suicidé » et celà depuis 2 ans (j’ai des preuves dans un dossier d’enquête car je suis partie civile et je connais bien les manipulations employées par cette Justice et cette gendarmerie -dans mon cas- à la « botte » du pouvoir pour enterrer les enquêtes qui gênent)…..
    Alors, SVP, un peu de RESPECT aux familles du drame de Karachi…allez « baver » vos « doutes » en d’autres lieux…ici les familles ont besoin de soutien JUSTIFIE.

    [Repondre]

  109. admin

    @benoit – Enoncer des faits me semble plutôt objectif, c’est même la base d’une argumentation ! quand au reste de votre opinion, lisez notre livre, vous aurez peut être une argumentation plus étayée et une possibilité d’ouverture d’esprit. Sinon, allez faire un tour sur le blog du Figaro, vous y trouverez des « amis ».

    [Repondre]

  110. CAPELLE René

    Je viens de terminer la lecture de votre livre. Qu’elle émotion en lisant votre témoignage ! Depuis le début je suis avec attention tous les développements de cette affaire (et les autres également : moines de TIbérine par exemple). J’ai depuis longtemps perdu toute naïveté à l’égard des hommes de pouvoir (même si je reste un républicain convaincu et soutiens autant que je peux le système démocratique). Votre combat est, d’une certaine façon, notre combat car ce qui importe avant tout c’est qu’éclate la vérité, c’est que vous avant nous, mais nous également, sachions pourquoi vos pères ou vos maris sont morts, pourquoi des citoyens français ont perdu leur vie pour des histoires d’argent et de pouvoir (et de règlement de comptes qui ne les concernaient pas). Toute mon admiration pour votre courage et votre ténacité. Je suis sur que vos pères sont (seraient selon les croyances de chacun) fiers de vous.

    [Repondre]

  111. Nohant

    Bonjour,

    Bravo pour votre quête de la vérité malgré les obstacles et qui intéresse tous les citoyens.

    Une petite remarque, si l’histoire officielle est effectivement à coucher dehors il y a une petite faute sous doute due à la fatigue « Etat français a sacrifié nos proches sur l’[hôtel] de leurs intérêts » => autel

    Bon courage

    [Repondre]

  112. Jean Lombard

    Le nouveau ministre de la Justice, Michel Mercier, refuse d’intervenir sur Karachi…..maintenant que MAM a été mutée aux Affaires Etrangères et que Morin est parti du gouvernement ( viré par Sarkozy ?? pas si sur ….peut-être une manipulation de plus quand le vent tourne ), ils ne sont plus là pour répondre de leurs promesses pas tenues depuis 2009 concernant l’accès aux documents secret-défense !!! c’est une bande de comédiens…… très lâches et menteurs…..
    http://www.dailymotion.com/video/xfotwj_mercier-quot-refuse-d-intervenir-quot-sur-karachi_news

    [Repondre]

  113. Jean Lombard

    et voilà …..règlement de comptes à OK Coral : http://www.france-info.com/france-justice-police-2010-11-20-l-enquete-sur-l-attentat-de-karachi-vire-au-reglement-de-comptes-498331-9-11.html

    [Repondre]

  114. benoit

    Accorder au gouvernement une responsabilité dans un attentat commit en 2002 pour une décision prise en 2005 me parait largement discutable.
    Votre introduction en matière sur ce site fait de même. Il n’y a aucune argumentation valable, vous énoncez des faits et en tirez immédiatement des conclusions.
    La procédure engagée ressemble plus a une histoire d’argent dans un contexte politique.
    Bref ca me parait lamentable.

    [Repondre]

  115. sexshop

    que M Sarkosy déplore cette affaire et condamne forméllement cet attentat et ses causes electorales , et tout ce développement, qu’il recoive,tout de suite, les parents des victimes et les assurent de faciliter les recherches de la Vérité: suppression du confidentiel-Défense et demande à Accoyer de fournir les Informations de ses commissions d’enquète …ça rendra confiance dans l’etat !

    [Repondre]

  116. David G.

    Sandrine et Magali

    je salue vos prestations télévisuelles, la clarté et la précision de vos propos sur l’affaire (l’assassinat)-Karachi, vous qui n’êtes pourtant pas des professionnelles de la communication.

    Continuez votre combat pour que la vérité soit faite sur ce scandale d’Etat, pour notre Démocratie et le retour à une morale politique dans ce pays des Droits de l’Homme et du Citoyen.

    Votre Combat et votre Courage font Honneur à vos familles: vos pères défunts, qui vous regardent, ne peuvent être que fiers de vous.

    Sandrine et Magali, tous nos respects.

    [Repondre]

  117. Walk

    De cette affaire atroce, tout le monde souhaite la vérité. Les familles politiques de gauche, d’extrème gauche, du centre, les verts, toutes le souhaitent. Mais curieusement, pas un élu de droite ne monte au créneau pour réclamer la vérité. Sans doute, ont-ils peur de froisser leur « grand » commandeur.C’est un aveu pur et simple. Cette famille politique a des choses à se reprocher, ça ne fait aucun doute.
    Bon courage dans votre quete de la vérité.

    [Repondre]

  118. DE KORTE

    Bravo pour votre courage!
    Sachez que des anonymes suivent votre affaire et vous soutiennent dans votre démarche qui dépasse vos cas personnels.
    Merci pour la Vérité

    [Repondre]

  119. Jean Lombard

    Signez la pétition et achetez le livre « on nous appelle les Karachi »…

    ….Villepin lache tout…ils vont se déchirer voie s’entretuer (virtuellement)…c’est bien ce que je disais « tant que rien ne sort au grand jour, ils se supportent et gardent leurs secrets »…..et dés que l’un deux se trouve en mauvaise posture, il n’y a plus de copain….c’est là qu’on voit leur mentalité apparaitre au grnd jour.

    Bravo à Edwy Plenel d’avoir créé Médiapart et de sans servir de bureau de contre-enquêtes, c’est GENIAL d’avoir su utiliser les avantages d’internet. Bravo aux 2 Fabrice, les journalistes de médiapart.
    Bravo à Magali et Sandrine pour leur courage….
    Bravo à l’avocat qui a tout débloqué, Me Morice, et aux juges Trévidic et Van Ryumbeke qui enquêtent en toute INDEPENDANCE (De vrais juges eux…).

    Continuez la lutte, car ils vont encore trouver des moyens de se dépétrer de l’imbroglio dans lequel ils se sont mis, mais ils ont toujours des ressources insoupçonnées pour affirmer que ce sont des « fables » et qu’ils n’ont rien à se reprocher….la phase « intimidations » va commencer….

    Le problème, c’est qu’une majorité de citoyens s’en fiche car ils n’ont pas été confrontés à un problème grave avec la justice.

    [Repondre]

  120. James JACQUES

    bonjour, que penser de nos hommes politiques ? ceux là mêmes qui jurent au grand dieu de leur honeteté, de leur dévouement au service DES français. que des menteurs, voleurs et maintenant assassins !
    Courage à vous pour faire éclater la vérité.

    [Repondre]

  121. roussel

    Nous sommes tous ecoeurés, Courage à vous

    [Repondre]

  122. Gabriel

    la vérité vous est dûe en premier
    aussi pour les citoyens que nous sommes
    la Justice doit aller au bout du bout sans entraves

    [Repondre]

  123. vaesoli

    il vous faudra encore beaucoup de persévérance et de courage pour atteindre le but; connaître TOUTE la vérité.
    Mais vous n’êtes pas seuls,votre combat est aussi le notre.

    De tout coeur avec vous.

    [Repondre]

  124. Noual JP

    Je n’ai pas encore lu votre livre. Je lis très attentivement tout ce qui concerne cette affaire et je pense raisonnable aujourd’hui de croire que la vérité est possible..
    Je suis de tout coeur avec vous et vous souhaite le meilleur courage possible

    JP Noual

    [Repondre]

  125. burosse

    COURAGE ON VOUS SOUTIENT JUSQU’A LA VERITE

    [Repondre]

  126. Belvaux

    Rendons justice aux victimes et leurs proches, signons la pétition pour faire la lumière et faire sortir les cafards de l’ombre

    [Repondre]

  127. Jean Lombard

    Encore deux bombes :

    1 – Hervé Morin sur France Info :
    http://www.france-info.com/france-politique-2010-11-19-affaire-de-karachi-herve-morin-invite-francois-bayrou-a-temoigner-498156-9-10.html

    2 – Un nouveau témoin capital parle : http://www.mediapart.fr/journal/france/191110/un-temoin-lie-lattentat-de-karachi-aux-retrocommissions

    …..vont-ils se lâcher totalemnt jusqu’à faire éclater lA VERITE au grand jour ?

    [Repondre]

  128. Tarebou

    Votre combat sert notre république.
    Peu importe le courant politique auquel appartiennent les hommes de pouvoir coupables.
    Il faut que la justice les condamne.
    Sarkozy finira t-il en prison?

    [Repondre]

  129. ann47

    Soutien total pour votre combat long et laborieux, Sandrine, Magali, les familles, Maître Morice, les juges Trévidic, Van Ruymbeke, le député B. Cazeneuve, les journalistes Fabrice Arfi Lhomme de Médiapart, tous les journalistes et journaux qui suivent cette tragique affaire, ainsi que recherche, combat et lutte pour la vérité, la justice, la dignité, la reconnaissance, pour toutes les victimes, vous, votre famille, les proches, et tous les citoyens, méprisés par Sarközy et son gang qui se défilent !
    Votre persévérance, détermination, courage, soutiens, finiront par les faire trébucher et chuter ! un jour prochain malgré leur camouflage derrière leur immunité ! J. Chirac a été rattrapé et atteint psychologiquement, c’est une étape !
    Remerciements à M. Charles Millon pour son témoignage.
    Succès à votre livre et infos réelles à un large public.
    Bon courage et respect !

    [Repondre]

  130. Laurent

    Le chemin qui même à l’éclatement de la vérité n’est peut être plus très loin. C’est le moment de faire du bruit. De montrer le vrai visage de ceux qui nous gouvernent. Pour que la tristesse qui vous a frappé épargne les prochaines victimes des dommages collatéraux de leurs commissions occultes, de leur enrichissement nauséabond. Il faut que les Français connaissent les véritables motivations de ceux qui prétendent œuvrer pour l’intérêt général. Qui sont-ils ? Dans quelle école apprend-on à regarder droit dans les yeux des familles endeuillées, des journalistes, des citoyens et de leur dire qu’une évidence est une fable ? Il va falloir que le peuple prenne en main son destin et remplace ces malfaisants par des héros dignes de les représenter.
    Bien à vous…

    [Repondre]

  131. Thierry P.

    De tout coeur avec vous, il faut que la vérité éclate même si elle doit éclabousser les grands de ce monde ! Bravo pour votre courage et votre ténacité.

    [Repondre]

  132. Henry

    Bravo, on est avec vous, on vous soutient

    [Repondre]

  133. DUPONT

    Tous ces hommes politiques sont des crapules… Je vous félicite pour votre livre. En espérant que la justice puisse faire son travail…c’est pas gagné.
    COURAGE

    [Repondre]

  134. Jean Lombard

    Il faut lever le secret-défense, supprimer cette loi de 2008 qui bloque l’accés aux délibérations du conseil Constitutionnel pendant 25 ans !!!!, ils se font élire et votent des lois pour se protéger des juges le plus longtemps possible……et pendant ce -temsp-là ils mentent, ils mentent et ils mentent encore ( ce qui n’empêche pas NS d’aller vor le Pape une fois par an et d’y faire son cinéma du « bon chrétien »……quelle comédie RIDICULE…..Français réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard….).

    Extrait du journal 20-minutes.fr : .

    Tous les documents sont-ils à disposition de la justice?

    Non. Selon l’avocat des familles, «On découvre chaque jour de nouveaux documents. C’est bien la preuve que tout n’a pas encore été déclassifié, notamment les rapports des services secrets que Millon dit avoir sollicité dans son audition devant Van Rumbeke». Par ailleurs, Michel Debré, le président du Conseil constitutionnel, a refusé de transmettre au juge van Ruymbeke les délibérations sur les comptes de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995. Il a expliqué dans un courrier que ces délibérations sont couvertes par le secret pendant 25 ans, aux termes d’une loi organique de 2008.

    Le président du Modem François Bayrou a demandé de son côté sur France 2 la levée du secret-défense, déjà en partie obtenue par le juge enquêtant sur l’attentat Marc Trévidic. «Ce ne peut plus durer comme ça, il faut débarrasser la vie politique française de ce soupçon, il faut lever le secret-défense», a-t-il dit

    [Repondre]

  135. anne nymette

    Bonjour les familles.
    Nous diffusons largement votre pétition, et soyez assurés, toues et tous que nous sommes aussi des « karachi » car de tout coeur avec vous.

    La Justice vous doit et NOUS doit la vérité.

    Le gouvernement se doit de lever le secret confidentiel défense, afin que toute la lumière soit faite en cette affaire.
    La vie n’a pas de prix
    L’honneur de la France Non plus.

    bien à vous et une pensée très forte pour vos enfants

    [Repondre]

  136. MarieCF

    Vous avez tout notre soutien dans votre combat pour établir la vérité. Bravo et merci pour votre force, votre courage, et ceux de votre avocat. Nous sommes à vos côtés.

    [Repondre]

  137. Yves MANDET

    Je vous soutiens à fond, j’étais parti de Cherbourg avant la tragédie mais je me souviens de quelques uns des mecs qui sont morts là bas pour que des pourris s’en mettent plein les poches.
    je colle un lien vers votre site sur mon facebook pour aider à diffuser largement toutes ces infos. Un bonjour particulier à Magali.

    [Repondre]

  138. Marc

    Je n’ai pas lu votre livre, et je ne le lirai sans doute jamais, car je n’ai pas vraiment la fibre de lecteur, mais je vous soutiens de tout cœur, non seulement parce que votre cause est juste, mais parce que ses implications concernent à l’évidence tous les citoyens français.

    [Repondre]

  139. annie

    Sommes nous encore dans un pays démocratique, càd dans un pays où la justice peut exercer normalement son travail de recherche de la vérité. on peut sérieusement se poser la question quand le Président de l’Assemblée nationale oppose le secret des débats d’une commission parlementaire, et que maintenant c’est le président du Conseil constitutionnel qui avance le même argument à propos de l’examen des comptes de campagne… On croit rêver. Tout ce petit monde délibère en secret, s’arrange en secret, bref fait ce qu’il veut, loin de tout contrôle et dans une quasi impunité!… Et après tout cela on a un Président de la République qui va nous dire qu’il faut mettre des jurés dans les tribunaux correctionnels pour que la justice soit mieux rendue. De qui se moque-t-on?

    [Repondre]

  140. Jean Lombard

    Je viens de lire votre livre. J’admire votre courage et je félicite votre avocat Me Morice pour son action et surtout le juge Trévidic pour sa détermination, un vrai juge, pas corrompu, ni influençable….ils se font rares….Je suis moi-même confronté aux problèmes de justice de ce pays suite à la mort étrange de mon fils de 24 ans, classée « suicide » sans enquête (pas de médecin légiste sur les lieux, pas d’autopsie, « suicide » écrit dans la presse dés le lendemain du drame. trop de chose étranges dans cette enquête…..), les demandes simples n’ont pas de réponse depuis 2 ans……je vous admire et vous me donnez du courage pour continuer à me battre et connaitre la vérité sur la mort de mon fils.
    Courage, vous êtes presque au bout de votre combat….je suis avec vous ..la vérité est là….ils vont finir par lacher leurs secrets, tous ces corrompus que seuls l’argent et le pouvoir intéresse.
    J. L

    [Repondre]

  141. virginie, "veuve Karachi"

    Je viens de lire votre livre et je voulais simplement vous dire bravo et surtout merci. Car même si ça a été dur psychologiquement de se replonger dans ces événements, celà m’a permis de mettre des mots sur ce que je ressens. Alors au-delà des différents et des choix difficiles que j’ai dû faire, j’espère de tout mon coeur que vous aboutirez vite à ce que l’on attend tous : la vérité.

    [Repondre]

  142. David G.

    Face à une affaire d’Etat aussi grave, aussi crapuleuse, aussi scandaleuse que celle des victimes des l’attentat de Karachy, l’absence réaction du P.S. (mis à part celle de Mr. Cazeneuve … député de la circonscription d’où est originaire la plupart des victimes et de leur famille) et de l’opposition de gauche me (nous) laisse sans voix, pour ne pas dire m’ (nous) indigne fortement … où sont les hommes politiques courageux dans ce pays gangréné par la corruption ?

    [Repondre]

  143. Philippe Darras

    Étrange raison que d’invoquer « la séparation des pouvoirs ».
    Soit ces auditions ne contiennent rien de compromettant pour l’exécutif, auquel cas pourquoi maintenir le secret ?
    Soit ces auditions contiennent effectivement quelque chose de gênant et dans ce cas Législatif + Judiciaire doivent (et c’est la base de la démocratie) avoir la possibilité de contrebalancer le pouvoir Exécutif.
    Le fait de non-divulguer ces auditions laisse clairement supposer qu’il y a des informations gênantes pour l’exécutif. Et dans ce cas M. Accoyer bafoue justement le principe de séparation des pouvoirs, et donc notre démocratie.
    Article 2 de notre constitution : « ..avec le peuple, par le peuple, pour le peuple », et non pas « …avec les amis, par les amis, pour les amis. »

    [Repondre]

  144. jean-pierre A

    Ces menteurs et magouilleurs finiront un jour par être démasqués.
    Courage et bonne chance.
    Lors des prochaines élections il faudra s’en souvenir.

    [Repondre]

  145. DUHAMEL

    Bonjour,

    l’émission de RTL de cet après-midi sur l’affaire de l’attentat de Karachi m’a beaucoup intéressé et éclairci mon esprit. J’espère qu’on en sera plus un jour malgré tous les blocages officiels. Les familles des disparus ont un droit légitime de savoir ce qui s’est passé.

    Savez vous si les journalistes de Médiapart ou du Monde qui se sont plaint que le gouvernement ait fait enquêter sur les relevés téléphoniques de leurs communications avec leurs portables par nos services secrets enquêtaient sur votre affaire en Extrême Orient ?

    [Repondre]

  146. HUMBLOT

    DERNIERE MINUTE: Bernard ACCOYER, président UMP de l’assemblée nationale, refuse de communiquer au juge Marc TREVIDIC, le dossier de la mission parlementaire, qui avait été entendue dans le cadre de l’AFFAIRE D’ETAT KARACHI (cf. http://www.leparisien.fr). Toujours les mêmes arguments de « séparation des pouvoirs », mais, à aucun moment, un mot de compassion pour les victimes et leurs familles.

    [Repondre]

  147. David G.

    je voulais juste saluer la justesse de ton et la profondeur de la question posée par le député P.S., Mr. Cazeneuve (rapporteur de la mission parlementaire sur l’attentat de Karachi en 2002) au Ministre de la Justice , Mme Alliot-Marie lors de la séance à l4assemblée Nationale du 13 octobre 2010 … Voilà un homme politique (de l’opposition qui, ENFIN, se décide de réagir) courageux et digne de ce nom: tous mes respects Mr. Cazeneuve …. et surtout continuez votre combat pour faire la lumière sur ce scandale d’Etat et pour rétablir l’honneur des familles des victimes de l’attentat de Karachi … vous en sortirez grandi.

    [Repondre]

  148. HUMBLOT

    De tout coeur avec vous. Malgré tous les obstacles mis par le (p)ouvoir sur la route de la vérité, nous avous toutes les raisons d’espérer. Votre Avocat, Olivier MORICE, fait un excellent travail. Tous comme les journalistes de MEDIAPART, Fabrice ARFI et Fabrice LHOMME, dont les investigations sont un modèle du genre. Nous n’oublions pas les quinze morts, dont onze ingénieurs et techniciens français, qui laissent 27 orphelins. Sans oublier les blessés, traumatisés à vie. KARACHI, scandale d’ETAT ne restera pas impuni. Nous avons une obligation de résultat pour les victimes et leurs familles.

    [Repondre]

  149. lepetitfouineur

    Bonjour.

    Une fois que les masques tomberont qu’arrivera t il au nain de la république ? A quelle degré sont impliqués les services de renseignements français dans les scandales tels que Karachi ou le meurtre des moines de Tibérine ( et non ce ne sont pas les méchants musulmans fondamentalistes, extrémiste , ****iste, ******iste,******iste et blablabla et blablabla !!!!! ) ?

    [Repondre]

  150. david gianios

    Je salue le courage du juge Renaud Van Ruymbeke qui va à l’encontre des recommandations du procureur Marin, vraiment bravo, je salue aussi le travail de Cazeneuve qui a fait un formidable travail dans son rapport d’information concernant l’attentat de Karachi, qui vous concerne vous au plus profond de votre chair … J’admire votre dignité, votre patience, votre persévérance face à tant de freins politiques, mon soutien n’est rien mais il existe…
    Pour rappel, le rapport d’information de Bernard Cazeneuve concernant l’attentat de Karachi, était présidé par Yves Fromion, député UMP, qui dans le rapport, terminait son « avant-propos » par ce paragraphe:
    « Ne prenant pas la hauteur suffisante, le rapport colle étroitement aux
    assertions complaisamment véhiculées dans la presse. Il en perd une partie de son
    intérêt. Ce n’est pas pour autant une mise en cause du rapporteur et il le sait,
    comme il connaît l’estime que je lui porte. »
    Un jour, la vérité sera, et elle ne tient qu’au courage des hommes qui la désirent… Continuez.
    PS: depuis le début de son mandat, Sarkozy n’a eu de cesse que de renforcer le secret défense, et l’abolition des juges d’instruction…

    [Repondre]

  151. Eddy

    Il faut qu’ils paient !!!!

    [Repondre]

  152. batt34

    JE SOUTIENS A FOND LA RECHERCHE DE LA VERITE POUR LES VICTIMES DE KARACHI ET MONSIEUR SARKOSY DEVRA Y REPONDRE

    [Repondre]

  153. david gianios

    J’imagine, malheureusement, que vous n’êtes guère surpris par la décision du procureur Marin, je souhaite que l’instruction, ainsi que l’indépendance du juge Van Ruymbeke, soit pour vous un réel espoir pour la vérité..

    [Repondre]

  154. gisele

    Ces malfrats ont su et pu jusqu’à présent éliminer des pièces du dossier, faire actes préjudiciales coté justice, j’espère qu’ils en viendront pas à l’élimination d’êtres humains, pas forcémment coté victimes mais coté d’indicateurs pour cette affaire.
    Je tiens à soutenir toutes les familles qui souffrent doublement par la perte de leurs proches et par la manipulation mythomane perverse absolument consciencieuse.
    Que l’Âme de vos chers disparus puissent reposer en Paix.

    Gisèle

    [Repondre]

  155. David. G

    bonjour,
    Par cette missive, je m’associe à la douleur des familles des victimes de l’attentat de Karachi. Je suis profondément offusqué par le mépris exprimé et le comportement adopté par notre chef de l’Etat à l’égard de vos familles depuis le début de l’ouverture de ce sérieux dossier. Je salue, de ce fait, le courage et l’abnégation dont vos familles font preuve dans la procédure engagée pour faire la lumière sur les vrais raisons de la disparition de vos proches, sur cette sanglante affaire, trouble et troublante. Je salue aussi la qualité du travail,la pugnacité et l’héroïsme de vos avocats (en particulier, Maître Olivier Morice, pour la limpidité, la cohérence et la pédagogie appréciées de son discours).
    En tant que simple citoyen de ce pays de Liberté et de Démocratie, je reste viscéralement outré du comportement hypocrite de ces hommes politiques qui nous gouvernent … puis indigné par une Justice aux ordres du pouvoir politique (exécutif) et scandalisé par une Presse et des Médias muselés, conciliants et curieusement amorphes.
    Au nom de vos Chers disparus, de la Justice, du Combat démocratique, du Courage citoyen, je vous demande de ne jamais abandonner vos recherches sur la Vérité même si ce chemin sera, nous le savons, long, sinueux et difficile. Je et nous … sommes avec vous!
    P.S: Il faut s’appuyer sur l’optimisme du juge d’instruction Trévidic qui affirmait ces derniers jours que : »l’on peut avoir des surprises … avec le Temps »… et espérer que nos prochains gouvernants (élection présidentielle de 2012) oseront et auront le courage de lever le fameux secrêt-défense sur les documents concernant cet épineux et douloureux dossier.

    [Repondre]

  156. Guy Verdier

    Bonjour,

    Soyez assurés de mon soutien total.

    J’ai signé la pétition que j’ai partagée sur mon forum EURO COTOYENS EXPRIMEZ-VOUS !

    De même, j’ai diffusé le lien ce cette pétition à mes contacts et sur mon mur à Facebook.

    Il faut que justice se fasse rapidement….

    Cordialement
    Guy

    [Repondre]

  157. LOIC FAURE

    « Ne perdez pas espoir,n’abandonnez jamais car il y a un lendemain ou la victoire couronnera ceux qui ont la patience de supporter le mal et l’injustice qui couvrent le monde aujourd’hui » l’honorable sheikh Imran Hosein LA VERITE EST PROCHE !DIEU VOUS GARDE.

    [Repondre]

  158. Marine HOLUB

    non seulement je compatis avec les familles des victimes de Karachi mais je maudis ce president qui ose se moquer ouvertement de vous dans cette video, en reponse a la question de son degre de responsabilite et des retro commissions. Mentir avec autant d aplomb et de cynisme est indigne de notre pays et nous devons le destituer, cet homme qui ressemble a une marionnette de de funes et fait rire son auditoire sur une affaire aussi dramatique, heureux du resultat de ses gesticulations et de ses mensonges! berk!

    [Repondre]

  159. gege60

    COURAGE mais ce sera dur avec une justice aux ordres

    [Repondre]

  160. Patrick

    Bonjour,

    Je vous signale une décision commentée de la Cour de discipline budgétaire et financière publiée dans l’AJDA Dalloz 2101 p. 1261 à propos des « irrégularités commises lors de la vente de sous-marins par un service de l’Etat ».

    Ils ‘agit de la décision rendue par la 2° section le 5 décembre 2008 Ministère de la défense, direction des costsructions navales, contrat de vente de sous marins Agosta 90 au Pakistan (2° arrêt) N° 163-493-II

    [Repondre]

  161. DIMI

    Ce reportage s’intitule: Koursk,un sous-marin en eau-trouble.Il est superbe mais terrifiant comme l’attentat de Karachi.

    [Repondre]

  162. DIMI

    Je signe votre pétition et vous encourage dans votre combat afin que la vérité éclate.Y aurait il un ou deux journalistes en France indépendants et non à la botte des grands groupes de presse qui oserons faire un reportage à l’image de celui duqui nous démontre ainsi toute l’hypocrisie de nos gouvernants?

    [Repondre]

  163. Schellhorn

    Bonjour. Cette plainte de parties civiles a le mérite de forcer le procureur de la République à ne plus jouer la montre. Si la doyenne des juges d’instruction du tribunal de Paris donne suite, cette plainte aura le mérite de provoquer une instruction indépendante du pouvoir éxécutif. Cela aura pour conséquence de relativiser l’enquête préliminaire du procureur de la République. Pour autant, on observe une accélération dans le dossier ces derniers temps: rapport de la mission d’information parlementaire, sortie du livre « Le Contrat », retour de la commission rogatoire avec la Suisse, rapport de la police luxembourgeoise, nouvelle plainte de parties civiles, perquisition au domicile de Takieddine, audition de Boivin… Courage, on est sur la bonne voie! JS

    [Repondre]

  164. BA

    François Léotard a signé le contrat de vente de trois sous-marins au Pakistan le 21 septembre 1994. A l’époque, il était ministre de la Défense.

    Le 24 novembre 2009, devant la commission d’enquête parlementaire, François Léotard a donné des noms : il a balancé Renaud Donnedieu de Vabres et Hervé Morin.

    Lisez cet article :

    L’ancien ministre a toutefois minimisé sa connaissance du dossier, assurant que « c’étaient principalement les membres de son cabinet qui recevaient les négociateurs » et citant à ce propos ses directeurs de cabinet (civil et militaire) d’alors, son conseiller spécial Renaud Donnedieu de Vabres et… l’actuel ministre de la Défense Hervé Morin, qui n’était pourtant qu’un simple collaborateur.

    http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2010-06-08/info-lepoint-fr-karachi-leotard-croit-a-une-vengeance-liee-aux-commissions/917/0/464301

    A ce jour, l’actuel ministre de la Défense Hervé Morin n’a pas donné au juge tous les documents classés secret-défense que le juge lui demandait. On comprend pourquoi.

    L’actuel ministre de la Défense Hervé Morin faisait partie du clan Balladur-Sarkozy à l’époque (1993-1995).

    Le clan Balladur-Sarkozy (1993-1995) :

    - le Premier ministre Edouard Balladur,
    - son directeur de cabinet : Nicolas Bazire,
    - le ministre du Budget Nicolas Sarkozy,
    - le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy : Brice Hortefeux,
    - le ministre de l’Intérieur Charles Pasqua,
    - le ministre de la Défense François Léotard,
    - le directeur de cabinet de François Léotard : Renaud Donnedieu de Vabres,
    - le conseiller de François Léotard : Hervé Morin.

    [Repondre]

  165. david gianios

    Je vous soutiens dans votre action, pour la mémoire de vos proches, pour la vérité d’une affaire qui est peut-être l’affaire de trop, en ce qui me concerne, elle l’est. Et je suis troublé par l’absence de réactions, surtout au niveau des médias, qui sont plus offusqués par les notes de frais des « bleus »… Je n’apprécie pas l’argumentaire de la majorité en ce qui concerne les rétro-commissions (aspect économique: « si on ne le fait pas, les russes le feront.. »), le problème de ces rétro-commissions c’est qu’elles auraient servi de financement à une campagne politique.
    Dans le contexte actuel, je considère cette affaire comme une véritable bombe, … courage dans votre action

    [Repondre]

  166. BA

    Karachi : des lettres de menaces impliquent Nicolas Sarkozy.

    Chaque jour ou presque apporte son lot de révélations sur l’affaire Karachi, renforçant la piste d’une implication de Nicolas Sarkozy dans le versement de rétrocommissions liées à la vente de sous-marins au Pakistan en 1994, et qui aurait permis de financer la campagne d’Edouard Balladur en 1995.

    Le Parisien/Aujourd’hui en France publie lundi 7 juin des courriers en forme de lettres de menaces adressés par des cadres d’une société luxembourgeoise, Heine, à des responsables politiques de premier plan, dont Jacques Chirac, Michèle Alliot-Marie et Nicolas Sarkozy.

    On apprenait la semaine dernière qu’un rapport de la police luxembourgeoise désignait Heine comme la société qui aurait servi à faire transiter les commissions des intermédiaires du contrat Agosta puis à financer la campagne d’Edouard Balladur en 1995 grâce au versement de rétrocommissions. Une société dont la création a été supervisée par Nicolas Sarkozy, ministre du Budget en 1994, souligne le rapport, confirmant des informations de Mediapart.

    Un silence à 8 millions d’euros.

    En 2004, la société Heine est liquidée. Selon Mediapart, la DCN (Direction des chantiers navals) verse le 1er juillet 2004 une indemnité de résiliation d’un peu plus de 600.000 euros aux cadres de la société.

    Quelques temps après, des cadres écrivent à plusieurs responsables politiques français, menaçant de faire des révélations sur les dessous de la vente des sous-marins si on ne leur verse pas 8 millions d’euros, comme l’a expliqué à Nouvelobs.com Fabrice Arfi, journaliste à Mediapart, et coauteur du livre « Le Contrat. Karachi, l’affaire que Sarkozy voudrait oublier » (Stock).

    Ces lettres de menaces, saisies en 2009 par la police luxembourgeoise, ont notamment été envoyées à Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Jean-Marie Boivin, patron de Heine, écrit ainsi à Nicolas Sarkozy en novembre 2006 qu’il attend des « instructions », soulignant la « grande urgence à agir ».

    « Votre lettre du 28 septembre dernier nous est bien parvenue. Mais à ce jour, elle n’a pas été suivie d’effets. Nous n’avons toujours pas reçu d’instructions de la part de l’Etat français. Il y a cependant une grande urgence à agir », peut-on lire dans ce courrier.

    Une missive qui montre au minimum que Nicolas Sarkozy connaît l’existence de la société Heine, et qu’il correspond avec Jean-Marie Boivin.

    « De très gros montants ».

    Yves Schmidt, administrateur de la société Heine, envoie, lui, une lettre à Jacques Chirac en avril 2006, demandant également des « instructions ».

    « De très gros montants ont circulé entre DCNI et Heine SA. […] J’attire votre attention sur la personnalité des destinataires, des sommes versées. Je me permets donc de vous solliciter : […] Faute de recevoir de votre part des instructions écrites et précises, le risque fiscal et pénal de la société DCNI et de son actionnaire pourrait être très élevé », écrit Yves Schmidt. Rappelons que c’est Jacques Chirac qui aurait décidé l’arrêt du versement des commissions suite à la vente des sous-marins au Pakistan en 1996.

    Jean-Marie Boivin envoie également une lettre à Michèle Alliot-Marie afin de solliciter un entretien. A partir de 2007, on n’entend plus parler du dirigeant de Heine, qu’il ait été menacé ou qu’il ait obtenu satisfaction.

    Dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Karachi qui a tué quinze personnes, dont onze Français salariés de la Direction des constructions navales (DCN), le 8 mai 2002, le juge antiterroriste français Marc Trévidic privilégie l’hypothèse de représailles après l’arrêt du versement de commissions liées à la vente de sous-marins Agosta par la France au Pakistan en 1994 – un marché de 826 millions d’euros.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20100607.OBS5133/karachi-des-lettres-de-menaces-impliquent-nicolas-sarkozy.html

    [Repondre]

  167. MILIAN

    Au journaliste de l’AFP qui, lors d’une conférence de presse à Bruxelles, en 2009, lui posait une question relative à l’attentat meurtrier de Karachi, Sarkozy ironisa – l’on entend même, dans la salle, des journalistes plumitifs du prince, rire -, et rétorqua: « Si vous avez des informations, donnez-les à la justice! » Seulement voilà, les magistrats instructeurs tentent, mais en vain, d’obtenir TOUS les documents relatifs au marché AGOSTA, de la vente des trois sous-marins, et se voient, systématiquement, opposer le SECRET DEFENSE. Donc, côté Pouvoir, tout est verrouillé. Pour les calmer, on ne leur communique que des documents majoritairement expurgés. Comme ce fameux rapport de 137 pages, oû ne subsistent QUE six paragraphes sans aucun intérêt… Cherchez l’erreur…

    D’autre part, c’est le silence assourdissant du côté de TOUS les « ténors de la politique – majorité (cela se comprend) comme opposition (cela se comprend moins).

    Question iconoclaste: le projet de suppression des juges d’instruction – suspendu pour l’instant – est-il en rapport avec le meurtre de KARACHI?

    Ultime question: Quelle est la « qualité » des personnes qui « composent » la fameuse déclassification des dossiers SECRET DEFENSE?

    [Repondre]

  168. rosette siclis

    va t’on enfin permettre a la justice de faire connaître la vérité. Tant que les documents seront gardés au secret , nous serons contraints d’en déduire que l’on ne veut pas que la vérité éclate . Dans ce cas la demande de démission réclamée par les familles est légitime et doit être suivie d’effet. Courage.

    [Repondre]

  169. Laurent de Brest

    ne lâchez rien.

    je souhaite de tout coeur que la vérité soit établie, les responsabilités reconnues.
    je vous apporte tout mon soutien.

    bon courage dans votre combat que je suis régulièrement.

    une pensée pour ces victimes de DCN.

    [Repondre]

  170. JM

    Bonsoir,

    Je suis complètement abasourdi, ahuri, anéanti, atterré, coi, consterné, déconcerté, ébahi, ébaubi, éberlué, effaré, embarrassé, estomaqué, étonné, interloqué, médusé, pantois, renversé de constater un silence absolu des concernés et des médias sur cette affaire.

    [Repondre]

  171. BA

    L’attentat de Karachi est lié à la vente de 3 sous-marins français au Pakistan le 21 septembre 1994.

    Je recopie le début de la rubrique intitulée « HISTORIQUE », en haut de cet écran, sur ce site « VERITE-ATTENTAT-KARACHI.ORG » sur lequel nous dialoguons en ce moment même :

    « 21 Septembre 1994 : Signature du contrat par François Léotard, ministre de la Défense du Gouvernement Balladur, pour la vente de 3 sous–marins type Agosta pour un montant total de 825 millions d’euros. »

    Fin de citation.

    Le 21 septembre 1994, au moment de la signature du contrat par François Léotard, qui gouvernait la France ? Qui était au pouvoir ?

    Réponse :

    - le Premier ministre Edouard Balladur,

    - son directeur de cabinet : Nicolas Bazire,

    - le ministre du Budget Nicolas Sarkozy,

    - le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy : Brice Hortefeux,

    - le ministre de l’Intérieur Charles Pasqua,

    - le ministre de la Défense François Léotard,

    - le directeur de cabinet de François Léotard : Renaud Donnedieu de Vabres,

    - le conseiller de François Léotard : Hervé Morin.

    Et aujourd’hui, que dit le menteur Luc Chatel ?

    Le menteur Luc Chatel dit :

    « Je ne confirme absolument rien, je rappelle qu’il s’agit d’évènements qui sont situés au début des années 1990, à une époque qui suit la signature des contrats concernant ce marché puisque ces contrats avaient eu lieu au tout début des années 90″, a déclaré M. Chatel sur LCI.

    Il a souligné que « le gouvernement d’Edouard Balladur n’était pas aux responsabilités » à ce moment-là et que « le président de la République a eu l’occasion de s’exprimer sur ce sujet pour dire qu’il s’agissait d’une farce totale ». « Là on est plutôt dans une fable à épisodes », a-t-il dit.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/03/97001-20100603FILWWW00444-karachi-une-fable-a-episode-chatel.php

    [Repondre]

  172. republicain

    Une mission parlementaire (de la Défense) a enquêté pour savoir si les fonds qui ont alimenté la campagne Balladur de 95 provenaient de rétro-commissions liées à la vente de sous marins au Pakistan.
    On se dit (naïvement) que la première personne à rencontrer, celle qui a sans doute des éléments importants à apporter, est … le trésorier de la campagne Balladur !
    Et bien chose curieuse cette personne (Mr Galy Dejean) n’a pas été interrogée du tout par la commission d’enquête.
    Les journalistes sont un peu plus curieux et lui ont présenté les documents bancaires faisant état de versements importants en espèces et en grosses coupures après la campagne Balladur, devant lesquels il a semblé très étonné. Mais la mission parlementaire n’a toujours pas jugé utile d’entendre ce témoin clé !
    Déjà qu’elle ne pouvait pas entendre Mr Bassot (chargé des encaissements lors des meetings de la campagne Balladur) puisque celui ci était décédé dans un accident de voiture fin 95, le témoignage du trésorier était vraiment primordial.
    Alors pourquoi cet « oubli » ? D’autant que Mr Galy Dejean était lui aussi membre de la commission de la Défense et donc connaisseur des pratiques dans les marchés de l’armement.

    [Repondre]

  173. EUDO

    Le nombre d’affaires dans lesquelles il est inculpé, ou simplement mentionné, n’a pas l’air de l’émouvoir. Pensez-vous qu’il démissionnera ?
    Non bien évidemment, il faudra le démissionner de force, à un moment ou à un autre. En mémoire de toutes les victimes de toutes les magouilles politico-économiques, sionistes, capitalistes et atlantistes.

    [Repondre]

  174. BA

    Vendredi 4 juin 2010 :

    Attentat de Karachi : le juge français sollicite l’aide de la justice genevoise.

    Le juge d’instruction français Marc Trévidic, qui enquête sur l’attentat de Karachi et ses liens avec la vente de trois sous-marins Agosta au Pakistan sous le gouvernement Balladur, est venu à Genève au mois de mai, a appris Le Temps. Le magistrat, spécialisé dans l’antiterrorisme, a consulté le dossier plus connu sous le nom de «l’affaire Bhutto».

    «Il n’a pas été déçu de sa visite et a sollicité la transmission de certains documents très ciblés», précise la juge d’instruction Alix Francotte-Conus, chargée de conduire cette procédure d’entraide.

    Il a fallu deux jours au magistrat, saisi de ce dossier politiquement hautement sensible qui éclabousse le président Nicolas Sarkozy, pour feuilleter la centaine de classeurs qui dorment au sein du Palais de justice genevois.

    En 1997, Islamabad avait demandé à la Suisse de bloquer les comptes du clan Bhutto et d’une série d’intermédiaires intervenus dans des contrats entachés par le versement de pots-de-vins. Etaient cités la vente d’or, de tracteurs, et des fameux sous-marins acquis pour l’équivalent de 826 millions d’euros en 1994.

    L’enquête s’était surtout concentrée à Genève sur les contrats d’inspection de marchandise conclus par des sociétés suisses, mais il semble que le juge Trévidic soit bien tombé sur des comptes et des flux financiers susceptibles d’éclairer son dossier.

    Le magistrat français, conformément aux règles de l’entraide, est pour l’instant reparti les mains vides. Il lui faudra attendre que la juge Francotte Conus rende une décision sur la transmission des documents sollicités, décision contre laquelle les personnes ou sociétés visées pourront encore recourir.

    D’ici-là, l’enquête française se poursuit dans un climat tendu. La Commission consultative du secret de la défense nationale doit se réunir autour du 15 juin pour répondre à une nouvelle demande de déclassification de documents présentée par le juge Trévidic.

    L’attentat de Karachi, perpétré en 2002, avait coûté la vie à 11 ingénieurs et techniciens français venus assembler les submersibles sur place. L’enquête porte sur le fait de savoir si une partie des commissions versées à l’époque ont été rétrocédées pour financer la campagne présidentielle d’Edouard Balladur. Et surtout, si l’interruption des versements aux militaires pakistanais, décidée ensuite par Jacques Chirac, aurait motivé une cruelle vengeance.

    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/8217b88e-6ff1-11df-8ead-49801438e0a8

    [Repondre]

  175. Emeric

    Je fait mon devoir citoyens , en espérant un jour que toutes ces affaires soit condamnées.Je vous souhaite bon courage dans votre lutte qui je l’espère porteras ces fruits.

    Cordialement,

    E.P

    [Repondre]

  176. Bourdoiseau

    J »ai vu que votre pétition était à signer sur médiapart,et suivant cette affaire depuis déja plus d’un an sur ce journal,j’aimerais bien voir la justice Française faire son devoir et mettre notre Président Sarkozy au pied du mur face au Peuple Français sur ces malhonnètetés,et redonner à la France une Démocratie Juridique la même pour tout le Monde!
    La Justice doit se trouver la même pour tout le Monde sans exceptions!
    Redonnons Justice une VRAIE et une DEMOCRATIE aussi à notre Pays et ne nous laissons pas entérrer par une certaine catégorie de gens malhonnètes!

    [Repondre]

  177. Fred

    Sensible aux douleurs des familles, je vous apporte tout mon soutien.
    Continuez…courage.

    [Repondre]

  178. JM D'izzia

    Je crois enfin que le personnage Sarkozy et démasqué. Avec lui un système politique que nous ne voulons plus. Il n’y a qu’un moyen qd on est un homme et que l’on a trempé ds ces affaires, on demande pardon aux familles et on démissionne. Monsieur le président, vous vous pourrez encore parader avec Carlitta sur les plages au soleil mais ces hommes, eux sont sous terre et leur famille dans la détresse à jamais.
    En tant qu’ancien de la DCN, nous savons tous ds la famille qu’ils avaient à cœur de faire leur métier au mieux pour servir leur pays alors une dernière fois Sarko casse toi

    [Repondre]

  179. lacrisefinanciere.blog.fr

    JE DEFENDS SUR MON BLOG L’INJUSTICE DEFENDEZ MOI!

    [Repondre]

  180. Jacques T.

    « L’exemple devrait venir d’en haut »…
    Il est temps que la population réalise enfin le vrai visage de ces représentants politiques dont le cynisme est sans égal. La France ne mérite pas ces corrupteurs adeptes des magouilles en tout genre, remplis de mépris et qui ont le culot de donner des leçons de bonne conduite au monde entier.
    La Justice dans ce pays devra passer, n’en déplaise à ceux qui essayent de la saper. Le désir de vérité triomphera si nous l’exigeons.
    A nous tous de nous mobiliser pour soutenir les familles des victimes de cet odieux attentat.

    [Repondre]

  181. ferré

    juste un soutien^pour les familles et l’expression de mon degout profond ,face a ces individus capable de telles manigances pour financer leurs seule ambitions de pouvoir

    [Repondre]

  182. doogbaud françoise

    Au pays des droits de l’homme , le pouvoir et l’argent ont plus d’importance que des vies humaines !

    J’ai honte de cette France -là !

    je dis aux familles que je m’associe à leur révolte et à leur douleur .

    [Repondre]

  183. trinquet

    Courage, tenez bon (je n’en doute pas).

    [Repondre]

  184. PAGAN, Christian

    Si nous souhaitons que la France redevienne le pays référence de ce monde, il est de notre devoir de nous battre contre la corruption. Il faut que la vérité sur cette triste affaire soit résolue le plus rapidement possible, et ce pour la mémoire des victimes et de leurs familles. Pays de la liberté de l’égalité reveillons nos consciences et condamnons ces quelques saloparts.

    [Repondre]

  185. FALFAN33

    Bravo! La vérité sort enfin! Sarkozy doit démissionner!

    [Repondre]

  186. cémoi

    Courage aux familles bravo pour votre courage

    [Repondre]

  187. Cambus Yves

    Il faut que cela se sache, pour que ça n’arrive plus, que ce soit la fin des affaires politico-financières !

    [Repondre]

  188. Bonnin Jules

    Bonjour.
    J’ai 26 ans. Et j’ai peur. Peur de mon pays. Peur de nos politiques et de leurs politiques politiciennes totalement délirantes. Peur de voir des innocents en subir les conséquences.
    J’ai peur mais je vais me battre!

    Je signe cette pétition.

    [Repondre]

  189. alain mairet

    je signe cette petition
    les manoeuvres du pouvoir pour interdire le livre montrent l’implication de ceux ci

    [Repondre]

  190. bendengouin

    croyez en mon soutien, les mensonges doublés d’injustice issus des puissants reste tjs aussi intolérable. bon courage. Sur médiapart l’idée d’une pétition est lancée , rejoignez nous.

    [Repondre]

  191. BA

    Jeudi 13 mai 2010 :

    Karachi : l’obstruction écrite de Christine Lagarde.

    Affaire de Karachi, affaire interdite.

    Un document signé de la ministre de l’économie, que Mediapart révèle aujourd’hui, atteste que Christine Lagarde a clairement fait obstruction au travail de la mission d’information parlementaire, qui a rendu, mercredi 12 mai, son rapport sur «les circonstances entourant l’attentat du 8 mai 2002 à Karachi».

    http://www.mediapart.fr/journal/france/130510/karachi-lobstruction-ecrite-de-christine-lagarde

    [Repondre]

  192. THOMAS Michel

    Je signe cette pétition et suggère qu’on requière le témoignage de Jacques CHIRAC.

    [Repondre]

  193. vaesoli

    je vous soutiens avec force.

    courage à vous toutes et tous. Beaucoup de monde est maintenant mobilisé. L’affaire est évoquée dans les médias.
    Félicitations au député Cazeneuve pour son entêtement, sa rigueur et son honnêteté.

    [Repondre]

  194. Bernard Sibieude

    Le scandale doit être étalé au grand jour. Sur et hors le Web. Une pétition nationale, « pourquoi pas »?
    Bernard Sibieude

    [Repondre]

  195. Benoît

    Il est nécessaire que l’on puisse parler et tenter d’éluder cette malheureuse affaire, qui a occasionné des morts par attentat !
    Je suis prêt à m’engager pour rester en éveil et alerter/sensibiliser toutes personnes, afin que ce livre paraisse normalement/logiquement.

    Que les témoins et témoignages soient forts. Que les juges fassent leur travail avec impartialité et le plus de serennité possible.
    Recentrons nous sur nos valeurs françaises communes.

    Je suis prêt à signer une pétition papier également.

    [Repondre]

  196. BA

    À l’issue de l’audition d’Édouard Balladur, le rapporteur Bernard Cazeneuve (député PS) a déclaré : « Jamais je n’ai été confronté à autant de difficulté pour mener à bien une telle mission».

    Il a ainsi regretté le fait de ne pas avoir obtenu du gouvernement des documents «qui auraient pu être très utiles pour faire avancer la vérité».

    «Un très grand nombre de documents qui ont été demandés n’ont pas été communiqués», constate Bernard Cazeneuve, précisant que la liste de ces documents figurerait dans le rapport de la mission, dont la publication est prévue le 12 mai.

    Fin de citation.

    J’éclate de rire !

    Tu m’étonnes qu’«un très grand nombre de documents qui ont été demandés n’ont pas été communiqués» !

    Le ministre de la Défense Hervé Morin faisait partie du clan Balladur-Sarkozy à l’époque (1993-1995).

    Tu m’étonnes que le ministère de la Défense cache certains documents concernant l’attentat de Karachi !

    Tout le clan Balladur-Sarkozy est mouillé dans ce Watergate français !

    Le clan Balladur-Sarkozy (1993-1995) :

    - le Premier ministre Edouard Balladur,

    - son directeur de cabinet : Nicolas Bazire,

    - le ministre du Budget Nicolas Sarkozy,

    - le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy : Brice Hortefeux,

    - le ministre de l’Intérieur Charles Pasqua,

    - le ministre de la Défense François Léotard,

    - le directeur de cabinet de François Léotard : Renaud Donnedieu de Vabres,

    - le conseiller de François Léotard : Hervé Morin.

    [Repondre]

  197. Kamizole

    Humainement, je ne peux que vous soutenir, partager et ressentir la peine et la colère. Quand bien même l’argent ne serait pas votre préoccupation première, point n’est besoin d’être grand clerc ou énarque pour savoir que la disparition ou les handicaps graves d’un époux et père de famille peuvent mettre les familles dans l’embarras financier. J’ai été outrée de lire en juin ou juillet dernier que l’Elysée refuserait d’indemniser « à l’amiable » au prétexte de votre action en justice. Pour autant que je me souvienne de mes cours de contentieux administratif l’Etat est responsable – responsabilité même sans faute – des dommages survenus aux agents de l’Etat dans l’exercice de leurs fonctions.

    Politiquement, vous pouvez être certains qu’outre Libération qui fait un travail formidable, vous avez le soutien sans faille de toute la communauté des blogueurs de gauche, « left blogs » à laquelle j’appartiens. Le mot d’ordre reste – comme en juin-juillet 2009 – « ne rien lâcher ». Et à ce que je lis ou selon les infos que l’on me communique cette communauté repart à l’assaut. Ce n’est pas seulement contre Sarkozy mais surtout une question de morale politique qui lui fait totalement défaut.

    Je suis de tout coeur avec vous.

    [Repondre]

  198. patoune

    Bonjour
    Des innocents sont morts à cause de l’ambition démesurée de si petits hommes !
    Ne lâchez rien, vous avez le soutien de beaucoup de gens qui ne sont pas prêts à avaler des couleuvres !
    Bon courage à vous tous

    [Repondre]

  199. alain daude

    Je ne connaissais pas cette pétition en cours. C’est en lisant le commentaire d’un lecteur sur un article de Libération que j’en ai appris l’existence et que j’y apporte pleinement mon soutien.

    [Repondre]

  200. superyeti

    Les plus hautes instances de l’État de l’époque mouillées dans cette affaire, de la barbouzerie, du scandale politico-financier, un président aux abois, voila un scandale d’État en puissance si les médias font leur boulot.

    Une pétition serai une bonne chose pour dévoiler toute cette histoire, la blogosphère peut se révéler très utile, le buzz quand c’est parti, c’est difficilement arrêtable.

    [Repondre]

  201. collant

    Si Mr Baladur, et autres directeurs de campagne, sont si sur de cela, que Mr le Ministre de la Défense lève le secret défense, que tout soit épluché et mis entre les mains des juges et des médias…. Puisqu’on nous dit qu’il n’y a rien… Si cela est vraiment « grotesque », prouvons-le en mettant toutes les infos sur la table.

    [Repondre]

  202. Laurent

    Dépêchez-vous, le juge d’instruction n’est pas encore supprimé.
    Sans eux, cette affaire serait étouffée depuis longtemps.

    Bon courage

    [Repondre]

  203. Pellarin François

    Toute la lumière doit être faite et justice rendue à toutes ces familles.

    Notre soutien total et inconditionnel.

    François et Monique Pellarin

    [Repondre]

  204. Schellhorn

    Bonjour. L’affaire d’état dite de Karachi se déroule actuellement sur trois plans différents. 1. Depuis mai 2002, une instruction judiciaire est instruite à la section d’instruction anti-terroriste du tribunal de gtande instance de Paris. Cette instruction est conduite par les magistrats Trévedic et Jannier. Ces derniers mois, elle a fait de grandes avancées vers la triste vérité d’une corruption politique financière et internationale issue de la campagne électorale de 1995 d’Edouard Balladur. 2. Depuis octobre 2009, une mission d’information parlementaire de la commission de la défense de l’assemblée nationale enquête sur le sujet. Son rapporteur est Bernard Cazenzeuve, député-maire PS de Cherbourg-Octeville. Ses auditions se déroulent à huit clos et une quarantaine de personnes sont prévues. Pour autant que l’on peut le savoir, certaines auditions ont bien confirmé la volonté d’opacité voulue par l’actuel gouvernement. Le rapport de la mission doit être publié en mai 2010. 3. Enfin, une enquête préliminaire, sous contrôle de fait de la chancellerie de la place Vendôme, a été ouverte par le parquet du procureur de la République de Paris en février, suite à une plainte déposée en décembre 2009 par le collectif de défense des familles de victimes décédées. Cette enquête préliminaire est conduite par la brigade financière de la direction centrale de la police judiciaire. Ses travaux sont actuellement couverts par un épais silence… Bien cordialement.

    [Repondre]

  205. Liebe

    Bonjour,
    Je vous souhaite bien du courage .
    Pour vous soutenir, j’ai écris un article sur agoravox [...]
    Vous avez de la part des commentateurs de l’article tout leur soutien.
    Nous sommes avec vous …
    Cordialement.
    Liebe

    [Repondre]

  206. REYNE Gérard

    lever tous les secrets défense

    [Repondre]

  207. lebarillier

    bonjour,

    j’espère que toutes ces familles trouveront la réponse à leurs questions . Et que l’état ,qui se croit au dessus des lois paiera son lourd tribu, mais il est vrai que ces grands pontes pour qui le peuple n’est que mepris, même si c’est grace à lui que des presidents sont élus, n’ont que mépris et indifference pourvu qu’il est le pouvoir de ……

    [Repondre]

  208. MDR

    Pour que cesse les propos de fables et les menaces de plainte pour diffamation…le lien ci-dessous renvoie vers un rapport du Procureur JC Marin, celui là même qui a reçu la plainte des familles (la page 10 est particuliérement intéressante).
    http://www.bakchich.info/IMG/pdf/Marin_indic_de_la_chancellerie.pdf

    Qu’on laisse la justice faire son travail!!!!!!!!!!!!

    [Repondre]

  209. skipy68

    Doit-on attendre une lenteur ou un non aboutissement de l’affaire pour faire une pétition?ou serais ce plus sage de la faire et de mettre une forme de pression,l’anticipassions souvent peut paye…non?car les victimes elle serons vite un oublie dans le temps.
    Sinon un grand merci d’avoir mis en ligne ses infos.

    [Repondre]

  210. skipy68

    Espérons que les victimes,aurons la justice de leurs souffrance mais,y a des élus et qui voudrons l’être encore pour une immunité de retardement d’un jugement compromettant pour eux!!A quand la FIN de l’immunite qui rend souvent des êtres bien pourri…..

    [Repondre]

  211. WATERGATE EN FRANCE : 2010 MAI

    Bonjour,

    Je vous exprime toute ma compassion et vous engage à persévérer
    Par aileurs, je souhaite porter à la connaissance des internautes les informations suivantes:

    Selon une enquête interne à la DCN, menée en 2002 sous le nom de code «Nautilus» par un ancien agent de la DST, Claude Thévenet, les causes véritables de l’attentat, initialement imputé à la mouvance Al-Qaida, seraient en réalité liées au non-versement de commissions occultes dues par la France à des officiels pakistanais (politiques et/ou militaires), comme l’avait révélé Mediapart en septembre 2008.

    L’arrêt de ces paiements fut le fait, en juillet 1996, du président Jacques Chirac. Celui-ci aurait alors suspecté son rival Edouard Balladur, d’avoir financé illégalement sa campagne présidentielle de 1995 à la faveur de deux gros contrats d’armement signés sous son gouvernement. L’un avec l’Arabie saoudite (contrat Sawari 2) ; l’autre avec le Pakistan (contrat Agosta).

    Le mécanisme mis en place aurait alors consisté à récupérer, par le biais de rétrocommissions, une partie de l’argent initialement versé dans le cadre de ces contrats à deux intermédiaires libanais, Ziad Takieddine et Abdulrahman El-Assir.

    Le directeur de la campagne électorale de M. Balladur était aussi son ministre du budget pendant la cohabitation de 1993-1995 : Nicolas Sarkozy.

    S’il n’existe, pour l’heure, aucune preuve matérielle d’un lien entre l’arrêt du versement des commissions et l’origine de l’attentat, l’affaire de Karachi permet aujourd’hui de mettre en lumière les obscures pratiques financières qui entourent certains grands contrats d’armement internationaux. Elle réveille le spectre de la corruption et du financement illégal de la vie politique française qui en découle.

    [Repondre]

  212. BA

    Charles Pasqua vient d’être condamné à un an de prison ferme. Charles Pasqua n’a pas été sauvé par Nicolas Sarkozy. Du coup, Charles Pasqua veut entraîner dans sa chute tout le clan Balladur-Sarkozy !

    Sur France 2, mardi 27 octobre dans le journal de 20 heures, Charles Pasqua balance en direct tout le clan Balladur-Sarkozy :

    - Charles Pasqua : Je demande au président de la République de lever le secret-défense sur TOUTES les ventes d’armes, sur toutes ces opérations qui ont été réalisées à l’étranger afin que l’on sache s’il y a eu DES RETOURS DE COMMISSIONS en France et qui en a bénéficié.

    - Marie Drucker : Vous pensez auxquels par ailleurs ?

    - Charles Pasqua : Moi, je ne pense à personne, moi. Moi, je suis très serein. »

    http://jt.france2.fr/player/20h/index-fr.php?jt=20091027&timeStamp=186

    1- Alors que Marie Drucker l’interroge seulement sur la vente d’armes à l’Angola, Charles Pasqua prononce soudain l’expression : « TOUTES les ventes d’armes ».

    Charles Pasqua élargit brutalement le sujet : il commence à parler de TOUTES les ventes d’armes, c’est-à-dire des ventes d’armes à d’autres pays que l’Angola : Charles Pasqua fait allusion à la vente des sous-marins au Pakistan en 1994.

    2- Charles Pasqua parle ensuite de « retours de commissions en France ». C’est un coup de tonnerre !

    Là encore, Marie Drucker ne l’a pas du tout interrogé une seule seconde sur cette possibilité de « retours de commissions en France ».

    C’est Charles Pasqua lui-même qui aborde brutalement ce nouveau sujet : il commence soudain à parler de rétro-commissions !

    Charles Pasqua fait allusion aux rétro-commissions liées à la vente des sous-marins au Pakistan.

    En 1994-1995, quand le clan Balladur-Sarkozy vendait des sous-marins au Pakistan, des commissions occultes partaient de France et elles étaient versées à des Pakistanais. En échange, les Pakistanais reversaient des rétro-commissions au clan Balladur-Sarkozy.

    3- Sur France 2, devant des millions de téléspectateurs, Charles Pasqua vient d’envoyer un message à Balladur et à Sarkozy. Ce message est le suivant : « Bon, d’accord, je viens d’être condamné à un an de prison ferme. Vous ne m’avez pas sauvé. Alors écoutez-moi bien : si je tombe, vous tomberez avec moi. »

    [Repondre]

  213. zolla

    je me demandais ce que cachaient les affaires jean Sarkosy, Mitterand ,Heurtefeux et cie Je comprends mieux!!! La Vérité!!! et La Justice!!!

    [Repondre]

  214. BA

    Vendredi 23 octobre 2009, dans le journal suisse « Le Temps », à propos de l’attentat de Karachi :

    Une enquête sur des pots-de-vin pourrait menacer Sarkozy.

    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/35312a9e-bf4a-11de-b6d7-be89cc3615cf%7C1

    [Repondre]

  215. fierolepoux

    Je soutiens ce collectifs ,et j’éspère que toute la lumière sera faite dabs cette affaire!!

    [Repondre]

  216. mimi

    Une telle horreur , je ne peux oublier . Je soutiens de toutes mes forces ces familles et leurs enfants . Battez vous encore , il faut la VERITE

    [Repondre]

  217. Nicolas

    Tout mon soutien, pour l’obtention de la vérité. Je suis persuadé que tôt ou tard la vérité ressortira….

    [Repondre]

  218. Vlad

    La vérité, toute la vérité !

    [Repondre]

  219. pesnel jean

    petit cousin d’un des blessés je m’assossié a votre lutte pour connaitre la vérité qui ne redonnera pas la vie aux victimes et cela est bien dommage mais la vérité doit être connue de tous. bon courage a tous

    [Repondre]

  220. ourset

    De tout coeur avec vous j’ai ete à karachi travailler avec la plus part des accidentes et malheureusement sont qui sont decedes

    [Repondre]

  221. mimi

    bonjour,

    je veux, en signant cette pétition, saluer votre pugnacité pour faire éclater la vérité.

    nous vivons dans un monde de perpétuelles manipulations, d »hypocrisie, de mensonges perpétrés par ceux qui nous gouvernent, depuis la nuit des temps.

    au cours de l’histoire, comme vous, envers et contre tous, des groupes de personnes ont le courage et la détermination de dire NON,

    je vous exprime à tous mon profond respect pour ce combat.

    [Repondre]

  222. Tartas Claude

    Je signe cette pétition avec beaucoup de respect et de détermination pour qu’elle permette avec d’autres je le souhaite, à rendre la vérité aux proches de ceux qui ont été victimes de ces magouilles et corruptions. Je souhaite beaucoup de courage à toutes les familles qui se battent pour que l’on ne leur kidnappe pas la vérité. Je les incite à lire le livre  » Si vous le répétez, je démentirai…. » de l’ex directeur du JDD Jean-Pierre Maurice paru chez Plon. L’auteur raconte comment nos gouvernants ont, avec nos services secrets (la DST ) et les services secrets d’une dictature religieuse intégriste, organisé une rafle médiatisée contre leurs opposants, avec la complicité de notre ministre de l’intérieur de l’époque, Monsieur Sarkosy. Malgré la condamnation de l’union européenne par la cour européenne de justice, la France continue à bafouer les décisions privant les victimes d’un verdict en leur faveur. Vous n’aurez plus de doute sur les pratiques de nos politiques qui jonglent avec les mensonges, les corruptions, au nom des droits de l’homme et des valeurs de la république.
    Dans ces manigances, ces magouilles, la morale, l’homme, l’être humain n’a plus aucune importance malgré les déclarations hypocrites la main sur le cœur de ‘’ notre président ‘’.

    [Repondre]

  223. LEGANGNEUX Daniel

    J’étais présent à la cérémonie organisée par DCN et je me suis senti profondément touché par ce drame.Gardez courage et battez vous jusqu’au bout pour connaître la vérité et que les coupables soient sanctionnés

    [Repondre]

  224. valou

    jamais je n’oublierai le 9 mai 2002 lorsque j’ ai découvert en première page de la presse le visage de ces malheureux hommes tués ou bléssés au nom d’on ne sait quoi par des ordures , et surtout le moment ou j’ ai vu le visage d’un ami , je savais que Jean-Yves faisait des missions là bas mais j’espérais que cette fois il n’était pas parti. depuis sa femme et ses filles vivent l’enfer au quotidien tt comme les autres familles et les bléssés bien sur . bravo pour votre combat, pour votre acharnement sans faille au nom de l’ amour pour celui qui est parti………

    [Repondre]

  225. cocotte

    bon courage pour votre pétition je suis aller à l’enterment de vos famille trés lourd encore condoléence

    [Repondre]

  226. FONTAINE

    Enormement de courage aux familles des innocentes victimes mais n’attendez rien de Sarko ni de GUEANT qui était DGPN ( directeur général de la police nationale) en 1995. Je prie que les juges puissent découvrir un document parlant de cette affaire mais ils vont se heurter à un « mur » de la honte.
    Pour preuve en 1995, en tant qu’inspecteur de police, j’avais transmis au parquet la plainte d’un commerçant victime de racket de la part d’un policier au profit de trafiquants étrangers notoires ,dont un fiché comme islamiste.
    Quand bien même que l’IGPN ait reconnu ce policier coupable de graves manquemens et jugé sa présence préjudiciable au service public, ce policier a bénéficié » de fraternité » . Pas de sanction. A contrario, les services de M. GUEANT m’ont sanctionné d’une mutation à 10.000kms A MES FRAIS, sous le couvert d’une fausse accusation et se sont même parjurés en affirmant au juge administratif d’avoir fait vérifier la matérialité de cette faute imaginaire. Fort heureusement ma direction centrale s’est inscrite en faux ( il y a encore un ou deux courageux). Quand bien même que la sanction ait été annulée par le juge, c.à.d que j’ai été reconnu innoçent et tenu d’informer le parquet de tout acte délictueux, Sarko soutient toujours que je n’avais pas à transmettre au procureur la plainte du commerçant. Bref, je devais taire le racket. Voyez l’état d’esprit. On sanctionne l’innocent et on protège le coupable.

    [Repondre]

  227. Patrig29

    Si mes souvenirs sont bons, en 1995, Naboleon était le directeur de campagne de sa Courtoise Suffisance … Alors quand il parle de « fable » c’est lui qui l’a écrite cette fable. Quand à Ballamou toujours égal à lui-même: INFECT
    Courage pour la suite car malheureusement il va vous en falloir BEAUCOUP

    [Repondre]

  228. loué gérard

    je suis de tout coeur avec vous quand on voit un Sarko vraiment pourri

    [Repondre]

  229. danyb

    surtout ne lachez pas prise; il faut que la ripoublique soit démasquée.

    battez vous , nous sommes avec vous

    danyb

    [Repondre]

  230. Mireille Payraudeau

    Ne lâchez pas. Beaucoup de personnes vous soutiendront. Bon courage.

    [Repondre]

  231. elisa

    Bonjour. Pétition signé ce jour. Je fait suivre celle ci sur les forums (obs, libé, le fig, lepost.fr, quelques blogs…) Courage à vous tous. [...]
    Alors que les juges ont transmis leur demande à la Défense, les militaires ont peur d’être les boucs émissaires de Sarkozy…Opérations « grand ménage » dans les archives de la République
    Comme à chaque fois qu’une affaire remet au goût du jour l’intérêt des archives, les cabinets ministériels sont saisis d’une frénésie de rangement. D’après nos informations, consigne a été passée dans les administrations concernées de faire un ménage de printemps. En clair, il s’agit d’isoler et de trier les documents relatifs à cette affaire.
    ….

    [Repondre]

  232. cpolitic

    Comme pour le 11 septembre, événement sur lequel une chape de plomb s’est abattue, il faut faire évidemment toute la lumière sur cette tragédie.
    Selon les premiers éléments, le chef de l’Etat en personne, alors qu’il n’était pas en exercice et donc sans l’immunité ad-hoc, semble mêlé à l’affaire: un véritable scandale qui d’ores et déjà implique sa démission, afin que la Justice puisse faire son travail sereinement.

    Il paraît vital que les différents médias reprennent ce sujet durant tout l’été et suivent de très près le dossier tout en apportant de nouveaux éléments.
    Car nul doute que le juge d’instruction, dont le pouvoir aimerait bien voir la fonction supprimée (étrange hasard non?), doit se sentir bien seul et être soumis à bon nombre de pressions de toute part.
    [...]
    Recevez tout notre soutien

    Cordialement,
    Cpolitic

    [Repondre]

  233. Zammouri

    « Telle est donc la simple vérité, monsieur le Président, et elle est effroyable [...]. Je me doute bien que vous n’avez aucun pouvoir en cette affaire, que vous êtes le prisonnier de la Constitution et de votre entourage. Vous n’en avez pas moins un devoir d’homme, auquel vous songerez et que vous remplirez [...]. La vérité est en marche et rien ne l’arrêtera » E. ZOLA « J’accuse » L’Aurore 13 janvier 1898

    Cruelle actualité de ce texte plus que centenaire !
    Courage à vous

    [Repondre]

  234. Pierre BIHET

    De tout coeur avec vous en souhaitant que la lumière soit faite sur cette affairequi nous affecte tous.
    Votre exigence, notre exigence, de vérité est légitime. Nos deux parlementaires ont à coeur d’y travailler. Bon courage, nous sommes à vos côtés.

    [Repondre]

  235. kwiatkowski

    une nouvelle fois la raison d’état à prévalue à la vérité et la condamnation de la violence. Maitre sarko sait faire dans l’anestésie. Bon courage à vous

    [Repondre]

  236. Adam Etienne

    Très honnétement j’étais trés réservé sur votre action ( sauf sur votre peine et sur ce que vous aviez fait en poursuivant la DCN pour faute inexcusable) dans la mesure où je n’étais pas du tout conscient de la façon dont vous avez été instrumentalisé par le juge Bruguière dans son idéologie antiterroriste primaire.
    Et puis j’ai vu ce que cet politicien vous a fait subir, vos droits élémentaires bafoués, c’est insupportable! [...]
    Je signe aujourdhui votre pétition.

    [Repondre]

  237. Broult Maurice-André

    Avec toute ma Profonde Compassion aux Familles des Victimes .Bien touché par toutes ces  » Manigances » , pour connaître Enfin la Vérité !

    [Repondre]

  238. MULLER

    Courage! Il vous en faudra encore et toujours, pour affonter le président-menteur…

    [Repondre]

  239. Aïcha

    Je suis très satisfait d’avoir signé votre pétition,et je vous dis encore courage pour arriver à savoir pourquoi nos compatriotes ont payés de leur vie, et je voudrais adresser aux familles des victimes toute ma compassion et ma reconnaissance !

    [Repondre]

  240. martin

    ils nous doivent la verite. par respect aux familles .
    on veut savoir pourquoi et a cause de qui les notres ont ete assassines
    nous n’abandonnerons jamais

    [Repondre]

  241. Yannick

    Nous avons nous tous Cherbourgeois plus particulierement et citoyens Francais d une maniere plus generale etes touches de pres ou de loin par ce drame atroce , il est grand temps aujourd hui que toute la lumiere soit faite sur cette affaire et que enfin justice soit rendue pour tous ceux qui ont souffert et qui continuent de souffrir encore aujourd hui , c est le peuple entier qui devrait signer cette petition , la France entiere en solidarite des familles.

    [Repondre]

  242. tipiman

    Relayer sur le net est très efficace, relayer auprès de nos non-cyber-citoyens (plus des 2/3 des français dont 1/3 de grands séniors) intoxiqués par les journaux TV inféodés, c’est absolument indispensable. Il ne faut pas que la trève estivale et de nouvelles gesticulations et pipoleries présidentielles dilue cette affaire monstrueuse.
    Tout mon soutien le plus chaleureux aux familles. A quand une pétition nationale ?

    [Repondre]

  243. pierre

    Qui peut croire nicolas sarkozy? il est ridicule! Et il nous ridiculise chaquye jour un peu plus.

    [Repondre]

  244. jean

    Bonjour,

    Je suis, moi aussi, consterné par la réaction de Nicolas SARKOZY à la question qui lui a été posée à Bruxelles par un journaliste de l’AFP le 19 juin dernier au sujet de l’attentat de Karachi. Je comprends le vif désappointement sinon la colère que vous devez en éprouver.

    Pourquoi ne pas faire circuler une pétition sur ce véritable déni de justice et de vérité? De nombreuses personnes la signerait sans doute.

    Bon courage. Ne baissez pas les bras

    [Repondre]

  245. PAUL

    Dès ces nouveaux éléments diffusés dans la presse, je me suis sentie liquéfiée, et après avoir vu la vidéo où le Président de la République Française fait son « cirque », la colère m’a envahie. Et la honte. Honte de cette intervention, honte de certains « journalistes » qui ont osé rire au lieu de soutenir leur collègue en posant et affinant d’autres questions. Pour enfin, pousser ce Président dans ces retranchements.

    Ajouter cela à votre douleur, ne peut être accepter, et nous devons, dans nos actes quotidiens nous élever toujours, et toujours contre de tels comportements.

    Vous avez mon soutien et, comme nombre d’internautes, je suis prête à signer une pétition.

    Bien à vous tous

    [Repondre]

  246. nanou

    J’ai relayé au maximun votre site, j’ai vu ce matin que meme sur Twitter ça a été relayé au travers Du post

    [Repondre]

  247. Aïcha

    Surtout ne lâcher rien,je n’ai pas assez de compétences informatiques, pour vous aider plus amplement mais de tout coeur avec vous, continuez le harcèlement incessant contre ces salopards, il faut que la justice soit faites, car c’est plus possible que toutes ces affaires soient étouffées dans un pays comme le nôtre soi disant démocratique et de Liberté, encore merci à vous pour ce que vous faites !

    [Repondre]

  248. agent orange

    Vous méritez mieux que des balbutiements de la part du Président.
    Est-ce que cette fois la justice triomphera sur la raison d’état? Je vous le souhaite, mais en même temps reste pessimiste [...]
    Votre quête de vérité, si elle aboutit, risque non seulement de mettre à mal la carrière politique du présiden t Sarkozy et de ses amis, mais aussi de remettre en question la « fable » du terrorisme islamique et par extension la présence de la France en Afghanistan.
    Votre démarche embête beaucoup de gens puissants et pas seulement en France.
    Vous avez mon soutient pour votre pétition.
    Bon courage.

    [Repondre]

  249. Legrand

    La réponse donnée par Monsieur Balladur lors de l’émission Le Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro n’est pas plus convaincante que celle de Monsieur Sarkozy, la différence étant que Monsieur Balladur est un homme « bien élevé » qui maitrise lui la syntaxe et la grammaire françaises.
    Mais au fond que nous dit « sa suffisance »?  » Je ne suis au courant de rien, pour cela voyez la douane et…Léotard! »… Pitoyable!!!

    [Repondre]

  250. lambdaman

    Bonjour,
    Je suis de tout coeur avec vous. Continuez le combat, ne lachez rien, jamais. Tous les responsables de cette affaire doivent répondre de leurs actes et en assumer les conséquences, ce serait justice. Ne laissez pas cette affaire se terminer comme cette célèbre fable de La Fontaine :

    « Selon que vous soyez puissant ou misérable,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

    Ecrit il y a plus de 300 ans mais toujours autant d’actualité.

    Bon courage.

    [Repondre]

  251. souad

    Et ils vous disent tous la main sur le coeur qu’ils aiment la France et les Français…

    [Repondre]

  252. S. Legrand

    Bonjour,
    Au cours de la conférence de presse tenue le 19 juin 2009 à Bruxelles, Monsieur Sarkozy a « répondu » à une question extrêmement claire et précise d’un journaliste de l’AFP au sujet de l’attentat de Karachi.
    La vidéo existe… elle est tout simplement incroyable…On y voit l’énergumène qui nous sert de président qualifier de « fable…grotesque…ridicule » la thèse développée par les deux juges d’instruction en charge du dossier!
    En plu de cela, le goujat se marre, il ricane, fait des plaisanteries de garçon de bains…et les chers confrères journalistes/courtisans se marrent avec lui!!!
    Mesdames et Messieurs, parents et amis des victimes de l’attentat, je m’incline personnellement bien bas devant vous, et je peux imaginer sinon comprendre votre peine immense…mais en plus entendre notre « président » faire son Louis de Funès et parler de « votre douleur…et des trucs comme çà »!!! Les bras m’en tombent!
    Bon courage, prêt à signer toute pétition et apporter ma contribution à une association que vous seriez amenés éventuellement à créer.
    S. Legrand

    [Repondre]

  253. tipiaccueillant

    De tout coeur avec vous. On commence à commenter à tous les amis ce qui aurait pu se passer. Que la vérité éclate et qu’enfin nos juges et autres procureurs aient le courage de décortiquer cette affaire afin que soient mis en cause tous ceux qui par leur cupidité, leur maladresse, leur mépris de la vie des gens ont participé à cette honte nationale. Quel que soit le poste où les responsabilités occupées par les gens impliqués dans cette atrocité il faut aller jusqu’au bout de la vérité.

    Courage aux familles nous ne sommes pas encore beaucoup peut-être à vous soutenir mais bientot des millions de citoyens seront à vos côtés pour faire éclater la vérité. IL faut médiatiser au maximum cette affaire afin qu’elle ne soit pas enterrée.

    [Repondre]

  254. aymard

    Il a beau jeu l’Etat français par la voix de son président et de tous ses sous fifres, de fustiger les jeunes qui n’ont pas le courage de se montrer après des exactions. Il donne lui-même l’exemple en n’assumant pas ses propres affaires. Le scandale, c’est le refus de l’évidence. A partir de là, plus rien ne peut m’étonner d’un Etat devenant de plus en plus fasciste sous l’habit de la démocratie.
    Je vais relayer votre blog.
    Courage.

    [Repondre]

  255. mareaction

    Une seule question : à part un problème pécunier, est-ce que ceci vous enlèvera votre chagrin ? remplira la place vide ?
    Je regrette, mais jouer sur cette histoire de rétrocommission, (d’autant que c’est surtout politique) alors que les criminels auraient attendu 7 ans pour agir? pour moi ce sont surtout ceux qui ont tués qui sont à condamner, ce sont eux les criminels. Les histoires d’argent, il y en n’a toujours eu, et ce n’est pas pour ceci que 7 ans après, ces monstres tuent.
    Par contre, bon courage à toutes les familles

    [Repondre]

    admin Repond:

    Réponse du collectif à mareaction :
    Tout d’abord, sachez que l’argent n’est pas notre motivation dans cette affaire, sinon il y aurait des manières beaucoup plus efficaces car plus discrètes d’en obtenir … cela s’appelle la négociation … au contraire, nous faisons en sorte que cette « affaire » éclate médiatiquement afin d’aboutir à la vérité.¨
    « Pourquoi 7 ans avant d’agir » : parce qu’il semble que ce qui ait été demandé par M. Chirac soit l’arrêt des rétrocommissions, peut être pas de suite des commissions qui ont pu perduré un bon moment, c’est-à-dire plusieurs années … or, ce qui intéressait les pakistanais, c’était les commissions …
    Maintenant, vous avez raison sur un point : les assassins, ce sont les terroristes qui courent toujours au Pakistan … croyez vous réellement que nous pouvons les oublier ? cependant, pour nous, il n’existe pas de demie – vérité : nous voulons que soient connus et sanctionnés tous ceux qui n’ont pas la conscience tranquille : les exécutants, les commanditaires et les responsables et ce qu’ils soient pakistanais ou français, inconnus ou personnalités de la scène politique. Nous le devons à nos proches, nous ne lâcherons rien …
    Merci pour votre soutien.

    [Repondre]

  256. Kamizole

    Ce scandale est trop monstrueux, non seulement politiquement mais surtout humainement.

    Soyez assurés que de nombreux/ses blogeur(euse)s se sont engagés dans ce combat sans relâche pour obtenir la vérité et le respect des victimes et de leurs proches.

    Vous avez toute ma sympathien, même si le mot est bien faible,

    Kate

    [Repondre]

  257. nana

    La vérité doit être faite pour vos familles d’abord mais aussi pour l’ensemble des français. Vous avez le soutien de nombreux français. Nous allons relayer les informations autour de nous.
    Cordialement.

    [Repondre]

  258. BEGU Josette-marie

    Dès que ce sera nécessaire et que vous lancerez la pétition, nous diffuserons massivement à tous nos réseaux. Bon courage à tous. MJ.

    [Repondre]

  259. elmone

    Je rejoins Juan. Les blogueurs suivent cette affaire avec attention.
    Cordialement

    [Repondre]

  260. jpeg

    Vous avez le soutien de très nombreux Français…Nous signerons une éventuelle pétition pour vous aider à établir la vérité.

    [Repondre]

  261. poison-social

    Je la signerai sans problème, si besoin est.

    [Repondre]

  262. Juan

    Bonjour, c’est sans doute trop tardif, mais l’affaire KARACHI est désormais l’objet d’attentions de nombre de blogueurs. Bon courage à tous.

    [Repondre]

  263. nanou

    Je pense que vous avez le soutien de beaucoup d’internautes, au vu et au lu de plein de billets sur les blogs, voir plume de presse d’olivier bonnet, dédalus, médiapart, guillaume dasquié avec son excellent article dans libé et la liste est longue…..bravo et courage

    [Repondre]

  264. ploup

    vous avez le soutient de beaucoup de français du web je pense, vous devriez faire une pétition.

    ++

    [Repondre]

    admin Repond:

    Bonjour
    Merci tout d’abord pour votre soutien. Nous n’avons effectivement pas encore lancé de pétition en ligne mais il est possible que nous ayons besoin du soutien de tous si les choses se bloquent d’ici qq semaines ou qq mois : la pétition sera alors peut être une bonne alliée…

    [Repondre]

  265. Vermay

    Celà nous rappelle le Drakkar à Beyrouth, les otages au Liban, les attentats du métro parisien et l’assassinat du juge Borrel à Djibouti en 1995, les frégates de Taiwan,… A chaque fois, la cause de la mort de citoyens français innocents est liée aux turpitudes de l’Etat et des partis politiques qui, pour leur financement, se lancent dans des emprunts ou des promesses (commissions, rétro-commissions…) qui ne sont pas tenues car les engagements des uns n’engagent pas les suivants. Chaque attentat est lié à une élection présidentielle…à court ou moyen terme.
    Que les juges fassent leur boulot et que le pouvoir ne fasse pas obstruction! On n’en prend pas le chemin. La justice pakistanaise, elle, est allée au fond du dossier dans cette affaire. Pour un pays corrompu, ce n’est pas mal. Qui est le plus corrompu?

    [Repondre]

  266. christophe scotto

    Bonjour.
    y a t il une petiton pour mettre en avant le désir de verité sur cet tragique evenement?
    merci d’avance.
    c.s

    [Repondre]

Laisser une Réponse

Image CAPTCHA
*

WP SlimStat